XSilence

Interviews membres "spécial 15 ans d'XSilence" : Jekyll [mercredi 15 mars 2017]

Membre numéro 33 (donc le 33° à s’être inscrit pour ceux qui n’auraient pas suivi), inscrit le 13 mars 2002, Jekyll n’a pas revendu ses disques, ses instruments, acheté un pavillon en banlieue pour regarder les clips sur M6. Il est toujours là et nous parle de ses activité de musicien au sein de TrashPépé, rédacteur en chef du webzine BUB et donc XSilencieux de la première heure !



Comment as-tu découvert XSilence.net ?

Un jour de mai 2002 que j’étais sur mon minitel, cherchant, la main tremblante, un « site pour adultes », mon doigt dérape, et hop, je clique et je me retrouve sur un webzine de rock indé, communautaire en plus. Vous imaginez ma surprise ! Mais chut. Officiellement, ce même jour de mai 2002, j’étais près du Café de la Danse (Mogwai ?), et une main m’a tendu un flyer avec une adresse : www.xsilence.net. Ouaip. Le lendemain j’étais Jekyll.

Quelles découvertes as-tu faite grâce à XSilence en 15 ans ?

Il faut bien se rappeler qu’au début, Xsilence était VRAIMENT communautaire. Du coup, c’était pour moi, amateur d’indé mais aussi défenseur acharné de Dire Straits et autre Depeche Mode, un lieu de joutes, de provocations débiles pour essayer d’ouvrir quelques portes. Paradoxalement, c’était donc plutôt ça pour moi Xsilence au départ, des prises de bec, avant d’être réellement un lieu de découvertes musicales. Chacun chroniquait à la va-vite pour se dresser son petit tableau de chasse égoiste. Ce qui me sauvait sans doute, dans les forums, c’était d’aimer Mogwai et Arab Strap.
Mais honnêtement, à l’époque sur Xsilence, tu n’écoutais (n’aimais) pas Sonic Youth ou Fugazi tu étais un homme mort. Le pistolet virtuel d’un X sur la tempe j’ai donc écouté Daydream Nation et quelques Fugazi dont les titres m’ont heureusement échappé. Depuis, Daydream Nation prend poliment la poussière, et les Fugazi je les ai vendus. Faut pas déconner. Une fois le team historique déguerpie j’ai pu faire mon coming out peinard (synth-pop et progressif au programme, entre autres). Mais si je dois être franc jusqu’au bout, je dois quand même remercier certains membres fantômes pour Neurosis (Times of Grace), Chokebore, Killing Joke ou Berg Sans Nipple. Et puis cette année, Arno m’a quand même vendu le meilleur disque de 2016, Ivar Bjørnson & Einar Selvik /skuggsjá. Thx dude. Ah oui, et l’année dernière j’ai vu passer un certain disque de The Apartments aussi, je n’ai pas été déçu : No Song, No Spell, No Madrigal est magnifique !

Es-tu un "activiste"(webzine, radio, groupe, organisation de concert, etc.) ?

Activiste je suis, activiste je resterai, autant que possible. Autodidacte jusqu’au bout des ongles (ce que je revendiquais il y a encore quelques années, et que je déplore aujourd’hui, j’envisage même de prendre des cours de piano, pff, je vieillis), je joue de tout (sauf de la batterie, la synchro haut-bas c’est pas mon fort) et dans n’importe quoi. Rock instrumental avec les Lovely Girls are Blind, en duo avec le meilleur parolier ever, Révérend Séide, au sein d’un duo de chanson déglinguée lo-fi, TrashPépé, et en solo sous le doux nom d’Amiral (électro, pop, ambient, folk… je bouffe à tous les râteliers). Et j’essaye de tenir les rennes de BUB, mon webzine cinéma-musique, contre vents et marées. Ouf !
TRASH PEPE par OMERY1

Quels sont tes groupes préférés ?

Les mêmes que tout le monde, Depeche Mode et Cure. Il y a tout dans ces deux groupes, une voix, des musiciens, et des songwriters. Que demande le peuple ? Après si je dois parler des artistes qui me touchent personnellement, ce serait plutôt Chris Corner (Sneaker Pimps, IAMX), Stephen Jones (Babybird, Death of the Neighbourhood), Malcolm Middleton, Jason Lytle et Kid Loco.



Qu'apprécies-tu sur XSilence ?

Aujourd’hui, c’est indiscutablement les forums. Longtemps ça a été de pondre mes chroniques, mais en basculant sur BUB c’est une activité que j’ai mise entre parenthèses sur Xsilence. Les forums, c’est un vrai bordel, on (re)trouve de tout, on prend plaisir à fouiller, on a réponse à toutes nos questions. Une vraie mine d’or.

As-tu une anecdote particulière à raconter ou une révélation à faire sur XSilence ou un de ses membres ?

Wazoo est un roi sans couronne. Lady Godiva, une reine psyché. GirlfromMars, une crème anglaise. Et ce sont les trois seules personnes de Xsilence avec qui je peux prétendre avoir passé du temps à un moment donné. Donc je ne lâcherai rien sur ceux que j’ai simplement aperçus au détour d’un concert.




Recherche avancée
En ligne
147 invités et 2 membres
Happy friday
CarolineNo
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?