Mudhoney

Superfuzz Bigmuff [Deluxe Edition]

Superfuzz Bigmuff [Deluxe Edition]

 Label :     Sub Pop 
 Sortie :    2008 
 Format :  Double Album / CD   

J'ai déjà chroniqué Superfuzz Bigmuff sans ses Early Singles, vous savez donc tout le bien que j'en pense. Je m'attaque ici à la version maxi-best-of sortie à l'occasion des 20 ans pour savoir non pas si le disque est bon puisque c'est un fait avéré, mais si ça vaut le coup de payer les quelques euros supplémentaires pour se payer le deluxe.

Pour le CD1, il y a évidemment l'EP Superfuzz Bigmuff mais avec un tracklisting encore différent des éditions précédentes. Ici, on l'a remis dans l'ordre original (de "Need" à "In'n Out Of Grace") mais pris en sandwich entre différentes chansons de l'époque, dans une logique à peu près chronologique. Le disque s'ouvre donc sur les deux tubissimes de Mudhoney que je ne citerai pas (disons qu'il y a une chouette cuvette de toilettes sur la pochette originale) et les autres singles suivent l'EP. Le tout s'achève sur trois démos inédites au caractère plutôt informatif que musical. On ne va pas cracher sur plus de morceaux, ceci dit.
Au niveau rareté, on prendra plus son pied avec "Twenty Four", le premier morceau du groupe, du garage punk désaccordé, et la fantastique reprise de "The Rose" de Bette Midler. Imaginez Mudhoney reprenant à sa sauce un classique niaiseux de musique vocale pour femme qui chante fort. Très réussi.

Pour le second disque, on nous propose du live, et du vieux. Le premier show de Mudhoney à l'étranger, à Berlin en 1988, et 6 morceaux enregistrés la même année sur une radio de Santa Barbara (la ville, qu'ils ont peut-être nommé en hommage à la série). Le live à Berlin est sympa dans le sens où il nous permet de découvrir un groupe jeune et inexpérimenté mais déjà bon et sacrément charismatique. Cependant, il perd de son intérêt en rétrospective puisqu'il est sorti depuis en DVD. Le second live, quant à lui, est surtout intéressant pour "By Her Own Hand" et une version apocalyptique de "Dead Love" qui affiche 14 minutes au compteur. Le reste est bon, mais reprend des morceaux qui étaient déjà joués à Berlin, ce qui est assez logique pour un groupe en début de carrière qui n'a pas encore sorti son premier album.

Voilà donc le gros bémol : on sent la volonté de bien faire, mais le fait de ne s'être appuyé que sur du matériel d'époque crée une impression de répétition au fil de l'écoute. Ca ne vous dérangera pas outre mesure si, comme moi, vous adorez ces morceaux, mais je comprends que l'auditeur lambda n'y trouve pas forcément son compte. On pense à ce qu'aurait pu être ce disque, notamment s'ils avaient pris le parti de proposer un live récent (pourquoi pas celui de 2005 à Londres où Mudhoney avait joué tout Superfuzz Bigmuff, justement, pour comparer les deux ? ), et on ne peut s'empêcher d'être un peu frustré par le produit fini.

Mais finalement, rien que pour les morceaux bonus et la beauté de l'objet (le packaging étant parfaitement réussi), on peut se laisser aller à en faire l'acquisition, même si vous ne jugerez pas forcément utile de remplacer votre exemplaire si vous avez déjà une des versions précédentes.


Très bon   16/20
par Blackcondorguy


  Ecoutable sur : https://mudhoney.bandcamp.com/album/superfuzz-bigmuff-deluxe-edition


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
143 invités et 1 membre :
Arno Vice
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?