Sonic Youth

Sonic Youth

Sonic Youth

 Label :     Neutral 
 Sortie :    janvier 1982 
 Format :  Mini Album / CD  Vinyle   

Sortie chez Neutral en 1982, cette première réalisation de Sonic Youth a été rééditée par SST en 1987. Servis par le line-up d'origine — avec Richard Edson à la batterie — les cinq titres de ce court album sont encore loin des expérimentations lyriques et soniques à venir. Pour l'instant, l'atmosphère est plutôt ambiante, rythmique, minimaliste et presque gothique (post no-wave ?). Sans pour autant dénoter, les trois derniers morceaux sont sensiblement en retrait. Se présentant sous forme de plages ambiantes — et exclusivement instrumentale pour la dernière — "She Is Not Alone", "I Don't Want To Push It" et "The Good And The Bad" permettent au groupe d'exposer ses intentions paradoxales entre dissonance, déstructuration et volonté de rester audible. Le vrai bonheur de ce untitled réside dans l'enchaînement des premiers morceaux. En effet, l'album débute avec "The Burning Spear", premier hit de Sonic Youth avec cette rythmique robotique à user les dance floor post-punk du monde entier. Suit "I Dreamed I Dream", envoûtant duo en écho Kim Gordon / Lee Ranaldo, et finalement, perle du disque.


Bon   15/20
par Poupin'X


  Pour fan exclusivement et très difficile à trouver.


 Moyenne 14.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 02 août 2002 à 11 h 25

"Sonic Youth", première oeuvre du-dit groupe, est un mini-LP grandiose.
Les 5 titres qui le composent sont "The Burning Spear", "I Dreamed I Dream", "She Is Not Alone", "I Don't Want To Push It" et "The Good And The Bad". Effrayants, lancinants, oppressants, ténébreux ou mystérieux, groovy mais angoissants, ces 5 titres minimalistes de no-wave sont tout simplement magiques et frissonnants.
Conclusion : incontournable mais malheureusement introuvable.
Excellent !   18/20



Posté le 19 mai 2005 à 14 h 58

J'ai trouvé ce disque par hasard dans les bacs d'une médiathèque municipale (si si, j'vous jure !!!). Je ne le connaissais pas, alors que je suis un très grand fan des Sonic Youth, honte à moi.

C'est vraiment un bon album : on y trouve l'essence de Sonic Youth, à l'état brut, comme un manifeste de ce que sera leur oeuvre. Et puis c'est toujours intéressant de voir comment naît un groupe, un genre, une avant-garde, puisque c'est bien ce qu'ils ont fait par la suite !
Tout est déjà là, maladroitement parfois, de la décadence aux expérimentations, de l'intégrité musicale à la présence déroutante de chacun des musiciens, des dissonances mélodiques aux ambiances bruitistes.

Un album indispensable pour les fans (pour les autres, je sais pas), ... et parfaitement introuvable en magasin.
Bon   15/20



Posté le 18 septembre 2005 à 12 h 37

Surprenante, cette première production de Sonic Youth !

Pas bruitiste outre-mesure, de tournure plutôt indus de par la répétitivité de ses compos, cette oeuvre est une vraie réussite même si elle ne préfigure pas vraiment ce que le groupe va mettre en place par la suite. Le son ne ressemble en rien à celui du "Confusion Is Sex" qui suivra, il est plus soigné, pas clair et distinct, évidemment, c'est quand même Sonic Youth ; mais on sent que le groupe s'est appliqué à produire quelque chose de présentable.
Les compos sont attachantes, "I Dreamed I Dream" et "The Good And The Bad" s'avérant même assez addictives. La structure maison se précise, mais n'apparaît encore qu'en filigrane sur ces 5 titres qui constituent une belle intro, quoiqu'un peu décalée, à l'univers du groupe.

De toute évidence, le potentiel est là et on sait ce qu'il va en advenir...
Bon   15/20



Posté le 01 novembre 2007 à 17 h 59

On va trouver que je m'acharne sur ces pauvres Sonic Youth mais voilà de temps en temps faut remettre les choses à leur place ! Tout d'abord précisons que je n'ai rien contre ce groupe, j'aime beaucoup certains de leurs albums (Experimental Jet Set Trash And No Star, Dirty and of course Daydream Nation) mais cette espèce d'idolâtrie aveugle autour d'eux me fait doucement rigoler de temps en temps. Preuve en est ce premier EP.
Qu'est-ce qu'on a là dedans ? Pas grand chose en fait. Schéma type du morceau, un riff de basse un peu déglingué qui laboure, un riff de guitare qui s'ajoute, la batterie (ou les engins qui servent de percus, je reste assez sceptique quand à leur nature) qui vient donner 2-3 p'tits coups à droite à gauche et enfin après ce pénible démarrage qui dure bien 2-3 minutes arrive la voix (fausse évidemment, on se refait pas) qui oscille entre mantra bancal et jappements canins. Et ça dure combien de temps cette affaire? 25 minutes ? Autrement dit le temps de s'écouter Back In The USA du MC5 ? Et ben entre la bande à Rob Tyner et ce premier EP y'a pas photo, je me remets "Tutti Frutti".
Insipide   7/20







Recherche avancée
En ligne
76 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus