Oxmo Puccino

L'arme De Paix

L'arme De Paix

 Label :     Cinq7 
 Sortie :    lundi 23 mars 2009 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

L'arme de paix cinquième album d'Oxmo Puccino a tout pour agacer sur le papier. Il a obtenu une victoire de la musique, reçu un disque d'or et a été adulé par les médias "parisiano-bobo" type Libération, Télérama ou France Inter...grrr. Ajouté à cela une production très jazzy, moderne et propre parfaitement calibrée pour la playlist de FIP l'après-midi, enregistrée avec des musiciens chevronnés tels que Vincent Taeger (batteur de Poni Hoax), Vincent Taurelle (claviériste qui accompagne régulièrement Air) ou Ludovic Bruni (bassiste d'Emilie Simon) et des guests très "People" tels que K'Naan, Olivia Ruiz ou Ben l'Oncle Soul...re grrr.

Aussi bizarre que cela puisse paraitre, à l'heure de la vérité, le résultat est plus de l'ordre du grand cru que de la piquette surclassée. C'est même une franche réussite, assez inclassable, qu'on pourrait ranger dans une discothèque entre 2 autres "jongleurs-mélangeurs" de talentueux tels qu'Erik Truffaz ou Rocé. C'est classieux, personnel, agréable, réconfortant, urbain dans les deux sens du terme et attachant, à l'image de ce formidable bonhomme qu'est Oxmo Puccino. Un type capable d'écrire "Soleil du nord" une des plus belles chansons françaises de ces 10 dernières années et sans doute le plus beau texte jamais écrit sur tous ces franciliens déracinés qui triment entre périph', bus, RER et vivent "à mille au mètre carré". L'album ne se limite du reste pas à ce tube qui a tiré sa larmichette à pas mal de monde en 2009. Les paroles introspectives, subjectives, poétiques et pleines de sagesses d'Oxmo, les refrains chantés avec profondeur par les différents invités et la virtuosité des 3 musiciens font mouche sur les 12 chansons du disque. "L'arme de paix" avec K'Naan ou "Sens Inverse" avec Ben L'Oncle Soul sont les 2 titres qui impressionnent le plus par l'intensité qu'ils dégagent et leurs refrains entêtants.

Cet album m'a surpris et me surprend encore. J'ai toujours aimé Oxmo mais j'ai toujours trouvé ses albums inégaux avec des titres parfois plus qu'anecdotiques. J'ai beaucoup écouté L'arme de paix à une époque où je prenais beaucoup les transports en commun et il fut mon compagnon à de nombreuses reprises m'enveloppant de sa douceur, son métissage et sa bienveillance. Immense merci Oxmo d'avoir mis autant de paix dans mon casque durant ces longs trajets en bus ou en tramway.


Excellent !   18/20
par X_Plock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
96 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?