Melvins

Sieg Howdy

Sieg Howdy

 Label :     Alternative Tentacles 
 Sortie :    mardi 27 septembre 2005 
 Format :  Album / CD   

Sieg Howdy est le deuxième album réalisé par la collaboration "Jello Biafra And The Melvins" ! Et c'est une pure réussite. Le mariage des styles s'est fait rapidement et c'est tout naturellement qu'on écoute cette nouvelle galette. On a l'impression d'écouter un bon disque des Dead Kennedys (Fresh Fruits For Rotten Vegetables par exemple ou Never Been On MTV) auquel on aurait alourdi le son pour le faire sonner plus brut de décoffrage. La maîtrise technique des membres des Melvins, combinée à la voix aérienne de Jello Biafra produit des étincelles ! Les Melvins sont décidément meilleurs pour le punk et pas pour autre chose. L'album commence par "Halo Of flies" un morceau très instrumental, ce cher Jello ne chantant qu'à de rares moments. Les instrumentistes s'en donnent à coeur joie à coups de riffs ravageurs, de longs solos, bref de démonstration technique. Le deuxième morceau est un peu dans la lignée du premier, mais avec un chant où on croit que Jello Biafra parle du nez. Assez étrange mais non moins électrisant ! La fin du morceau est quand même un poil longuette. "Lessons In What Not To Become" est un pur concentré punk qui va à 200 à l'heure ! Un morceau qui change des 2 premiers: plus courts, plus bourrin, plus "construit" c'est-à-dire moins d'improvisations instrumentalistes. Celui qui suit est dans la même veine donc pas besoin d'en rajouter. C'est alors qu'arrive la reprise de "California Über Alles" des Dead Kennedys, qui a été remise au goût du jour (voir les paroles ou Shwarzi y est cité, et pas en bon termes). L'intro de batterie de Dale Crover est géniale ! Les autres suivent la version originale à la note près, mais à la perfection ! Morceau toujours aussi génial des années après. Suit un pur brulôt punk harcore, "Wholly Bun Bull" et ses riffs joués à une vitesse hallucinante: 2mn 33 ! Comme à la bonne époque ! "Voted Off The Island" surprend alors: 50 sec ! Emballé c'est pesé. C'est ça être punk: des morceaux courts (trop parfois) ! Et des improvisations longues de plus de 7mn ! Ca change des 3m30 habituelles ! S'ensuit "Dawn Of The Locusts" un morceau que j'ai encore du mal à cerner ! Des sons bizarres pendant 2 mn puis le chant démarre, mais reste un bruit de fond derrière avec beaucoup de larsen. Assez surprenant. Personellement j'aime moyen mais ce n'est que mon avis. La fin de l'album nous gratifie de deux génialissimes morceaux, un peu comme les tout premiers ! Avec des riffs de batterie et des solos de guitares qui s'envolent sur "Caped Crusader", afin de nous rappeler que nous sommes face à Buzz Osborne et Dale Crover, et que ce sont des punks qui maitrisent leurs instruments ! Cet album n'invente rien mais remet le punk au goût du jour, en l'alourdissant et en le transformant ! Pour les nostalgiques des Dead Kennedys et des Melvins des débuts, vous pouvez y aller les yeux fermés...


Bon   15/20
par Boys24


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
188 invités et 1 membre :
Happy friday
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...