Dinosaur Jr

Hand It Over

Hand It Over

 Label :     Sire 
 Sortie :    lundi 24 mars 1997 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Dernier album de Dinosaur Jr et considéré à tort comme l'album de trop, Hand It Over mérite quelques considérations. Il sort à un moment où l'héroïque épopée des grands groupes indie-US des années 80 et 90 appartient déjà au passé : Pixies n'est plus, Pavement fait du sur-place et Kurt Cobain s'est suicidé... Les ados sont alors tournés vers le néo-métal ou le punk gentillet tandis que le revival 'punk-garage' se prépare dans l'ombre pour leurs aînés.
De cette époque de transition, Dinosaur Jr fait les frais: Je me rappelle être allé les voir à la sortie de cet album, lors de ce qui restera comme leur dernière tournée, dans un grand festival: ils jouaient avant Marylin Manson sur une petite scène devant quelques centaines de plus-très-jeunes avec des t-shirts 'Sisters Of Mercy' ou 'Pixies', le regard noyé dans la nostalgie et la bière tandis que Jay Mascis se contentait du minimum syndical, effacé dans un coin de la scène, protégé par ses cheveux et ses solos...
Ca sentait cruellement la fin du monde... Et pourtant il y a cet album, dans le prolongement de Without A Sound, parsemé d'instants de grâce.
Plus Neil Youngien que jamais, Mascis (il ne reste évidemment plus que lui à cette époque) se permet même quelques petites folies à l'image de ce "I'm Insane" parsemé de coups de trompette volontaire s'incrustant à merveille auprès des couches de grosses guitares saturées dont Mascis tient toujours parfaitement les rennes. A mentionner également, le très beau "Alone", chanson bien noire qui ferait passer n'importe quel Joy Division pour un morceau scout (j'exagère, je sais), ou encore un "Gettin Ragh" surprenant, exécuté au Banjo.
Loin d'être le meilleur album de Dinosaur Jr., et mis à part quelques temps vraiment faibles, ce Hand It Over mérite que l'on s'y arrête et peut figurer fièrement dans la discographie de cet excellent groupe.


Sympa   14/20
par Edgar l'animal


 Moyenne 16.67/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 09 mai 2007 à 20 h 09

Ah la la... non je ne chante pas mais c'est ce que je pense quand je vois que la page des chroniques attribuées à Hand It Over reste désespérément vide. Il y a quand même énormément de choses (bonnes) à dire.

Premièrement, l'album commence par un gros délire qui dure 4 morceaux. Mascis nous donne une leçon de ce qu'est un musicien avec un grand M : un mec qui est à l'aise dans la création musicale quelque soit le genre, ici il fait appel aux clavecins, au banjo, à des chœurs et à autant d'instruments bizarres.

Ensuite, l'album réel commence et ceci en beauté, la numéro 5 est selon moi un des meilleurs morceaux de Dinosaur Jr. A ne pas louper : le micro-solo que Mascis fait durer juste le temps de nous montrer qu'il est un dieu de la pédale disto. Ensuite, hormis la 7, c'est un peu plus dur mais à partir de "Sure Not Over You", c'est que du bon. Les morceaux sont tous de très bonne qualité, rien que des bonnes ballades, qui font grand bien par là où elles passent. A noter quand même, "Gotta Know", qui est proche du morceau parfait : Mascis chante comme un mec au bout du rouleau qui nous raconte l'origine de toutes ses peines. Alors que sa voix gonfle en intensité, et qu'on sent qu'il n'arrivera plus à s'exprimer par son seul chant, sa gratte prend alors le relais et là ça balance du très très gros.

En conclusion, cet album déplait surtout aux fans premiers de Dinosaur Jr mais il faut comprendre que ce qui plait dans les trois derniers Dinosaur JR, c'est qu'ils proposent des 'ballades bordéliques'. Les premiers albums ont eux aussi leurs détracteurs : tempo trop rapide, ça part dans tous les sens : on dirait un groupe en accéléré. Mais les derniers albums proposent des morceaux qui réussissent un tour de force : marier la pop avec du gros grunge : La pop car les soli de Mascis vise bien une efficacité pop-rock et les mélodies apaisées (mais de haute facture), comme les structures de morceaux assagies font penser à cette famille musicale. Mais ça reste quand même sacrément bordélique : les instruments donne naissance à un espèce de magma de fond où chacun d'entre eux semblent se faire concurrence pour occuper le premier plan : les guitares ont naturellement un son complètement destroy, la basse a tendance à s'inviter au dessus de la gratte et la batterie est lourdingue à souhait. C'est d'ailleurs cette caractéristique qui fait fuir plein de gens dont il est pourtant certain qu'ils adoreraient les mélodies qui émaillent le skud.

Kurt Cobain avait déclaré que Nirvana réduirait le volume et le tempo à long terme (ils avaient d'ailleurs prévu de faire des compos avec REM), c'est ce que Dinosaur Jr a eu le temps de faire.
Parfait   17/20



Posté le 12 juillet 2007 à 04 h 36

Moi aussi je viens à la rescousse de ce magnifique joyaux qu'est Hand It Over, souvent négligé par les fans qui n'ont pas dû vraiment bien l'écouter.
Mascis nous a sorti là l'un des meilleurs disques de Dinosaur Jr période post Lou & Murph. Et ce n'est pas un hasard s'il clame que c'est son disque préféré de Dinosaur Jr période 90's.
En effet le disque montre un Mascis au sommet de sa force créative.
Pour moi le meilleur morceau du disque est "I am Insane" : un morceau assez mélancolique mais teinté d'espoir par une trompette folle qui contraste assez bien avec la voix lancinante de J..
Le clip de "I am Insane", stone et psyché est assez intéressant.
Au niveau des highlights je pense également à "I know Yer Insane" qui oscille entre douceur nostalgique et hargne punk.
Le morceau d'ouverture "I Don't Think" et le single "Never Bought It" sont vraiment deux parfaits exemples de ce mélange de folk americana et de rock alternatif des 90's dont le son de Dino est si caractéristique.
La balade folky banjoesque "Gettin' Rough" vaut le détour également.
Malheureusement, ce disque n'a pas eu tout le support qu'il méritait à cause d'une maison de disque qui en a ruiné la promotion.
Coté production c'est Kevin Shield de My Bloody Valentine qui est au manettes : que demander de mieux ? Le son est vraiment énorme, la batterie puissante amène le coté heavy de Dino aidé par en cela par une basse rondelette bien mise en avant !
Du coté des protagonistes : pas de Lou et de Murph. On retrouve les deux potes à J qui l'ont accompagné durant les années 90 : George Bertz à la batterie ainsi que Mike Jones à la basse. A noter aussi la participation de Bilinda Butcher de My Bloody Valentine sur quelques titres. On peut dire que Mascis sait s'entourer.
Personnellement je ne me suis jamais plaint de l'absence de Lou et de Murph car ce bon vieux J à su se débrouiller parfaitement sans eux. Le truc c'est qu'il compose tous les titres en général et dit même à Murph quoi jouer.
D'ailleurs le dernier Dino de 2007 avec la reformation originale, Beyond, est plus proche d'un J Mascis & The Fog que l'un des trois premiers Dino de la période SST...
Pour en revenir à Hand It Over, ce disque est un must have pour tout fan de Dinosaur Jr.
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
316 invités et 3 membres
Maxomatoz
X_Wazoo
Nykobouk
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard