Sonic Youth

Paris [Rock En Seine] - vendredi 27 août 2004

 Sonic Youth
Dès les premières notes, on comprend que le concert de ce soir sera bien différent des concerts gentillets de la tournée "Murray Street"... Le son est puissant, lourd et crade et Sonic youth attaque violemment par un saignant "Drunken Butterfly". Pas le temps de souffler que Thurston Moore attrape ses baguettes, Lee Ranaldo s'approche du micro et le toujours exceptionnel "Eric's Trip" nous tombe dessus... une claque. Nos cinq amis de longue date se lancent ensuite dans le meilleur titre de leur Sonic Nurse, le fameux "Pattern Recognition", qui finit dans une orgie de larsens pendant quelques minutes, avant que Steve Shelley ne lance le premier titre calme du set "Ummade Bed", plutôt réussi. On est vraiment impressionné par la performance du groupe. Alors que Jim O'Rourke et Steve Shelley font un travail rythmique incroyable, les trois autres se fendent d'un spectacle memorable , Thurston Moore en tete, jetant ses guitares un peu partout ou se roulant par terre. Durant "Stone" (sûrement le morceau le moins passionnant du concert), Lee Ranaldo vire ses retours qui tombent de la scène (un caméraman à failli y passer !), avant que les garçons de la troupe ne sautent tous sur leurs baguettes et partent sur une version d'anthologie de "100 %". "Maria Carey.." s'avère un excellent morceau en live, et précède le plus grand moment du concert : une interprétation flamboyante de leur chef-d'oeuvre romantique "Teenage Riot". Le morceau se clôture dans un magma sonore, duquel va émerger un excellent "New Hampshire", titre qui prend son ampleur en concert. A peine le temps de se dire que l'on est vraiment réconcilié avec un groupe qui n'avait pas livré en France un concert aussi convaincant depuis au moins quatre ans, que Thurston Moore annonce la fin des hostilités... Comment vont-ils finir ?? Violemment, par un toujours aussi terrifiant "Brother James"... On aurait bien aimé un rappel mais l'organisation est stricte (concert de 1 heure, point final) et le public pas super réceptif, mais cette heure de concert fut largement au-dessus de nos espérances.


Excellent !   18/20
par X_Elmo


  Set List:
Drunken ButterFly
Eric's Trip
Pattern Recognition
Unmade Bed
Stones
100 %
Maria Carey and the arthur doyle Handcream
Teenage Riot
New Hampshire
Brother James


 Moyenne 13.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 01 septembre 2004 à 20 h 49

Son pourri... on entendait pas la voix. Les guitaristes faisaient n'importe quoi avec leur guitare, à croire qu'ils se foutaient de notre gueule ! Beaucoup trop de larsens. "Teenage Riot" est plutôt bien réussi malgré tout.
Ma deception fut très grande étant un fan depuis longtemps. Simplement l'endroit ne s'y prettait pas, et voir un concert des Sonic en plein jour, ca ne le fait pas vraiment...
Pas terrible   9/20



Posté le 16 septembre 2004 à 11 h 47

Pour quelqu'un qui adore Sonic Youth, j'ai été très déçue par leur concert au festival Rock en Seine. Impatiente de les voir (d'ailleurs, je ne suis allée là-bas quasiment spécialement que pour eux), je m'attendais à quelque chose de grandiose...
Le son était exécrable, on n'entendait très mal la chanteuse dont les guitares couvraient le chant. Entre chaque morceau, les guitaristes faisaient un bruit de diapason horrible qui donnaient effet au début mais qui devenaient très lassants au bout d'un certain temps.
Résultat, le public n'était plus très chaud (à part quelques exceptions bien sûr; d'ailleurs, autour de moi, les gens voulaient même que ça finisse le plus rapidement possible...) et le concert a donné un résultat assez médiocre.
Pas terrible   9/20



Posté le 17 septembre 2004 à 13 h 12

Début de set en puissance pour Sonic Youth avec "Drunken Butterfly" sur lequel Kim Gordon (très classe dans une robe bleue plutôt originale) a laissé la basse a Jim O'Rourke et électrise cette fin d'après-midi maussade en sautant et tourbillonnant énergiquement. La suite est tout aussi excellente puisque le groupe enchaîne avec le classique "Eric's Trip" puis avec 4 des meilleurs titres du dernier album Sonic Nurse (sûrement un de leur meilleurs depuis Dirty) dont le génial "Pattern Recognition". Malgré un problème de retour et un son pas au top (surtout au niveau des voix), les New-Yorkais ne perdent pas leurs habitudes scénique; guitares, torturées lancées, collées aux amplis, martelées à la baguette de batterie – notamment sur une brillante et bruyante version de "100%".
Sonic Youth achève 1 heure de concert par un bon vieux "Brother James" qui, comme le groupe, paraît aussi frais qu'à ses 20 ans.
Petite ombre au tableau; un public parisien un peu mou (rien à voir avec celui du Rock Dans Tous Ses Etats en 2000 à Evreux), cela probablement dû au passage trop ‘matinal' du groupe (19 heures) SY était en effet programmé avant les White Stripes !?!.
Très bon   16/20





Recherche avancée
En ligne
175 invités et 2 membres
Hpl
Happy friday
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?