Neil Young

Broken Arrow

Broken Arrow

 Label :     Reprise 
 Sortie :    mardi 02 juillet 1996 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Les années 90 furent parmi les plus florissantes pour le Loner, elles marquaient sa renaissance artistique et il renouait avec son public. La première moitié de cette décennie fut donc riche en succès et en chefs d'oeuvre. Pourtant, Broken Arrow qui sortit peu de temps après la bande original de Dead Man fait parti de ces albums injustement méconnus et rarement plébiscités. Il est grand temps de lui rendre justice.

Bien entendu, on est pas au niveau de Ragged Glory et autres Mirror Ball, mais cet album n'est pas démuni de qualités et ses arguments sont pour le moins solides, à commencer par le retour du Crazy Horse.
Niveau compositions, rien à redire, la tendance est à l'électricité lancinante qui nous berce comme le ferait une mère à son enfant. "Big Time" est une excellente entrée en la matière, "Loose Change" une petite perle de près de dix minutes (un peu comme pouvait l'être "Love to Burn" sur Ragged Glory), "Slip Away" un superbe morceau qui devint à juste titre un incontournable de la tournée qui suivi. La plupart des morceaux sont d'ailleurs de ce niveau (hormis peut être "Changing Highway"), nous entraînant dans un monde par delà les nuages où l'on réapprend à vivre et à rêver ("Scattered (Let's Think About Living)").

Si vous n'avez jamais écouté cet album, il serait grand temps de le faire.
Ici, la hache de guerre est définitivement enterrée, seul Greendale pourrait, par la suite, encore prétendre atteindre ce niveau.


Excellent !   18/20
par Loner


  Note du rédacteur : Un morceau supplémentaire, "Interstate", est disponible sur le LP.


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
182 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?