The Smashing Pumpkins

Rotten Apples - Greatest Hits

Rotten Apples - Greatest Hits

 Label :     Virgin 
 Sortie :    mardi 20 novembre 2001 
 Format :  Compilation / CD   

Il y a quelques semaines j'ai trouvé l'édition limitée du Best Of des Smashing Pumpkins au fond des étalages d'un petit magasin sicilien (ahhh les vacances !). Passons le Greatest Hits qui est plutôt bien ficelé mais qui n'apportera rien de frais, c'est le 2ème CD qui a attiré mon attention. D'aspect assez cheap (une sorte de CD-R avec Judas O écrit à la main), il m'intriguait à juste titre.
Les compils de Faces B, ça fait toujours assez peur, ça peut aller du tout à fait étonnant au très mauvais et ici, c'est plutôt bon. Elle apporte plusieurs chansons qui plaieront sûrement aux puristes, mais certains passages sont assez plats à l'image de chansons comme "Sparrow", "Waiting" ou encore "Because You Are". Certaines petites perles viennent relever tout ça comme "Rock On" dans le genre disto, ou "Slow Dawn".
C'est un CD que l'on aime un peu plus à chaque fois qu'il passe dans nos oreilles, mais il n'y a pas le pouvoir accrocheur présent dans le reste de la discographie du groupe. On n'est pas en droit d'attendre la même qualité d'une compil de Faces B que d'un album classique ; celle-ci remplit assez bien son rôle et pourra facilement venir complèter la collection des grands fans.
Cool mais pas indispensable.


Pas mal   13/20
par Elbichon


 Moyenne 14.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 23 septembre 2005 à 09 h 51

Ici ce n'est pas le Greatest Hits qui intéresse, mais bien le "Judas O" de l'édition limitée. Assemblage de faces B et de quelques titres de "Machina II", l'album est assez disparate, comme toute compilation de titres venant de divers horizons.

Quelques grands moments qui irriteront un peu plus les réfractaires de "Adore" sont présents, notamment l'élégante démo "My Mistake", l'electro-pop de "Waiting" et "Blissed & Gone". Bizarrement, on note l'absence de l'excellent "Do You Close Your Eyes" qui prenait donc la porte au profit de quelques titres acoustiques jolis mais moins convaincants ( "Sparrow", "Winterlong" ).
Les B Sides de "Mellon Collie..." sont présentes via "Marquis In Spades" ou "Believe" du petit James Iha, ou une version tronquée de "The Aeroplane Flies High".
Mais le truc qui fait mouiller les fans, les vrais (donc les gens comme l'auteur de ces lignes), ce sont ces relectures de titres présents sur "Machina II", notamment "Saturnine" qui devient ici l'archétype de ce qu'aurait pu être l'avenir des Citrouilles, sombre, ténébreux mais excitant comme pas deux.
"Rock On" de David Essex est présent, sympathique ; mais quiconque a vu les Pumpkins live trouvera cette version moins excitante (pas d'enchainement avec "Heavy Metal Machine"... snif).
Il y a quelques titres moins bons tel ce très long "Shoot & Stars", l'assez anecdotique "Because You Are" entre autres, mais la majeure partie est excellente et montre bien l'évolution finale d'un groupe qui s'est toujours réinventé, en prenant soin de ne jamais sombrer dans la facilité et/ou la médiocrité.

Qui en dit autant aujourd'hui ?
Bon   15/20







Recherche avancée
En ligne
141 invités et 2 membres
R.i.p Auckward
Jetjet
Au hasard Balthazar
Sondages
À quoi te fait penser le design actuel du site?