Pixies

Complete 'B' Sides

Complete 'B' Sides

 Label :     4AD 
 Sortie :    lundi 05 mars 2001 
 Format :  Compilation d'inédits / CD   

Complete 'B' Sides ! Ca sent le commercial à première vue tout ça. Bon, je regarde de plus près: 19 titres issus des EP, dont 2 lives. Bon, à prix cassé, je vais pas perdre grand chose. N'ayant pas les Ep mais étant fan des 4 opus des farfadets, je l'achète. En plus, figurent deux clips en bonus: "Here Comes Your Man" et "Allison". 19 titres, c'est pas volé ! "River Euphrates" ouvre le bal, une version retravaillée, et plus furieuse que l'originale, qui sonne comme un live, un vrai bonheur ! Ensuite, 2 lives d'excellente facture, tirés du concert londonnien de 1988: "Vamos" et "In Heaven": "Vamos", toujours fun, et amusant de voir la technique de Santiago, "In Heaven" consiste en une reprise tétanisante de the "Lady In Radiator Song". "Manta Ray" puis "Dancing The Manta Ray": trip monumental sur une raie manta (une soucoupe volante en fait) où Black Francis se met à crier comme une raie ! (grunt does the manta ray !).
"Weird At My School" n'est pas vitale, mais l'histoire (vraie) qui est chantée est dingue. "Wave Of Mutilation" nous est ici présentée dans sa version uk surf: un must, encore mieux que l'originale, elle gagne en consistance, un hymne sixties que ne renierait pas Brian wilson.
"Into The White" et son final apocalyptique, jouée à tous les concerts, chantée par une splendide kim deal. "Bailey's Walk" se démarque par un chant dérangé du Gros. "Make Believe", chantée par Dave Lovering ! dans la lignée de "La La Love You" en plus punchy. "I've Been Waiting For You": une reprise de Neil Young, interprétée par Kim, décidément plus présente sur les inédits que sur les Lp ! "The Thing" , un remix de "The Happening", un régal, à nouveau. On se dit que finalement cette compilation vaut le coup et l'on n' est pas au bout de ses surprises: "Velvety Instrumental Version", qui d'ailleurs n'existe qu'en instrumental, a été composée par le gros durant ses 15 ans, est jouissive. Puis une seconde reprise de Young fait son entrée, il s'agt de "Winterlong", son pixiesien, mais chant très posé de Black Francis. "Santo", sympa, avec Kim Deal, au refrain, "Theme From Narc", avec un thème de jeu d'arcade !, "Build High", également présente sur Frankblackfrancis en acoustique. "Evil Hearted You", reprise d'une chanson déjà reprise par les Yardbirds, chant en espagnol, relaxant. Le CD se termine par l'instumental du splendide "Letter To Memphis", toujours aussi jubilatoire. Les clips, pour ceux qui n'auraient pas la chance d'avoir le DVD valent le coup, surtout le fendard "Here Comes Your Man", plein de fraîcheur ! Pour conclure donc, une compilation de grande qualité, pour les fans du quartet de Boston, en priorité (qui n'auraient pas les EP), mais qui ne déplairera pas aux néophytes. A vous de voir.


Très bon   16/20
par Francis santiag


 Moyenne 17.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 28 août 2019 à 00 h 38

Il y aura donc fallu attendre le film de Fincher en 1999 pour qu'on s'intéresse enfin un peu plus aux Pixies avec "Where is my mind" éclairant la scène finale apocalyptique.

Pas de bol pour 4AD qui voit les ventes des lutins décoller mais n'a plus rien à proposer de neuf, le groupe ayant splitté depuis 1993 en nous laissant passer et repasser en boucle leurs premiers albums, Death to The Pixies faisant office de Best Of.
Par la même je fais abstraction du Rare Pixies édité par les Inrockuptibles à une époque bénie où ils savaient encore parler de trucs intéressants mais uniquement réservé à leurs abonnés (heureux veinard que je fus) mais proche du présent CD disponible pour le commun des mortels.

C'était donc avec un peu d'appréhension que je me procurais cette nouvelle compil en 2001 en bon gros fan de la première heure afin de compenser un peu la carrière solo de Franck Black dont mon dernier achat de 1996 m'avait un peu refroidi avec le tiédasse Cult of Ray.
Malgré la peur de la redite avec mon Rare Pixies, ce Complete B Sides ne vole pas son titre en proposant 19 titres tous plus excellents les uns que les autres. Il y a à boire et à manger mais rien n'est réellement pour une fois de trop avec de bons titres inédits dont "Into the White" chantée par une Kim Deal possédée ou "Make Believe" par le trop discret David Lovering. Quelques versions alternatives comme le "Wave of Mutilation" version Pump up the Volume et 2 live complètent l'ensemble qui ne décevra aucun fan du groupe.
On se plait même à leur trouver une véritable cohérence pour un album qui n'aurait jamais été publié. Ce qui est faux sans l'être non plus totalement étant donné que la plupart de ces titres existait sous forme d'E.P.

Qu'il s'agisse de versions instrumentales ou alternatives pour certains titres connus ou de titres moins populaires, cette compilation est un compagnon idéal dans votre discographie. Son seul défaut est peut-être de ne pas être disponible en vinyle. Cela viendra peut-être pour combler une nouvelle absence du à un nouveau split ?

Je ne le souhaite absolument pas. Longue vie aux Pixies !
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
114 invités et 2 membres
X_Plock
Climbatize
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused