Nine Inch Nails

Kiewitt - Belgique [Pukkelpop Festival - Main Stage] - samedi 18 août 2007

Dernier jour du Pukkelpop festival version 2007, les organismes commencent à fatiguer, et pourtant, cette dernière journée est particulièrement enthousiasmante question programmation.
Omniprésent sur la scène internationale depuis 2005, le groupe de Trent Reznor est une des grosses têtes d'affiche du festival belge. Alors même si Tool parait être le groupe le plus attendu de la journée (tout le monde semble porter leur t-shirt), NIN rassemble également les foules!

Après les avoir vu à Lille en février de la même année, j'attendais un concert un peu plus abouti et en cohérence avec le dernier album, et je n'ai pas été déçu!

Comme à son habitude, le groupe évolue dans l'ombre mais cela permet cette fois de servir au mieux l'ambiance de "Year Zero". Les écrans géants sont ainsi réquisitionnés pour distiller des images floues, brouillées, parasitées et même parfois subliminales ramenant au concept de l'album. L'ambiance est étrange et mystérieuse, en adéquation avec l'énigmatique scénario qui entoure le dernier album de Reznor.
La set-list pioche dans l'ensemble de la discographie du groupe tout en gardant une cohérence avec cette fameuse ambiance sombre et futuriste que le sieur Trent a voulu instaurer. Comme souvent, le classique "Head Like A Hole" semble venir mettre fin à la bataille et ce n'est pas l'acharnement du guitariste sur son ampli qui nous fait croire le contraire. Mais alors que le public commence à plier bagage, Reznor sort des ténèbres et entame le fameux "Hurt" qu'on n'attendait plus. Un titre pas forcément adapté au contexte d'un gros festival et la version de ce soir ne fera pas vraiment honneur à l'immense morceau qu'il est en réalité.
Mis à part cette légère déception, Nine Inch Nails nous a offert un vrai spectacle ce soir là, un concert impeccable, impressionnant et prenant d'un point de vue tant sonore que visuel et dans l'ensemble, bien plus abouti qu'en début d'année.
Qu'on se le dise, la machine de guerre est en route, et apparemment, elle ne semble pas décidée à signer d'armistice!


Très bon   16/20
par Billyjoe


  Set-list:

Hyperpower!
The Beginning Of The End
Sin
March of the Pigs
The Frail/Survivalism
Gave Up
Burn
Me, I'm Not
The Great Destroyer
Eraser
Only
Wish
The Good Soldier
The Hand That Feeds
Head Like A Hole
Hurt


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
183 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus