Dominique A

Eleor

Eleor

 Label :     Cinq7 
 Sortie :    lundi 16 mars 2015 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Depuis 20 ans, Dominique A c'est le symbole de la chanson française approuvé par la critique rock. Le genre de chanteur capable de mettre d'accord un critique de Telerama, les victoires de la musique et mêmes certains punks. Pourtant personnellement j'ai toujours un peu buté sur sa musique, cette voix trop théâtrale trop androgyne. Bien sûr loin de moi l'idée de nier la qualité de certains disque ni son influence reconnue et évidente sur une bonne partie de la scène musicale française.
Avec le recul on appréciera plus ou moins certains disques mais Eleor se classe surtout dans les disques assez évidents en première écoute, de ceux qui suscitent l'adhésion par la clarté mélodique. Des morceaux se dégagent un grand apaisement. Si "Cap Farvel" apparaît au fil des écoutes plus sombre au niveau du texte qu'il n'y paraît c'est dans une grande et belle envolée mélodique. C'est aussi l'envie des voyages sur un canada fantasmé qui surgit le long de "Par Le Canada". Le thème du voyage réel ou fantasmé apparaît tout le long du disque Nouvelle-Zélande, Canada, Groenland et le micro royaume d'Elleore. . "Quand de tout vous serez lassés, juste un canal à traverser, rejoignez-moi à Eléor" nous dit-il. Avec la sensualité du titre, il est difficile de refuser l'invitation.
Au niveau musical Eléor se situe dans un classicisme assumé, qui le range plus du côté de la chanson française. On est loin des disques les plus minimalistes et les plus exigeants des débuts. Ce sont les cordes, les violons et les arrangements classieux qui règnent. Les textes sensibles figurent parmi ce qui s'écrit de mieux ici-bas. Rien à demander de plus, juste en profiter un max.


Bon   15/20
par Chaurionde


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
53 invités et 1 membre :
Blackcondorguy
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?