Dinosaur Jr

Paris [Le Trabendo] - mercredi 06 février 2013

Dinosaur Jr deviendraient-il tendance?

À en croire un Trabendo plein à craquer, et un nombre impressionnant de hipsters pour un concert du groupe (qui se faisait conspuer en 2007 lors de leur passage au Rock en Seine par les hipsters en devenir), une interview de J dans Télérama et l'annonce du concert dans le Figaroscope, on serait en droit de le penser.

Non pas que la qualité du groupe ne mérite pas une reconnaissance plus grande mais ceux qui les écoutent depuis de nombreuses années pouvaient se demander si ce succès tardif et inattendu allait avoir une incidence sur leur prestation.

Après une première partie stoner française du nom de Mars Red Sky, J Mascis, Lou Barlow et Murph entrent en scène pour retirer nos doutes avec un "See It On Your Side" issu du dernier album. Un morceau lent, long et mélodique qui leur permet surtout de faire le réglage du volume plus que de nous envoyer des déflagrations soniques en pleine gueule. Commencer le concert qu'on annonce comme une explosion de rock bruitiste ainsi et faire ses réglages sur un titre de presque 6 minutes annonce la couleur : Dinosaur Jr, à l'image de son leader, reste impassible et compte bien jouer ce qu'ils veulent et comme ils le veulent. Tant mieux!

Malgré ça, peut-être que jouer devant une salle comble a motivé davantage le trio : ils sont ce soir dans une forme exceptionnelle, et quand le concert démarre pour de bon avec "Repulsion", ils ne se relâcheront pas avant le rappel et tiendront le public en haleine avec une sélection de titres honnête et représentative du répertoire (quelques morceaux d'I Bet On Sky, du Beyond, du 90s et des 3 premiers albums).

Pour la tournée, 2 morceaux ont été déterrés, "Training Ground" de Deep Wound qui est plus intéressant dans la démarche (reprendre un titre de leur ancien groupe) que musicalement, même si le morceau en question est court puisque Deep Wound était un groupe de harcore, et surtout "Start Choppin" qui n'a pas pris une ride! Pour le reste, l'interprétation est dynamique et pêchue (particulièrement sensible sur "Watch The Corners"), les membres ont l'air contents d'être là, même J Mascis assène 2 ou 3 "merci". Enfin, pour le rappel, on a le droit à la reprise des Cure "Just Like Heaven" (définitivement meilleure que l'originale) et un "Sludgefeast" qui se finit sur un jam interminable.

Quelques déceptions : un "Crumble" peut-être un peu trop énergique pour le coup, "Rude" qui est loin d'être le meilleur morceau du bassiste, un Mascis qui se cache derrière ses amplis pour les morceaux de Barlow et ne revient que pour ses solos, quelques morceaux manquants pour la setlist parfaite (une bonne heure de plus, en fait). On peut toujours pinailler. Mais sorti de ça, une prestation irréprochable, une énergie communicative, un son énorme, on ne va pas bouder notre plaisir.

Ils repassent quand?


Excellent !   18/20
par Blackcondorguy


  Setlist :

See It on Your Side
Repulsion
The Wagon
Don't Pretend You Didn't Know
Watch the Corners
Crumble
Rude
Out There
Feel The Pain
Training Ground (reprise de Deep Wound)
Tarpit
Start Choppin
Freak Scene
Forget the Swan
>>>>
Just Like Heaven
Sludgefeast


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
171 invités et 1 membre :
X_Lok
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead