Mudhoney

Here Comes Sickness

Here Comes Sickness

 Label :     Strange Fruit 
 Sortie :    mardi 26 septembre 2000 
 Format :  Live / CD   

Mudhoney, on ne va pas disserter dessus, on sait tous que c'est un groupe culte dudit mouvement grunge, que ça déménage...quoi de mieux qu'un live pour s'en rendre compte. Here Comes Sickness, c'est une compilation des John Peel's sessions de Mudhoney (à la BBC donc) et la majorité des titres sont enregistrés au festival de Reading.

Et dire que j'étais fâché (non pas fâché, on finirait par me prendre pour un sempiternel râleur) avec le grunge...eh beh là, mazel tov! J'ai une image fort incongrue qui pourrait résumer tant de puissance et de désinvolture : cet album c'est un pet dans la niche d'un chien, qui fait exploser la niche et le chien avec.... bon la poésie, c'est fini!

La bande à Mark Arm ouvre les hostilités avec un "Here Comes Sickness" rageur, gueulard à souhait, oui ça c'est du rock... suivi d'un "If I Think" on ne peut plus grunge... riff sale et planant...je ne vous passe pas tous les titres en revue (il y en a 21), laissez moi vous parler de ce que considère comme un des meilleurs morceaux de Mudhoney, "Judgement, Rage, Redistribution and Thyme". Riff taillé à grand coup de guitare slide foutraques au possible...Turner est un Dieu...? "Editions Of You", reprise marrante de Roxy Music...nous fait mariner avant le vif du sujet....on passe en plein air, à Reading, et Mud' écrase tout sur passage avec un "Suck You Dry", tellement puissant que le son en est vraiment bordelique, et là ça enchaine à fond les ballons sur "You Got It...", "What Moves The Heart"... Moment de répit sur "In My Finest Suit"... il est de tres tres courte durée, derriere il ya les chars d'assault "Judgement, Rage, Redistribution and Thyme", "This Gift", et surtout un peu plus loin "Touch Me I'm Sick",
qui enchaine sur "Fuzzgun 91", instru complètement barrée, rappelant l'épique "Magnolia Caboose Babyshit"...peut être en moins bon...
Mesdames et messieurs il est temps de conclure, moi je suis proche de l'apoplexie...mais on ne me laisse pas sortir comme ça..."Hate The Police"....un peu dans ta gueule la reprise de Glen Taylor, et puis là j'arrete le rock, c'est fini terminé j'assume plus rien j'ai un sourire niais, un regard de psychopathe...Here Comes Sickness, vous êtes prévenus!


Très bon   16/20
par Lolive


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
43 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Sur XSilence, j'ai un faible pour...