The Smashing Pumpkins

Kiewit - Belgique [Pukkelpop Festival - Main Stage] - vendredi 17 août 2007

Sept ans après leur dernière tournée, les Smashing Pumpkins n'ont rien perdu de leur notoriété puisqu'ils restent une publicité de choix pour bon nombre de gros festivals. Ainsi l'été 2007 aura vu la bande à Corgan (du moins ce qu'il en reste) sillonner la plupart des festivals de renom du vieux continent.
En ce vendredi 17 août, les chicagoans clôturaient la seconde journée du Pukkelpop festival. Inutile de préciser qu'il y a foule, quand à 00h30, Jimmy Chamberlain, bientôt suivi du reste du groupe débarque sur la Main Stage. Le décor est très "spatial" et froid (avec des néons verts et violets qui distillent une ambiance étrange) et n'aurait sûrement pas déplu à Matthew Bellamy.
D'entrée de jeu les citrouilles balancent un "United States" à l'ambiance pesante, notamment quand Corgan se retrouve, au milieu du titre, seul à jouer une version glauque de l'hymne des Etats-Unis. Le "Zeitgeist world" -dixit Corgan- est à l'honneur ce soir, également à travers la b-side "Death From Above" interprétée par le chanteur accompagné d'un simple clavier. Proposer ce genre de titre en festival, il fallait oser, et on voit bien que ce bon vieux Billy n'a que faire des pseudos coutumes qui voudraient qu'un groupe ne devrait jouer que ses singles quand il joue devant des foules aussi massives. Ce titre sera d'ailleurs un des meilleurs moments de la soirée. Cependant, les tubes ne sont pas tous mis de côté et "Zero", "Bullet With Butterfly Wings" ou "Tarentula" rencontrent un succès logique auprès du public.
Malgré un temps imparti beaucoup plus long que pour la plupart des autres groupes présents sur le festival, les Smashing n'ont finalement que le temps de nous livrer un petit échantillon de leur imposant répertoire. Après 1H40 de set, le groupe s'en va et Corgan s'attarde un long moment pour remercier le public (sympa pour un supposé prétentieux). Tout le monde s'attend ensuite à un rappel qui ne viendra jamais. Un speaker se pointe et nous dit d'aller voir au camping si ils y sont, l'heure est dépassée et on ne rigole pas avec l'organisation. Dommage puisqu'on apprendra peu après qu'un ultime "Muzzle" était prévu.
Alors certes, pas de "1979", ni de "Today", et oui, les Pumpkins se résument aujourd'hui à deux types (les deux nouveaux faisant franchement figures de musiciens additionnels plus que de membres a part entière), mais il y a tout ces titres superbes qui vivent ou revivent, et rien que pour ça, il est difficile de critiquer cette reformation, quelles que soient les conditions de celle-ci...


Très bon   16/20
par Billyjoe


  Setlist :

United States
Bleeding the Orchid
Cherub Rock
Starz
Zero
Hummer
Starla
Bullet With Butterfly Wings
Glass & The Ghost Children
Death from Above
To Sheila
Tonight Tonight
Tarantula
Superchrist
Doomsday Clock
Heavy Metal Machine


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
229 invités et 2 membres
Happy friday
Climbatize
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?