Pixies

Paris [Le Zenith] - lundi 14 juin 2004

 Pixies
J'y étais moi aussi à ce concert, et c'était assez bizarre d'enfin voir POUR DE VRAI un groupe dont j'ai tellement écouté les disques...
Les voir de si près (j'étais à environ 5 mètres de la scène, au gré des vagues de mutilation de la fosse) avait même quelque chose d'intimidant...
Mais quand la musique a commencé, la force du son a tout balayé.

J'ai découvert les pixies en 91 avec trompe le monde: une chronique dans Rock & Folk parlait d'eux comme d'un groupe "cyclopéen". C'est exactement ça: ils sont monstrueux, hors norme et sans équivalent.

L'autre jour, j'ai lu la pauvre chronique d'un crevard de Libé se gaussant de l'aspect mercantile de la réunion, et de l'aspect physique des membres du groupe. Pauvre con ! Le rock 'n' roll n'est pas une affaire de look...

Je n'ai qu'un regret: que le concert n'ai pas été enregistré sur CD comme pour les concerts US et anglais.


Intemporel ! ! !   20/20
par Tonaille


  Setlist :
La La Love You
Winterlong
Blown Away
Where Is My Mind ?
Holiday Song
Here Comes Your Man
Vamos
Bone Machine
Is She Weird ?
Levitate Me
Velouria
River Euphrates
Head On
Broken Face
Isla De Encanta
U-Mass
Subbacultcha
Gouge Away
Caribou
Tame
Wave Of Mutilation
Debaser
Hey
Gigantic
Monkey Gone To Heaven
Planet Of Sound
In Heaven
Into The White


 Moyenne 19.25/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 30 juillet 2004 à 05 h 28

Drôle de live.

Je m'explique: adorant les pixies, j'ai beaucoup appréhendé ce concert.
Partagé entre la méfiance des reformations (souvent) décevantes et l'excitation que vous pouvez aisément comprendre, je ne savais pas encore que le show auquel j'allais assister réveillerait en moi une telle énergie.

En pénétrant dans la salle, la première partie avait déjà commencé.
Je ne reconnu pas le groupe tout de suite. Soudain, une intro familière retentie... "A Girl From Mars" !?! Merde, c'était ASH !! Ca faisait tellement longtemps... je commençais donc déjà à me détendre et à prendre du bon temps.
J'ai vite déchanté, et pour cause la molesse scénique de ce groupe jadis aimé. Bref.

La salle était tout de même suffisament chaude pour la suite des hostilités, dirons nous. Après avoir dansé sur une musique beach boysienne, les fabuleux PIXIES entraient en scène... magie.

Il est rare pour moi de rester debout dans un pit de grosse salle durant tout un set. D'ailleurs, mon débardeur s'en souvient encore. Une énergie incroyable, une qualité sonore très honnète. Une tuerie !
Petite anecdote sympa: Santiago tout feu tout flamme, nique sa guitare au tout début du set. Un accident survenu alors qu'il trippait sur un larsen bien crado. A coup de bagette, il martyrisait le manche de sa Les Paul posée sur son stand. Mais trop près du bord de la scène, l'instrument ; par je ne sait quel mystère, mourut dans la fosse. Il était vert sur le coup ce qui nous a tous fait bien marrer. Limite attendrissant, surtout quand Franck Black le pris dans ses bras pour le consoler.

Enfin pour conclure, concert énorme pour ma part mais petit regret sur les tempos très ralenti sur "Where Is My Mind" et "Caribou". Pareil sur les rappels où ils n'ont pas dénier jouer un ultime "Alec Eiffel"... Mais on ne peut pas tout avoir non plus.

Mor-tel !!!!
Excellent !   18/20



Posté le 30 novembre 2004 à 15 h 55

Le groupe avec lequel j'ai commencé ma culture rock'n'rollienne et leur album Doolittle... je peux enfin les voir en live: grandiose !
Enchainement de titres issus des albums; à part Bossanova avec quelques titres trop rares mon goût, mais apparemment dans tout ce que j'ai pu voir ou écouter de leur tournée mondiale, l'album Bossanova est le mal aimé !
Dans la fosse, ça bouge dans tous les sens, je perds mon pote, on se retrouve... grande soirée, je peux mourir maintenant j'ai vu les Pixies en live et c'était génial !
Le public est hétéroclite, des "vieux de 40 ans", des "moins vieux de 30 ans" et des beaucoup plus jeunes... ça m'étonne d'ailleurs, ce qui prouve que les Pixies sont intemporels !
Cela prouve aussi qu'ils sont un groupe mythique de son vivant et c'est bien mérité !
Intemporel ! ! !   20/20



Posté le 11 septembre 2005 à 11 h 44

Eh oui, 14 ans après ma première au Zénith pour mes lutins, me revoilà.

Beaucoup d'émotions, des moments de ma vie qui défilent, et surtout l'occasion, inespérée peu de temps auparavant, de revoir la bande à Black Francis reformée.
Et bien le groupe n'a absolument rien perdu, quoique légèrement moins rageur qu'il y a 14 ans, ce qui peut aisément se comprendre. Le leader chante de façon un peu plus conventionnelle, mais n'en oublie pas pour autant les fameux jappements qui font sa réputation ; et les 3 autres, visiblement heureux d'être là, font un excellent boulot. Dès "Lala Love You", la magie est à nouveau là, de toute évidence Black Francis et Kim s'entendent à nouveau à merveille, le premier, souriant, aidant la seconde lorsqu'elle foire l'intro de "Gigantic".
Le temps n'a aucune prise sur les Pixies, c'est là la marque des grands groupes, et les morceaux (voire la setlist) dégagent la même puissance qu'à l' époque.

Je suis reparti de ce concert changé, ailleurs, osant à peine y croire ...e t j'ai encore du mal à atterrir.
Exceptionnel ! !   19/20





Recherche avancée
En ligne
138 invités et 2 membres
X_Plock
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?