The Cure

Toulouse [Zenith] - lundi 03 avril 2000

N'attendant pas grand chose des Cure, après le médiocre Wild Moon Swing, Bloodflowers et son retour au Cure sombre était plutôt plaisant. La tournée accompagnant ce disque fut sublime, à l'image de ce concert toulousain. Cure semblait de nouveau uni, Robert Smith concerné par ses chansons. Ce concert de trois heures passa comme une lettre à la poste. Si le groupe fit la part belle à Bloodflowers, il y eut de grands moments d'émotion, piochés dans le répertoire mélancolique du groupe. On retiendra particulièrement Want, Sinking, un inattendu Open, un rageur Shake Dog Shake, une version haineuse de One Hundred Years, le sublime Plain Song. Le seul moment faible de la soirée fut un mollason In Between Days totalement hors propos. Le deuxième rappel fut par contre un moment de pure magie, où le groupe a enchainé coup sur coup trois morceaux de Faith, All Cats Are Grey, The Drowning Man et Faith : bouleversant ! Robert Smith et ses troupes clôturèrent bien évidemment par A Forest cette prestation, certes remplie de nostalgie, mais d'une grande tenue. En retournant dans son univers obscur, The Cure redevient un groupe touchant, capable de rallumer une flamme, que l'on croyait éteinte depuis longtemps.


Parfait   17/20
par X_Elmo


  Set List :
Out Of This World
Watching Me Fall
Want
Fascination Street
Open
If Only Tonight We Could Sleep
Sinking
Maybee Someday
Shake Dog Shake
From The Edge of The Deep Green Sea
In Between Days
The Loudest Song
Prayer For The Rain
One Hundred Years
End
39
Bloodflowers
>>
Plain Song
Disintegration
>>
All Cats Are Grey
The Drowning Man
Faith
>>
M
Play For Today
Just Like Haven
A Forest

Première Partie : Ekova


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
176 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :