Bob Dylan

Street Legal

Street Legal

 Label :     Columbia 
 Sortie :    jeudi 15 juin 1978 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Les albums de Dylan sortis durant les seventies sont ceux pour lequelles j'ai le plus d'affection. Si l'on fait exception de l'affreux Dylan, je les apprécie tous, du champêtre New Morning au gitan Desire, sans oublier le somptueux Blood On The Tracks. Cet album sorti en 1978 est souvent sous-éstimé mais est également pour moi un classique de l'artiste.

Pour la première fois, Dylan utilise un groupe véritablement pop-rock, accompagné par des choeurs féminins. Le thème de la religion prend également de l'ampleur et l'ambiance parfois gospel annonce déjà la conversion chrétienne à venir. L'album s'ouvre sur "Changing of the Guards" un morceau enlevé, bien orchestré, au texte rempli de symboles. La suite est à la fois hétéroclite, allant de l'énervé "New Pony" à la véritablement émouvante "Baby Stop Crying", mais également très cohérente.
"Senor (Tales of Yankee Power)" est somptueuse et pleine de mystère et rappelle l'ambiance de "Desire". Elle aurait aussi très bien figurer sur la B.O. de "Patt Garrett & Billy the Kid", tant on la croirait tirée d'un sombre western.

Certes, les choeurs sont parfois à un peu trop présent, et les compositions un peu trop grandiloquentes ("Is Your Love in Vain?"), mais le tout s'écoute avec plaisir. Surtout que Dylan chante bien et que certaines chansons sont véritablement chaleureuses. À écouter l'hiver de préférence.

À noter également une réalisation et un son plutôt correct (même si l'on privilégira le remix réalisé par Don DeVito en 1999) et une jolie pochette.

Pas de quoi crier au génie, mais un album véritablement attachant.


Bon   15/20
par Dylanesque


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
56 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?