Pixies

Head Carrier

Head Carrier

 Label :     Pixies Music 
 Sortie :    vendredi 30 septembre 2016 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Même ma concierge était au courant, elle m'a dit : "Il sort demain le nouveau disque", y'avait de quoi craindre le pire !

Ils ont pris leur temps, embauché la charmante Paz, tel Merlin, Mlle Lenchantin a du faire boire un filtre, au père Black, qu'il la laisse chanter sur "All I Think About Now" composition qui rappelle un peu trop leur hit d'antan. Pour le reste le fan de base ne devait pas être déçu, des guitares rageuses (les vraies guitares sont toujours rageuses), des compos carrées, de belles mélodies, les chœurs mélodiques de Paz (encore elle), la France aime les Pixies, les Pixies aiment la France, Head Carrier (qui fait référence à Saint Denis, saint patron de Paris) et des titres en langue française (ça fait tout de suite sérieux) "Bel Esprit" et "Plaster Of Paris". Du post punk, indie, surf music, pour ceux qui tiennent aux étiquettes. Tout pour assurer un retour en force, il manque peut-être... Le truc qui surprend, qui prend à contre pied.
Après tout ce temps loin de nous, peut-être avaient ils besoin de se, de nous, rassurer ? Ok c'est bon, c'est du bon Pixies, la prochaine fois vous déchirez grave les gars ok ?

Ma concierge m'a arrêté... tout en sourire (c'est rare chez elle) : "Il est bien hein ? Le nouveau Renaud !!


Très bon   16/20
par Ainhoa


 Moyenne 11.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 27 juillet 2019 à 00 h 13

Hello Mr. Charles Thompson, j'aimerais quelques précisions sans langue de bois de votre Head Carrier ?

'soir ma bonne dame, c'est bien simple, I dit it for the money.

Vraiment ? Oui vraiment.
Si je peux encore rester indulgent sur Indie Cindy qui voyait revenir mes lutins préférés après quelques années de parenthèse mais quelques fucking concerts d'anthologie (Aaah Zénith 2004 restera encore à ce jour l'un de mes meilleurs souvenirs où j'ai fini sur les rotules quasi à poil), la recette Franck Black ici ne passe plus.

Si j'ai bien réussi à avaler la pilule New Order sans Peter Hook (avec du mal mais quand même), là je peux tout à fait comprendre le ras le bol de Kim Deal qui aura définitivement quitté le navire. Et ici il prend l'eau de façon assez hallucinante : il n'y a pas une mais alors pas UNE chanson de Head Carrier qui ne me rappelle un autre titre des Pixies sauf que non seulement ici elles sont toutes dépourvues d'originalité mais sont toutes assez creuses.

Imaginez une minute "Surfer Rosa" ou "Come On Pilgrim" joué par Guy Beart et vous aurez un peu l'idée globale de ce Head Carrier de triste mémoire.

Ok on a toujours Joey Santiago et David Lovering au poste qui essayent de suivre correctement l'inspiration molle du gros Francis. Ah Franck Black, ok tes 3 premiers albums solos étaient super cools mais la suite l'était beaucoup moins dès que tu pouvais regarder ton nombril. Je pensais que cela ne s'appliquerait jamais pour les Pixies mais la constatation est de mise : Head Carrier est un album de Franck Black mais pas de la meilleure période.

Voici donc du post punk, indie, surf music (biffez la mention inutile) sur mesure pour roupiller donc pour l'effet inverse rangez moi de suite ce truc et balancez "Alec Eiffel" qui fera oublier tout cet album en moins de 3 minutes, effet garanti.

Head Carrier trompe tout le monde, dommage.
Insipide   7/20







Recherche avancée
En ligne
410 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused