The Smashing Pumpkins

Marseille [Le Dôme] - dimanche 01 octobre 2000

Ce jour d'octobre 2000 restera longtemps gravé dans ma mémoire. En effet, un bout de papier de 200fr m'a permis de voir sur scène mon groupe culte, les Smashing Pumpkins. La fameuse tournée d'adieu, décidée par Corgan après que Virgin lui ait refusé la sortie de Machina II; ils voulaient un best of ! Corgan splitte les Smashing donc; et moi, je telecharge Machina II/Friends And Enemies Of Modern Music sur internet, pour pas trop avoir l'air à l'ouest durant le concert.
Donc, on est près de 7 000 à se rendre ce soir là au Dôme de la bonne ville de Marseille. Et là on attend, on attend et on attend (???): il n'y aura pas de première partie, les Smashing déboulant vers 21h30 avec Melissa Auf Der Maur à la basse pour un show touchant pratiquement les 2h45. Un truc énorme quoi.
Ils commencent avec leur maintenant célèbre show acoustique, et on découvre un Billy en soutane blanche. Le très long "Glass And The Ghost Children" ouvre le show, et là c'est extraordinaire. même le son est bon, malgré la sale réputation du Dôme à ce niveau là. Ils enchainent pendant près d'une heure "Today", "Stand Inside Your Love", "Thirty-Three", "To Sheila" et "Blue Skies Bring Tears" finie d'un solo de batterie d'un Chamberlin qu'on avait tendance a oublié à cause de l'aura blanche de Corgan. Bref, le batteur remet les pendules à l'heure.
Et là, ils s'en vont. Nous autres, on savait pas trop à quoi nous attendre à l'époque, jusqu'au moment où Billy nous arrive tout de noir vêtu; et à partir de ce moment, les Smashing explosent completement la salle, avec leur son si caractéristique.
Ils commenceront le show électrique par "Glass Theme" (énomissime chanson de Machina II), puis dans l'ordre "The Everlasting Gaze", "Bullet With Butterfly Wings", "Dross", "Speed Kills" (excellente), "If There Is A God", "Cash Car Star".
A ce moment-là du show, on peut se rendre compte que les titres de Machina II tournent énormement bien sur scène, à croire qu'ils aient été écrits spécialement pour la tournée.
Ensuite viens le gros morceau du concert, avec un combo "Rock On"/"Heavy Metal Machine". la fin de rock on est couronnée par un cri ravageur de Corgan, un des plus exceptionnels que j'ai jamais entendu (je compare avec d'autres live). Et ils calment tous un peu le jeu après cette déferlante électrique avec un "Disarm" à vous faire pleurer. "Tonight Tonight" vient après, et vous rappelle les meilleures heures de Mellon Collie.... Suivent "Try Try Try", "Porcelina Of The Vast Ocean", "One Of The Morning" et "Home". Puis ils s'en vont. Cela fait plus de 2h15min que le groupe joue, et on se dit qu'on ne leur en voudrait pas si ils s'arretaient là. Mais non, Billy revient et nous murmure un "Blank Page" à vous faire pleurer encore (2ème fois). Ils enchaînent avec "Cherub Rock" et "1979" avec Chamberlain comme 3ème guitare. Et c'est déjà l'heure de nous dire au revoir. Le groupe reste longtemps sur scène après la fin du concert pendant que nous autres, nous pleurons (3ème fois) en nous disant qu'on aura plus l'occasion de voir un groupe aussi exceptionnel et explosif sur scène.


Intemporel ! ! !   20/20
par Reznor


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
306 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques