Dinosaur Jr

St-Cloud [Rock En Seine] - vendredi 24 août 2007

Comme beaucoup, je connaissais ce groupe mythique de nom avant de prendre une sacrée claque en les découvrant sur scène en décembre 2006 en première partie de Sonic Youth. J'attendais donc avec impatience ce concert en ouverture du Rock en Seine. Et du point de vue de la performance, mes attentes ont été comblées !

Tout d'abord, même si ce concert entrait dans le cadre de la tournée du dernier album, Beyond, la courte set-list (11 chansons, 10 jouées) faisait preuve d'ecclectisme, sans doute festival oblige: après avoir débuté avec une chanson du premier album, "Gargoyle" le trio enchaine avec le dernier single, "Been There All The Time", et une chanson inédite chantée par Lou Barlow, puis les tubes se succèdent, tels "Just Like Heaven", "Little Fury Things" ou "Feel The Pain" jusqu'à l'excellent "Freakscene", avant de clore sur "Sludgefeast", un morceau discret de You're Living All Over Me, lancé tel un cadeau aux fans pour conclure ce (trop) bref set.

Pour ce qui est de la forme du groupe, rien à dire: Mascis enchaîne toujours les mélodies pops et les solos monstrueux avec une nonchalance troublante, Barlow, sous ses airs d'adolescent attardé, maltraite sa basse dans la plus grande allégresse, et Murph encadre le tout avec son jeu de batterie sans faille. L'interprétation est excellente, les chansons du dernier album, surtout "Been There All The Time", ne pâlissent pas en qualité et en énergie devant leurs ainées et les tubes du groupe ("Freakscene" en tête) gagnent toujours en live une pêche qui les fait passer du rang de classiques à celui de chefs-d'oeuvre. Croyez moi, vous ne savez pas ce qu'est Dinosaur jr si vous ne les avez jamais vu sur scène.

Petits nuages cependant qui viennent mettre de l'ombre sur cet excellent concert: tout d'abord, "Forget The Swan", qui pour cause de temps n'a pas pu être jouée alors qu'elle était prévue, ensuite, un type bourré qui n'arrêtait pas de crier "Sebadoh!", "You're Not Lou Barlow, You are dead!", laissant un Lou Barlow stoïque mais visiblement soulé (qui a cependant réagit assez calmement, si l'on compare à Josh Homme des Queens Of The Stone Age lors du Furia festival de la même année), et surtout, un manque de respect évident des organisateurs pour ce groupe de légende ! En effet, si c'était déjà abusé de les placer à 15h, le premier jour du festival, puis de de les deplacer sans prévenir à la dernière minute, je regrette surtout de ne même pas avoir vu leur nom sur les affiches, ou dans les annonces télévisées, alors qu'il y a deux ans, les Pixies étaient en tête d'affiche. Dinosaur jr mérite mieux que ça.

En bref, pour conclure, malgré un désintérêt évident des organisateurs du festival et du public djeunz, nombre de personnes ont vu passer dans l'indifférence ce concert qui était malgré tout l'un des meilleurs (si ce n'est le meilleur) de l'édition 2007. Mascis, Barlow et Murph nous ont prouvé que, malgré les mots d'un gars bourré dans le public, Dinosaur Jr est bien vivant, et je l'espère, pour longtemps. Vivement un vrai concert en salle, ou ce groupe aura enfin le respect qu'il mérite.


Excellent !   18/20
par Blackcondorguy


  Setlist:
Gargoyle
Been There All The Time
Lou#1
Just like Heaven
Little Fury Things
Out There
This Is All I Came To Do
Feel The Pain
Forget The Swan (pas jouée)
Freakscene
Sludgefeast


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
111 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...