Sonic Youth

SYR 3

SYR 3

 Label :     SYR 
 Sortie :    mardi 24 février 1998 
 Format :  Maxi / CD  Vinyle   

Ce disque est important et symbolique dans l'histoire de Sonic Youth car c'est le premier travail du groupe avec Jim O'Rourke. Ce SYR est celui des cinq que je préfère. En fait, on ne peut parler ici d'EP que par le nombre de morceaux : trois, mais le disque dure plus de 50 minutes ... L'ambiance est ici sombre et expérimentale, et Kim Gordon chante plus souvent que sur SYR 2 ; cependant sa voix lorgne plus du côté d'Hidros 3 que des autres albums du groupe. Le premier morceau "Invito Al Cielo" met directement dans l'ambiance : on n'entend pas très bien les guitares et la batterie, mais un fond sonore inquiétant se met en place, tandis qu'un saxophone retentit au premier plan. Kim Gordon chante un peu en arrière-plan à partir de 8 minutes, mais on entend à peine sa voix ; on l'entend très bien par contre à partir de 12/13 minutes où le disque fait vraiment penser à Hidros 3 avec ses dissonances et ses larsens. Ce cauchemar (mais ici au bon sens du terme) dure pendant une vingtaine de minutes puis laisse la place à "Hungara Vivo": 7 minutes de chaos glaçant... Ce morceau est très bon, mais ne laisse pas présager de ce qui va arriver pour le dernier morceau. "Radio-Amatoroj" est vraiment un grand moment du musique. Grand par sa longueur (29 minutes tout de même) et par sa qualité : on assiste ici à un voyage sonore où l'on ne peut jamais deviner ce qui va arriver et où l'on ne sait jamais où le groupe va nous emmener. Essayez à tout prix d'écouter ce morceau si vous ne l'avez pas déjà fait car il est vraiment excellent ; cependant il vous faudra un peu de temps pour pouvoir l'écouter en entier.


Excellent !   18/20
par Fox McCloud


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
113 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?