The Cure

Paris [Le Zenith] - mardi 25 avril 2000

Puisque le concert de la deuxième soirée à été chroniqué, je vais m'atteler au premier non moins excellent.
Le concert démarre dans les bras du tendre "Out Of This World" suivit de tonitruant "Watching Me Fall" où Perry se lache sur sa guitare comme un damné. "Open" sera le premier des deux titres de Wish, joué avec beaucoup de rage. Puis viendra un enchainement diabolique de trois chansons superbes "Shake Dog Shake", "The Snakepit" (très longue et belle version rarement jouée en concert) et le punchy "From The Edge...". Il faudra bien la lenteur d"If Only Tonight" et sa spendide intro parfaitement interprétée par un Robert très inspiré par sa guitare ce soir, pour se remettre de ces émotions.
Puis le premier réel coup au coeur viendra à l'annonce de "Siamese Twins", toujours aussi envoûtant.
"One Hundred Years", "39", "Bloodflowers" terminera le premier set dans le rouge.
Ce premier rappel sera un moment grandiose. Offrir au public parisien déchainé ces 3 chansons de Pornography restera gravé dans les mémoires. J'en serais d'autant plus secoué que se sera pour moi 1/ une surprise 2/ ma première écoute de "Pornography", la chanson, en concert.
"Trust" sera juste le morceau de trop, trop mielleux dans ce second rappel parfait. "Disintegration" est particulièrement agressif et Robert utilise sa voix comme rarement je ne l'ai vu sur ce titre difficile à interpréter.
"Boys Don't Cry" et "A Forest" viendront clôturer ces 3 bonnes heures d'une prestation durant laquelle ne groupe se donnera corps et âme.

Depuis plus de 20 ans ce groupe à géométrie variable sillonne les routes. Jusqu'a Pornography, the Cure à été sur scène durant 5 années complètes, s'arrêtant juste en studio pour enregistrer les nouvelles compositions essayées en live. Même si le rythme s'est ralenti, Robert et sa bande reste un vrai groupe de scène, malgré les reproches d'immobilité qui sont souvents faits.
Ces 20 ans d'expérience semblent aboutir à cette prestation parfaite nous offrant un set très varié.
Le lendemain m'offrira un concert très différent, mais tout aussi intense.
Merci, merci.


Intemporel ! ! !   20/20
par Shiboome


  Setlist:
Out Of This World
Watching Me Fall
Want
Fascination Street
Open
The Loudest Sound
Maybe Someday
Shake Dog Shake
The Snakepit
From The Edge Of The Deep Green Sea
In Between Days
If Only Tonight We Could Sleep
Siamese Twins
Prayers For Rain
One Hundred Years
39
Bloodflowers
>>>
Cold
The Figurehead
Pornography
>>>
There Is No If
Trust
Plainsong
Disintegration
>>>
Boys Don't Cry
A Forest


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
187 invités et 1 membre :
Jetjet
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard