Nine Inch Nails

Y3ARZ3R0R3M1X3D (Halo 25)

Y3ARZ3R0R3M1X3D (Halo 25)

 Label :     Interscope 
 Sortie :    mardi 20 novembre 2007 
 Format :  Compilation d'inédits / CD   

Les remixes chez NIN sont choses communes. Depuis "Broken", Reznor nous balance son travail dans différentes versions ; ce que l'on peut déjà dire, c'est que ce n'est pas toujours réussi, notamment avec un "Fixed", peu inspiré. D'autres fois, ça marche un peu mieux comme avec Further Down The Spiral, ou avec les remixes de The Fragile ; mais là encore, on avait droit à un doublon (non que dis-je! un triplon!) particulièrement fatiguant : "Starfuckers Inc". Alors qu'il s'était un peu abstenu avec With Teeth, Reznor remet le couvert avec les remixes de Year Zero, album qui se prête, par sa nature et son concept, admirablement à l'exercice. Sauf qu'ici, le maître de NIN ne touche à rien ; 14 pistes, une douzaine d'artistes aussi variés les uns que les autres ; les Y3ARZ3R0R3M1X3D seront digne de l'album sinon rien.
L'exercice n'était pas facile sur le papier, mais on se retrouve avec un CD de remixes particulièrement cohérent. Le désormais connu Saul Williams entre en piste avec "Guns By Computer" qui joue sur la rythmique d'Hyperpower. On est encore soufflé par la qualité du son, et surtout par le talent de Williams qui réussit comme d'hab' à brasser une quantité d'influences impressionnantes. La description piste par piste ne s'impose pas, mais la deuxième est également à souligner, et sort, d'après moi, amplement du lot. "The Great Destroyer", assurément un des meilleurs titres de Year Zero, perd son agressivité et sa deuxième partie "destruction intégrale de crane" si jouissive sur l'album. Mais "Modwheelmood" réussit à faire sortir toute la mélodie du titre. On se plait à imaginer le père Trent jouant le titre sur scène avec une guitare sèche ; où comment réinventer un morceau tout en ne dénaturant pas l'original. D'autres pistes comme "Vessel" sont moins mordantes et pas assez retravaillées. "God Given" groove autant et "Me, I'm Not" se passe de mots (si si, pour de vrai!). Certaines sont carrément trippantes comme "Zero-Sum" par Stephen Morris et Gillian Gilbert, ; arragement electronica, presque down-tempo, qui vient clôturer tout en douceur l'exercice de style.
Finalement, on se retrouve presque avec un album à part entière ; un Year Zero recréé dans une autre dimension, plus électronique, plus détaillé, moins bordélique, moins noir mais finalement aussi passionnant. Rarement un album de remixes de Nine Inch Nails aura été réalisé avec autant de soin. Paradoxalement, ce n'est pas Reznor qui s'en est occupé, mais selon ses dires, c'est de loin les remixes les plus réussis.


Parfait   17/20
par Reznor


  Note : un DVD-Rom de "data" est également fourni, pour pousser le concept à son paroxysme et impliquer un peu plus l'auditeur dans le processus de création. Chaque piste peut être retravaillée individuellement et bien sur, être envoyée sur remix.nin.com


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
163 invités et 1 membre :
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead