Neil Young

American Stars'n' Bars

American Stars'n' Bars

 Label :     Reprise 
 Sortie :    juin 1977 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

American Stars'n' Bars est une fois de plus un virage à 180° sur le chemin déjà sinueux emprunté par Neil Young; consacré à l'histoire américaine et à la culture des bars, qu'il devait d'ailleurs fréquenter beaucoup à cette période. Sur les conseils de son amie Linda Ronstadt, Neil rencontre une chanteuse à la voix débutante: Nicolette Larson. Elles forment le duo Saddle Bags, et répètent chez lui des chansons à la tonalité country, comme "Old Country Waltz", "Hold Back The Tears" et "Hey Babe", pas vraiment envoûtantes. En une journée, l'album est enregistré sur la base des premières prises, comme cela peut s'entendre distinctement sur "Saddle Up The Palamino". Le reste de l'album est constitué de chutes de studio de 1976 récupérer de derrière les fagots, comme "Homegrown" ou "Will To Love", au son particulièrement dégoûtant. "Like A Hurricane" est la seule piste étincellante de l'album, et encore, le fond de caisse qui tambourine nonchalement est bien lourd à supporter, et la voix de Neil est sinusoïdale. Je dirai que l'ensemble est très mauvais, et mérite d'être oublié. Un album de fond de tiroir, puant le bricolage.


Très mauvais   4/20
par Th0mas


 Moyenne 9.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 08 avril 2007 à 21 h 04

Alors oui c'est vrai, la pochette est hideuse, l'idée de la tournée des bars aurait pu donner lieu à des joutes plus réjouissantes, certes il faut se coltiner les 'bullet' country girls Linda Ronstadt et Nicolette Larson (RIP) sur la 1ère face, en effet "The Old Country Waltz", "Hey Babe" et "Hold Back The Tears" ne resteront pas parmi les incunables du canadien, oui "Will To Love" a un côté je me gratte les c#!§&$£! Tranquille sur mon canapé en grattant un truc gratuit qui me vient comme ça sur l'histoire d'un saumon qui s'esquinte à remonter le courant et que même derrière on peut entendre les bûches crépiter dans la cheminée, manifestement ça sonne plus comme un assemblage à la hâte de morceaux disparates dont certains datent même de 1974, sans aucun doute les morceaux "Homegrown" et "Star Of Bethlehem" auraient eu plus de gueule sur l'album avorté "Homegrown" ; évidemment les sympathiques "Saddle Up The Palomino" et "Bite The Bullet" ne suffisent pas à faire oublier la cohérence absente de ce disque... oui tout ça est vrai... mais que voulez vous: quand sur la 8 ème plage d'un album quelconque figure un homérique "Like A Hurricane", une des plus belles chansons d'amour en rock que je connaisse ('you are like a hurricane : there's calm in your eye. and I'm gettin' blown away...'), n'importe lequel de tous les albums les plus quelconques devient une fière pièce de collection. Sur les 15 points que j'attribue à cette galette, "Like A Hurricane" à lui seul vaut un 10/10! (car le reste de l'album, à dire vrai, reste bien anodin...).

NB: à noter que la version française de cette chanson ("Comme Un Ouragan") qu'en a faite une certaine princesse monégasque dans les 80's est on ne peut plus dispensable... !!!
Bon   15/20







Recherche avancée
En ligne
45 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :