Elbow

Arras [Main Square Festival - Main Stage] - dimanche 03 juillet 2011

Peu exposé en dehors du Royaune-Uni, Elbow semble tout de même se faire doucement mais sûrement un nom dans quelques autres pays. C'est notamment le cas aux Pays-Bas, mais aussi en France, où, à défaut de vendre vraiment des disques, le combo du Lancashire commence à rencontrer un succès d'estime.
Alors bien que sa musique ne soit pas forcément taillée pour les festivals, le groupe est tout de même présent sur plusieurs événements estivaux, histoire de battre le fer pendant qu'il est encore chaud.

Dernier jour du Main Square, il est 18h, et la température est encore élevée quand Elbow entre sur scène. La journée a été plutôt calme jusque là, et seuls les I Blame Coco auront sorti les spectateurs de leur relative torpeur.
Et ce n'est pas forcément la bande de Guy Garvey qui va secouer ce public plutôt mou. Il faut dire que Elbow, c'est de la belle musique qui s'écoute attentivement mais qui ne donne pas franchement envie de se jeter sur son voisin.
"The Birds", également titre d'ouverture du dernier album, débute le set des anglais. Le son est un peu faiblard cependant la chanson reste tout de même très appréciable, mais peut-être un peu trop proche de la version studio. C'est un des rares reproches que l'on pourra faire au groupe : le peu de risques pris par rapport aux albums.
Le set d'une heure accordé aux britanniques sera consacré à leurs deux dernières sorties en date : The Seldom Seen Kid et Build A Rocket Boys !, avec des versions de "Lippy Kids" et de l'hymne "Open Arms" en point d'orgue.
Guy Garvey passera son temps le bras levé vers la foule et tentera régulièrement de communiquer avec cette dernière. Le charisme du chanteur a tendance à reléguer totalement au second plan les autres membres du groupe qui semble bien transparents en comparaison, à un point où s'en est presque dérangeant. Finalement, seuls les deux personnages géants à l'effigie de la pochette du dernier album, animés par des canons à air sur les côtés de la scène, parviendront à détourner l'attention des spectateurs, c'est dire !

Elbow a de belles chansons, c'est indéniable, et à ce titre, les anglais mériteraient d'être davantage reconnus au-delà des frontières britanniques. Leur présence sur les festivals d'été devrait les y aider. Cependant, le meilleur moyen de les apprécier n'est surement pas par ce biais. Tant pis, ils sont trop rares en France pour faire les difficiles. Mais Guy Garvey semblait un peu seul sur cette grande scène, devant un public poli mais qui les connaissait visiblement assez peu. On aurait aussi apprécié un son plus massif, notamment pour servir au mieux les titres les plus grandioses du groupe.
Avec de telles chansons, ce concert ne pouvait pas être mauvais, mais dans d'autres conditions, il aurait certainement pu avoir un tout autre impact.


Bon   15/20
par Billyjoe


  Setlist

The Birds
The Bones Of You
Mirrorball
Neat Little Rows
Grounds for Divorce
The Loneliness Of A Tower Crane Driver
Lippy Kids
Open Arms
One Day Like This


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
179 invités et 1 membre :
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?