XSilence

Interviews membres "spécial 15 ans d'XSilence" : Wazoo [mercredi 15 mars 2017]

Membre numéro 9241 inscrit depuis le 21 octobre 2009, Wazoo a découvert XSilence en 2007 à l’âge de 15 ans, rédigé depuis plus de 300 chroniques et a été nommé X en 2017…mais où s’arrêtera la terrible ascension de celui qui apprécie autant le saxophone de George Michael que celui de Colin Stetson.



Comment as-tu découvert XSilence.net ?

Comme un true indie, je suis tombé sur XSilence en 2007 environ, je devais avoir 15 ans, en cherchant sur google des chroniques de... Frank Zappa, et j'ai cliqué sur l'une d'elle écrite par Raoul Vigil.
En débarquant ici je n'avais aucune idée de ce qu'était le « rock indé » (si je n'étais pas investi d'un devoir de façade en tant que X_ je dirais bien que je ne sais toujours pas bien), même si j'en connaissais certains représentants de loin grâce à mes emplettes de médiathèque où je chopais régulièrement plein de CDs au pif. J'ai plutôt fait mes premiers pas sur le site en me baladant dans la section rock progressif, mon dada de l'époque (sans avoir idée du combat de tranchées qu'avaient dû mener certains membres contre la X_team de l'époque).
Mon premier pas décisif dans le genre, je pense l'avoir fait lorsque je suis tombé sur la fameuse chronique du In The Court Of The Crimson King par Sirius. J'étais tellement ulcéré par tant de mauvaise foi que mon sang n'a fait qu'un tour, je me suis mis en tête d'aller voir ce que cette enflure avait chroniqué pour cracher dessus par avance. Sauf que comme le mec sait très bien donner envie et je me suis vite mis à adorer les mêmes trucs que lui. Ça fait bizarre de se dire que je fais désormais partie de la X_team alors que Sirius a définitivement quitté le site et que Raoul a littéralement passé l'arme à gauche...

Quelles découvertes as-tu faite grâce à XSilence en 15 ans ?

Comme je le disais juste avant j'ai découvert tous les classiques du rock indé ici, d'abord en suivant les chroniques de Sirius (qui m'aura apporté en vrac Pavement, Tim Buckley, PiL, XTC, les Stooges, les Replacements, Kraftwerk, Buzzcocks, Minutemen, The Fall...) Avant que cette réponse ne devienne un imbuvable pavé de name-dropping, sachez juste que j'ai fait toutes les plus importantes bases de ma culture musicales ici, du rock indé bien sûr au krautrock, au punk, aux musiques électroniques diverses...



Es-tu un "activiste"(webzine, radio, groupe, organisation de concert, etc.) ?

À part Xsilence sur lequel je m'investis déjà bien, j'ai écrit un temps sur Bubzine, le site de Jekyll, et je participe à une émission podcast mensuelle sur l'actualité musicale, la Mélodie du Bonheur, qui cherche encore sa forme définitive. Sinon je suis plutôt un activiste du salon, je prends ma guitare et j'embête ma copine et mes voisins, c'est déjà pas mal.

Quels sont tes groupes préférés ?

Vaste question... je suis arrivé sur Xsilence par Zappa qui restera à jamais mon papa musical, mais depuis Dieu (c'est à dire John Fahey bien sûr) est passé par là, et ses archanges se nomment CAN, Pavement, Coil, Phil Elvrum, Talk Talk, Alain Bashung, Robbie Basho, XTC, Neu!. Les gardiens du temple s'appellent The Necks, les vestales en seraient Joanna Newsom, Jenny Hval et Josephine Foster, et qui d'autre que Kanye West pour incarner le Malin ?



Qu'apprécies-tu sur XSilence ?

Comme tout ceux qui y ont construit leur niche, j'aime le côté communautaire. Le fait que n'importe qui – avec un minimum d'effort – peut chroniquer ce qu'il veut (vu que la « ligne éditoriale » du site s'élargit de plus en plus), retrouver un peu toujours les mêmes têtes dont on apprend à identifier les goûts et les gimmicks, pour le meilleur et pour le pire. J'aime la charte graphique et la mise en page du site ; certes vieillotte mais 15 ans après Xsilence reste un site très agréable à parcourir. Pas des plus pratiques, notamment à cause d'un outil de recherche très rigide, et la partie forum est old-school à balle. Mais bon, ça vient avec le package, ça contribue au charme désuet de ce repère pour trentenaires/quadras sur le déclin (envoyez vos mails d'insulte à wazoo@xsilence.net). Et j'aime le carnet d'adresse de Lok bien sûr, rencontrer certains de ses artistes favoris, aller à des concerts et recevoir des disques en avance tout ça pour peanut, ça n'a pas de prix n'est-ce pas ? :)

As-tu une anecdote particulière à raconter ou une révélation à faire sur XSilence ou un de ses membres ?

Damn, que choisir ? Je pourrais parler de la lèvre de Chaos explosée par mon épaule lors d'un pogo devant Mudhoney et le rictus hilare de McNulty, de Jekyll qui n'est pas le tiers du quart du relou provoc qu'il veut nous faire croire (et qui m'a promis une séance d'osthéo gratos), de ce concert improbable devant une Jenny Hval à perruque avec ce rêveur taciturne de Zarathoustra, de la création des désormais mystiques Jemaa6, des nuits entières où Lok lui même et son vizir Chaos m'ont forcé à subir des sévices innommables, de cette soirée au Supercoin où je ne suis pas allé… Mais je parlerai plutôt de cette improbable interview nocturne improvisée de S. (oui oui, Edam Edam himself) pendant 3h en plein air jusqu'aux aurores... Où tout et surtout n'importe quoi a été dit, et qui sera peut-être un jour retranscrite par votre serviteur (mais certainement pas sans avoir été au préalable financé par kickstarter).




Recherche avancée
En ligne
125 invités et 3 membres
Climbatize
R.i.p Auckward
EmixaM
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?