XSilence

Interviews membres "spécial 15 ans d'XSilence" : Arno Vice [mercredi 15 mars 2017]

Membre numéro 8439 inscrit depuis le 23 juillet 2008, Arno Vice est depuis devenu une légende du site ; c'est lui THE X Famous et THE Émotion Fécale. Explications.



Comment as-tu découvert XSilence.net ?

Sincèrement je ne sais plus. Au hasard d'une navigation Internet bien sûr, pas par du bouche à oreille ou autre... C'était en 2008. Ce qui m'a fait adhérer c'est de voir qu'il y avait des chroniques de Napalm Death et de plein d'autres groupes que j'écoutais et qu'une simple inscription me permettrait de rédiger des articles. Il n'y avait pas de comité rédactionnel comme c'est le cas dans la majorité des autres sites de musique où, pour écrire, tu dois montrer patte blanche et te faire adouber ou coopter. Sur x-silence, le principe de "communauté" prend tout son sens dans la mesure où chacun est libre de rédiger, quel que soit la qualité de sa plume ou de ses goûts musicaux :-) C'est une vraie différence.

Quelles découvertes as-tu faite grâce à XSilence en 15 ans ?

Ce que je retiens surtout, ce sont les groupes amateurs, les mecs qui s'auto produisent ou presque. Emboe, Beckuto Vongola, Jim Younger's Spirit, Rome Buyce Night, Saison de Rouille et plein d'autres en fait que je regretterais dès demain de ne pas avoir cité mais ils sont sur les compilations X-Silence... Là j'ai fait de belles trouvailles.



En fait, j'ai découvert l'existence d'une scène que je ne connaissais pas, talentueuse et inventive. Pour les groupes plus "institutionnels", c'est délicat car même si j'écoute beaucoup de métal, je suis également très ouvert à d'autres styles musicaux. Je connaissais Sonic Youth, Chokebore ou Girls Against Boys bien avant X-Silence mais peut-être que je pourrais citer Oxbow, Locrian,Crowpath, Whourkr ou Shora. Globalement, les forums et les chroniques m'ont surtout donné envie d'aller écouter des trucs que je n'avais jamais pris le temps de trop creuser, comme les Melvins.

Es-tu un "activiste"(webzine, radio, groupe, organisation de concert, etc.) ?

Je ne me considère pas comme un activiste dans le sens où ma participation à la scène musicale, quelle qu'elle soit, est plutôt passive. Faire des chroniques d'albums ou de concerts, c'est confortable. Je suis chez moi, j'écoute, j'écris, j'essaie juste de faire en sorte que ça ne relève pas du narcissisme et de toujours trouver un aspect positif car descendre un album gratuitement ne m'a jamais trop séduit, surtout quand ça relève plus de la forme que du fond. Après, je fais régulièrement des concerts, j'achète du merchandising et je bois des bières, c'est ma façon de soutenir les groupes, de leur dire que j'aime ce qu'ils font.
En ce qui concerne ma participation à des groupes, vous les connaissez. Emotion Fécale, c'est mon ulcère, j'y travaille quand ça me démange trop. Pù, c'est déjà plus sérieux parce qu'on est deux et que, au-delà du fait que ce que l'on compose soit de bonne qualité ou pas, c'est surtout une façon de bosser avec un pote de longue date sur un projet commun. On se prend peu à peu au jeu, on travaille sur de nouveaux titres mais, à notre niveau, cela relève plus de la thérapie qu'autre chose. On se fait plaisir, tout ce qui en découle est une cerise sur les tonnes de déchets qu'on a accumulé en 40 ans.



Quels sont tes groupes préférés ?

C'est sans doute la question la plus difficile à laquelle quelqu'un qui écoute de la musique, au sens où on l'entend, depuis environ 25 ans doit répondre.
Au fond, je n'ai pas vraiment de "groupes préférés", je réfléchis plutôt en termes d'albums et, même si je continue à prendre de bonnes branlées avec des trucs récents, pour te répondre, il faudrait que j'aille puiser dans les disques qui me suivent depuis des décennies, et même là il y en aurait trop. Je ne vais pas faire chier tout le monde avec un inventaire à la Prévert ou des trucs de Métal, Electro ou Prog que personne ne connaîtra alors, pour rester dans le ton du site je répondrais : Black Black de Chokebore, House of Girls Against Boys des Girls Against Boys et Black Earth de Bohren & der Club of Gore.

Qu'apprécies-tu sur XSilence ?

J'aime son dépouillement, le côté foutoir des forums mais surtout, j'y trouve une belle qualité d'écriture qui fait que je lis des articles même si le groupe ne m'intéresse pas. Et puis c'est un repère de passionnés. Pour un site "libre", c'est surprenant de voir à quel point les membres sont finalement respectueux des goûts et opinions de chacun, avec peu de dérapage et de trolls, c'est vraiment plaisant parce que cela permet d'avoir des échanges intéressants, de faire facilement des découvertes sans devoir trier des centaines de posts merdiques.

As-tu une anecdote particulière à raconter ou une révélation à faire sur XSilence ou un de ses membres ?

Non. J'ai déjà rencontré quelques membres du site, cela a toujours été un moment sympa. J'ai pris une ou deux cuites avec Nova, c'est con qu'elle ait quitté la ville ;-)




Recherche avancée
En ligne
152 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :