Neil Young

Live Rust

Live Rust

 Label :     Reprise 
 Sortie :    novembre 1979 
 Format :  Live / CD  Vinyle  K7 Audio   

Après un pilier tel que Rust Never Sleeps , la tournée qui devait suivre promettait d'être extraordinaire. Elle se révéla être monumentale, au point d'être projetée dans les salles de cinéma et de se retrouver dans les bacs sous la forme de Live Rust.

A l'image de l'album précédent, le show est scindé en deux parties, une acoustique et une électrique. Seul avec sa douze cordes et son harmonica, Neil apparait le premier sur scène et enchaine les perles comme "Sugar Mountain", "I Am A Child" ou "My My, Hey Hey (Out Of The Blue)".
Puis ce sera au tour du Crazy Horse de le rejoindre pour une prestation plus épique que que l'Illiade et l'Odyssée: "When You Dance..." est magnifiée et fait tomber aux oubliettes la version studio, "The Loner" n'a jamais été aussi rageur. Après un break constitué de "Lotta Love" et "The Needle And The Damage Done", Neil annonce: "Let's play some rock'n roll !". Et c'est repartit: "Sedan Delivery" et "Powderfinger" fidèles à eux-mêmes, "Cortez The Killer", "Cinamon Girl" et "Like A Hurricane" sublimes, "Hey Hey, My My" apocalyptique et pour finir un "Tonight's The Night" d'une beauté opressante.

Rarement un live n'avait atteint une telle intensité, et il fallu attendre Weld une dizaine d'années plus tard pour retrouver ce niveau.
En attendant, ce Live Rust a eu le temps de devenir, à juste titre, un véritable mythe.


Intemporel ! ! !   20/20
par Loner


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
147 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :