Pixies

Live

Live

 Label :     4AD/FNAC/Les Inrockuptibles 
 Sortie :    août 1989 
 Format :  Live / CD  Vinyle   

En 1990, en s'abonnant aux Inrockuptibles, on recevait un cd live de sept titres des Pixies. Donc je m'étais abonné. Et j'ai reçu ce qui est le premier live officiel du groupe, ici saisit lors du Fuck Or Fight Tour pour Doolittle. Les titres sont extraits du concert du 10 août 1989 au célèbre Cabaret Metro de Chicago, concert retransmis sur WXRT.

Sur ce très court disque, tout juste 20 minutes, les Pixies sont captés au moment où ils explosent à la face du monde, et avant les premières crises au sein du groupe. La musique jouée est sauvage, brutale, sur des mélodies qui accrochent et font automatiquement taper des pieds (au minimum) ou se taper la tête contre les murs.
Premier des sept titres, "Bone Machine", toutes guitares dehors, déchire les oreilles. Black Francis hurle et effraye, Kim Deal l'accompagne aux choeurs et rassure.
Plus calme, enfin relativement plus calme, suit un lourd "Cactus" mâtiné de surf et qui sert de préparation au terrible "Debaser" sur lequel Black Francis met ses cordes vocales dans le rouge. Sans transition aucune, "Gigantic", plus cool, plus pop, chantée par Kim Deal. Curieusement, le morceau est ici créditée Black Francis/Kim Deal, alors que sur tous les autres enregistrements il apparaît Black Francis/Mrs John Murphy.
"Gouge Away". Un déferlement de violence musicale, une porte prise pleine tête. Pour les avoir vus à ce moment-là, c'est exactement l'effet.
Le disque termine avec le saignant "The Holiday Song" emmené à fond par David Lovering ; et par le déglingué "Nimrod'Son" où Black Francis nous fait goûter son rire démoniaque et Joey Santiago nous achève ce qui reste de tympan.
Un concert des Pixies en 1989-1990 c'est comme un entraînement de boxe où le public sert de sparring-partner au groupe et finit de toutes manières accroché dans les cordes et entièrement lessivé.


Exceptionnel ! !   19/20
par NicoTag


  N.B. : La photo de couverture sera modifiée et servira pour le single promo "Allison" en 1990.
Discogs mentionne une autre édition américaine en vinyle avec une autre pochette, ainsi qu'une édition canadienne dans un coffret de quatre cd avec d'autres artistes 4AD : Lush, Dead Can Dance, Cocteau Twins.
Le concert complet est sorti au moins à deux reprises en édition paralllèle, sous le nom Transatlantic et Bone Machine Live.
https://www.discogs.com/fr/Pixies-Live/release/896805


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
195 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?