XSilence

XSilence Vol.2

XSilence Vol.2

 Label :     XSilence 
 Sortie :    vendredi 21 décembre 2012 
 Format :  Album / CD   

On l'a beaucoup attendu cette version 2.0. Et c'est une grosse déception... Qu'est-ce à dire les grandes gueules de ce site de musiciens férus et branchés ne sont capables QUE de ça ? Ou alors sont d'une telle stérilité qu'ils ne nous ont proposé que du néant. My God i'm very disappointed ! Avec...

1. Amiral ! :
Déjà là on frise l'abîme. Eux (lui) se foutent de la gueule du monde pendant 4:27. Jeu de bécanes, jeu de banane, nappes de vide sur arpège de rien. Mais où est le morceau ?

2. Emotion Fécale :
Un petit caca d'Emotion, mais là un peu coincé, à la limite de la constipation, le texte toujours nous fait sourire puis pleuré car mal exploité.

3. Coule Paquebot :
Dommage qu'il y ait une voix de merde, une guitare de merde, un texte de merde, le genre de groupe qui te tétanise une compil', un Titanic (ta mère) à lui tout seul ! Qui se fracasse contre l'iceberg de nos tympans fragiles.

4. Latte :
Là c'est du lourd avec un vrai travail basse/batterie et des idées, ça vaux dix sonnants sans trébucher. Totalement dans l'idée Xienne merci donc à Latte de rehausser le débat.

5. Voyage Naufrage :
Y'a un mec qui teste de quelques pédales d'effets bas de gamme. Dieu le son pourave que l'on peut tirer d'un mauvais guitariste sans un sens rythmique peut-mieux-faire. Exercice à refaire et S.V.P. remplissez-moi ces 2:40 de vide (sur 4 :10, quand même).

6. Casual Thing :
Un problème d'évier bouché, un indus qui passe.

7. Homework :
Elle, lui, eux, nous proposent la lie de l'œuvre, lit dans lequel je voudrais pas dormir, voix de casserole, ça existe ça ?, pour rendement de nave qui catch pas une briquette, retour à vos legos les gars.

8. Emotion..., le retour :
Un boulot machine rien à redire, mais qui ne va nulle part, dommage, qui suppose un rien à dire trop flagrant. C'est court tout ça !

9. Raoul Vigil Expériences :
Honte à Raoul sur presque 80 titres d'avoir proposé cette connerie en anglais (dont il est très fier par ailleurs), restauration en 2010 d'une vieillerie des années 9O. Honte à Loque de n'avoir autorisé QUE ce morceau alors que d'autres choses auraient été les bienvenues dans cette débâcle.

10. Korova
C'est du Muse qui s'amuse... Bon, là on sait pas, enfin si on sait, on suppose, on n'ose comprendre. Jugeons in petto, avec un peu plus de rigueur, un clic qui claque, pour que tout le monde joue le même morceau en même temps, un mix approprié, peut-être je dis pas, là dans l'état je suis dans tous mes états.

11. Bear In Area :
On dirait du Fr(e)ed, in solo qui progresse, c'est à dire qu'on sait pas si y'a quelque chose de vivant là-dedans, trou noir musical qui passe vite heureusement. Ne nous attardons pas !

12. Stone Wallet :
Là il doit s'agir d'une erreur de casting. Bon si c'est une démo faut leur dire d'arrêter tout de suite. Le tempo d'un batteur parfois est une valeur très personnel, OK OK, mais là... Le Dieu à la guitare est je pense infréquentable. Bon pas de découragement les p'tits loups car les 3 dernières secondes sont bien envoyés...


Nul   3/20
par Raoul vigil


  X_Note : Hormis une dégustation du cru Neil Young 2012 plutôt épicée, Raoul vigil nous envoyait fin décembre son ultime pied-de-nez à XSilence, via une chronique "pointue" du deuxième volume de la compilation maison. Restée sur notre établi pour des raisons évidentes de raoulisme aiguë, mais a fortiori tout aussi exagérée que celle qu'il avait faite du premier volume, il nous est apparu à la fois intéressant et amusant de lui rendre hommage en la publiant quasi-tel quel, à titre posthume, tant elle semble résumer le personnage à merveille : il nous faisait chier, il était insupportable et on comprenait pas toujours tout, mais il nous faisait bien marrer quand même, et sa culture et son exigence musicale imposaient souvent le respect... (t)R.I.P à toi Raoul !

http://xsilence-releases.bandcamp.com/


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
182 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard