Neil Young

Down By The River-Live In New Orleans 1994

Down By The River-Live In New Orleans 1994

 Label :     BDD 
 Sortie :    dimanche 01 novembre 2015 
 Format :  Live / CD  Vinyle   

En juillet 1985 lors du Live Aid organisé au profit du peuple éthiopien, Bob Dylan a déclaré qu'il fallait penser aux fermiers américains en grande difficulté. Neil Young, Willie Nelson et John Mellencamp créent le festival Farm Aid, dont la première édition a lieu le 22 septembre 1985 dans l'Illinois, avec Bob Dylan. Depuis le festival se tient chaque année, sauf en 1988 et 1991, dans un état différent. Les trois créateurs y participent à chaque fois, tous les grands noms de la country y ont participé, le festival invite aussi des artistes tels que Steppenwolf, Keb'Mo, Elton John, B.B. King, ou encore le groupe soviétique Gorky Park en 1990.

La septième édition du Farm Aid, le 18 septembre 1994, a lieu en Louisiane à New Orleans. Le Superdome, immense stade couvert, fait office de salle de concert. C'est là que Neil Young & Crazy Horse sont captés par Westwood One FM, d'où est tiré cet enregistrement.

1994 est une petite année scénique pour Neil Young, quelques apparitions en tant qu'invités, et les festivals réguliers Farm Aid et Bridge School Benefit avec Crazy Horse, qu'il retrouve ici alors qu'ils n'ont pas été sur scène ensemble depuis le " Smell The Horse Tour " en 1991 dont Weld est issu.

Le disque démarre avec Jim Ellis, commentateur sur Westwood One Fm qui retransmet dans le cadre des Superstar Concert Series cinq des sept titres joués ce soir là, soit 50 minutes environ. Manquent à l'appel "Homegrown" et le pénible "Piece Of Crap".
Le bal commence avec "Country Home", si le morceau est sorti sur Ragged Glory en 1990, il est bien plus ancien puisqu'il date de 1975. Il apparaît lors des premiers concerts avec Frank "Poncho" Sampedro, et est joué régulièrement depuis. C'est un titre agréable, énergique, typiquement fait pour la scène et qui passe bien auprès des différents publics de Neil Young. Les paroles traitant de la nostalgie de la vie à la campagne sont parfaites pour le Farm Aid.
On passe "Homerown". Un gros calibre : "Down By The River", classique s'il en est. Très souvent, ce morceau est propice à de longues improvisations de Neil Young, c'est le cas ce jour-là où, lui comme le Crazy Horse sont en grande forme ! Pendant ces 15 minutes les moments de déflagration alternent avec les accalmies quand il chante. avec un long final tout en larsen.
Première reprise de la soirée, "All Along The Watchtower" est régulièrement interprétée depuis la tournée avec Booker-T & The MG's en 1993. On entend de suite que ce titre est bien mieux avec Crazy Horse, beaucoup plus sauvage. Le groupe est rejoint par Willie Nelson, qui se contente d'une modeste guitare sèche et ne chante pas pendant ce déluge sonore.
On évite "Piece Of Crap" et on enchaîne avec "Farmer John", dernier morceau du concert, mais avant-dernier du disque. C'est une reprise, l'original date de 1966, enregistré fougueusement par un groupe garage du Michigan, les Tidal Waves. Peu jouée, et toujours avec Crazy Horse, la version est pas mal mais plus crue et surtout moins fantaisiste que l'originale. Il doit quand même beaucoup l'apprécier, puisqu'elle figure sur Ragged Glory et Weld.
"Change Your Mind" est une première pour Crazy Horse. Neil Young l'a étrenné durant la tournée de 1993. C'est un des rares titres de Sleeps With Angels qu'on peut avoir la chance d'écouter live. Contrairement à d'autres versions, notamment celles du Bridge School Benefit de 1994 d'une tension palpable, celle-ci est agréable bien qu'un peu longue, presqu'un quart d'heure. Neil Young y développe un jeu différent, plus souple, plus triste aussi, la violence y est contenue, c'est ce qui fait l'intérêt de cette interprétation où les trois membres du Crazy Horse déploient tout leurs talents.

Bien évidemment ce n'est pas le meilleur concert de Neil Young & Crazy Horse, mais c'est un très bon moment, d'autant plus que le son est excellent.
Le disque se présente dans une pochette noire façon vinyl, Neil Young avec une bouteille d'eau à la main. Le verso indique le 19 septembre comme date du concert, c'est erroné, c'était la veille.


Bon   15/20
par NicoTag


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
257 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :