Nine Inch Nails

The Downward Spiral Deluxe Edition

The Downward Spiral Deluxe Edition

 Label :     Interscope 
 Sortie :    mardi 23 novembre 2004 
 Format :  Compilation d'inédits / CD   

Une question se pose logiquement devant le rayon de la Fnac : pourquoi finalement racheter The Downward Spiral ? Celui-la même qui tourne encore depuis 10 ans sur ma platine ... sans aucun doute parmi les 10 CDs à emmener sur une île déserte.

Voilà une version Anniversaire (cela sent l'arnaque marketing) :
version remasterisée haute résolution 5.1 Surround Sound ??

Eh bien ma chaîne Hi-Fi ne s'en remet toujours pas ! Quel plaisir de retrouver ces titres si familiers, où l'on devine des impulsions nouvelles, des bruissements, des grondements alors jusque là inconnus ... La voix de Reznor semble se détacher plus nettement ; chaque son, chaque riff prennent une dimension nouvelle. Même la pochette et le livret ont eu droit à un singulier lifting !
Au final, un pur moment de plaisir, une redécouverte pour les fans et un must pour tous les autres !

Questions Bonus sur le CD 2 : rien de bien nouveau sous le soleil, de nombreux remix disponibles sur la plupart des Halos du monsieur. Tout de même, une mention spéciale pour la reprise de "Dead Souls" (BO de The Crow) !
Et puis surtout trois aliens dans l'univers si travaillé de Reznor : les démos de "Ruiner", "Reptile" et "Heresy". On perçoit alors clairement le travail de Reznor en studio, transcendant des mélodies simples et efficaces en une ambiance sombre, émotionnellement dense et si particulière.
On regretterait presque au final le travail de perfectionniste et d'orfèvre au platine de Reznor, au vue de l'efficacité radicale de ses démos. Cette dualité est d'ailleurs très nette sur certains de ces titres joués sur scène.

Alors un 20/20 s'impose ?

Dites, Monsieur Reznor, vous pourriez faire la même chose pour Broken ?


Intemporel ! ! !   20/20
par Luvwilltearus..


 Moyenne 19.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 15 novembre 2008 à 23 h 05

Rééditer The Downward Spiral, incroyable et insaisissable chef-d'œuvre du rock industriel, mon album préféré par dessus tout ? Pourquoi pas. Faut voir.
Ah, carrément.
En effet, les choses n'ont pas été faites à moitié pour cette édition deluxe. Les autocollants promettent b-sides et remixes, ainsi qu'un remixage de l'album et une remasterisation en 5.1. Mais la première chose qu'on remarque, c'est le sublime packaging. Celui de l'album original était déjà extraordinaire et très original. Celui-ci est plus classique, similaire à celui de The Fragile, mais d'une beauté étourdissante. Partout, des artworks parfaitement dans l'esprit du disque, d'une finesse incroyable, où le beau jaillit de l'immonde: tableaux d'enchevêtrements de moisissures, de plumes d'oiseaux et d'insectes, dents plantées dans du métal...
Concernant la remasterisation... c'est époustouflant. Trent Reznor avait déjà fait un travail de titan au niveau de la production de son bijou, mais là, le 5.1 transcende complètement la musique. Je n'ai tout simplement jamais entendu quoi que ce soit d'aussi abyssal; une profondeur sonore qui file le vertige et donne la pleine mesure d'un album hors du temps, hors des codes, à part.
Concernant le disque de bonus... Ben, si vous êtes un fan de NIN, vous connaissez sûrement déjà tout ça. On retrouve, pêle-mêle, "Burn" et "Dead Souls", des remixes tirés des singles "March Of The Pigs" et "Closer To God" et de "Further Down the Spiral". Des titres moyen, il y en avait sur ces disques. Heureusement, on ne garde ici que le meilleur, ou presque, comme "Memorabilia", les meilleurs remixes de "Closer", "The Downward Spiral (The Bottom)", ainsi que "Hurt (Quiet)". Ne manque plus que la petite bombe d'Aphex Twin, "At The Heart Of It All", tant pis. Il y a aussi "Piggy (Nothing Can Stop Me Now)". Personnellement, je ne suis pas très fan de ce remix, que je trouve bien inférieur à l'original, mais bon.
Cependant, le meilleur est pour la fin. Les trois derniers titres sont en effet des versions demo de "Heresy", "Ruiner" et "Reptile". Les titres finaux bénéficient de ce travail de paufinage ultra perfectionniste, de cette production extrêmement parfaite. Les trouver ainsi avec un son plus crade et fouillis, c'est extraordinaire. Ils en sortent cent fois plus sombres et malsains. Je ne dis pas que je les préfère aux versions finales, simplement, j'aurais vraiment aimé une version alternative de The Downward Spiral dans cet esprit là. J'imagine bien que s'il n'y a pas d'autres versions demo, c'est qu'elles ne doivent pas toutes valoir le coup ou qu'elles ne sont pas toutes conservées, mais je me prends parfois à rêver de cette phase encore plus sombre de la spirale infernale... Ç'aurait été vraiment superbe.
Mais en l'état, cette réédition est tout de même excellente. Si vous possédez déjà The Downward Spiral et que vous adorez, foncez, vous ne serez absolument pas déçu, au contraire. Si vous n'avez pas encore ce superbe album, prenez plutôt cette version, pas plus chère que l'originale. Par contre, si vous avez déjà bouffé par wagons entiers de "March Of The Pigs", "Closer To God" et "Further Down The Spiral", vous risquez de vous ennuyer sur le deuxième disque. Il serait pourtant dommage de passer à côté des versions demo.
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
97 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :