The Smashing Pumpkins

Thirty-Three #1 EP

Thirty-Three #1 EP

 Label :     Hut 
 Sortie :    lundi 11 novembre 1996 
 Format :  Maxi / CD   

Thirty-Three est le dernier maxi tiré de Mellon Collie And The Infinite Sadness des Smashing Pumpkins. Mais, contrairement aux précédents, celui-ci a été édité en deux parties. Cinq morceaux inédits sont proposés : trois sur la première partie et deux sur la seconde. Le label avait-il envie de profiter au maximum du succès retentissant du groupe pour se faire un maximum de brouzoufs ?

Qualitativement, les morceaux inédits s'inscrivent dans la suite logique des autres EPs. Tout d'abord, "The Last Song", dernier morceau écrit par Billy Corgan durant les sessions d'enregistrement. Un titre tout simple empli de la mélancolie habituelle du groupe et en même temps d'un sentiment de délivrance et d'accomplissement, comme pour mettre un point final à cette période d'inspiration hors du commun. Le père de Billy vient y poser un solo bluesy assez plaisant bien que trop effacé au mix.
Suit "The Aeroplane Flies High" qui, avec le recul, préfigure d'une manière assez bluffante la direction musicale prise par le groupe sur Machina. Un son rauque et métal, un morceau progressif accusant les huit minutes et une ambiance irréelle et dérangeante. Il était vraiment impossible de le placer sur Mellon Collie And The Infinite Sadness sans risquer d'en casser la ligne artistique cohérente et parfaitement définie.
Finalement "Transformer" est une curiosité unique dans la discographie du groupe. Un rythme entraînant sur lequel viennent se greffer des murs de guitares au son bien particulier de l'album et quelques synthés donnant un aspect assez débonnaire à l'ensemble. Intéressant et rigolo mais impossible à placer sur un album...


Très bon   16/20
par Abe-sapien


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
174 invités et 2 membres
Dylanesque
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?