John Zorn

Book Of Angels Volume 4 : Orobas - Koby Israelite Plays Masada Book Two

Book Of Angels Volume 4 : Orobas - Koby Israelite Plays Masada Book Two

 Label :     Tzadik 
 Sortie :    lundi 06 mars 2006 
 Format :  Album / CD   

Koby Israelite est pianiste de formation. Mais en Israël, il gagne ses galons de multi-instrumentiste en jouant dans des formations heavy-metal, punk, où il deviendra d'ailleurs un très bon batteur, jusqu'à finir des les méandres du jazz pour découvrir enfin son instrument de prédilection : l'accordéon.
Il aura la lourde tâche de se confronter aux compositions de John Zorn par le biais de cet Orobas, grand mensonger et réconciliateur des enfers.
Nous pouvons déjà souligner que ce 4ème effort du Book Of Angels, série qui en est déjà début 2008 à son dixième volume, a la qualité d'agiter toutes les expériences musicales de Koby Israelite et de John Zorn dans une machine insatiable, ce qui n'est pas rien. En effet, ce dernier propose ses fameuses compositions schizophrènes, entre métal hurlant, jazz foisonnant, et lyrisme exacerbé. Israelite amène toute son expérience punk et jazz pour finalement aboutir à une musique quelque peu irréelle. Entre basses rugissantes, guitares acérées, rythmes orientaux ("Xatiel"), musique klezmer, punk, jazz manouche et cordes déjantées, nous pouvons aisément nous demander comment ces huit titres peuvent rester d'une homogénéité quasi-parfaite. C'est sans compter bien évidemment le talent du saxophoniste, qui, contrairement avec le Book I Masada, maintenant mythique mais peut être un peu sage et répétitif, désire brasser ici toutes ses influences en appelant les meilleurs musiciens dont il s'est entouré par le passé. La recette peu paraître abusive au sortir des ces 10 albums, mais personne ne pourra nier l'efficacité déconcertante avec laquelle Zorn compose des morceaux d'une qualité hallucinante. En bon chef d'orchestre, il guidera ici un Koby Israelite sur le fil, entre l'épique et la démonstration instrumentale tout en essayant de concilier Zappa, Fantomas et l'Europe de l'est et en évitant l'exercice de style s'il vous plait. Ouf ; épuisant, mais grandement jubilatoire.


Parfait   17/20
par Reznor


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
125 invités et 3 membres
Velvetbanana
Zebulon
Beckuto
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?