Neil Young

Comes A Time

Comes A Time

 Label :     Reprise 
 Sortie :    octobre 1978 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Depuis le génialissime Zuma, le parcours de Neil était assez incertain: une collaboration avec Steve Stills assez peu convaincante, un nouvel album moyen malgré le sublime "Like A Hurricane", une compilation et une apparition au concert d'adieu du Band, immortalisé par Martin Scorsese. Après toute cette agitation, un peu de calme et de repos était nécessaire. Comes A Time arrive donc à point nommé.

Le style se rapproche assez du premier album et d'une certaine manière de Harvest. Tout ici n'est que mélodies champètres et légères. Mais, malgré tout ses efforts, Neil n'arrivera pas à donner aux compositions le même souffle qui habitait le chef-d'oeuvre précédemment cité. Il n'empèche que la qualité est là: "Goin' Back" et "Comes A Time" ouvrent l'album d'une bien belle manière, le Crazy Horse s'exprime sur "Look Out For My Love" et "Lotta Love" et montre qu'il est bon sans être forcément éléctrique. La voix de Nicolette Larson est superbe, il n'y a qu'à écouter "Motorcycle Mama", le seul morceau où apparait la guitare éléctrique ou encore "Already One" et "Four Strong Winds", reprise par Hugues Aufray.

Un bel album donc, sans prétention aucune hormis celle de nous faire passer un agréable moment, ce qu'il réussi admirablement bien.


Excellent !   18/20
par Loner


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
135 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead