John Zorn

Electric Masada - At The Mountains Of Madness

Electric Masada - At The Mountains Of Madness

 Label :     Tzadik 
 Sortie :    mardi 22 novembre 2005 
 Format :  Live / CD   

Double live de John Zorn avec sa troupe Electric Masada, deux disques remplis à ras bords, pour 2h30 de musique qui va à 360 km/h, pour des retournements musicaux à 360° absolument bluffants, bref, le John Zorn nous donne du lourd, son meilleur, son post-rock-free-jazz défoncé au Klezmer. Témoignage de deux concerts enregistrés lors de la tournée européenne du groupe à l'été 2004 (Moscou et Ljubljana), le musicien nous prouve encore une fois qu'il est un chef d'orchestre de génie, exceptionnel. Du début à la fin, Zorn nous accorde que très peu de répit. Il allie son sens de la mélodie ("Masada"), avec son attrait certains pour la folie ("Naked City"), secoue le tout avec une survolte insaisissable pour nous servir un mélange de délire total, d'excitation et d'accalmie.
D'ailleurs, le jazzman choisis parfaitement son titre ; il t'amènera, toi auditeur, sur les cimes de ce qu'il se fait de plus fou dans le jazz à notre époque, au sommet de la montagne de l'expérimentation.

Si Miles Davis était encore vivant, il aimerait sans doute la fusion et l'innovation de Truffaz. Si John Coltrane était encore là, je reste persuadé qu'il resterait pantois devant la musique de John Zorn. De ''Intestellar Regions" à "Masada", il n'y a que deux pas, celui du Klezmer et celui du temps.


Intemporel ! ! !   20/20
par Reznor


 Moyenne 19.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 19 mai 2008 à 21 h 02

Ce disque c'est simple, c'est du Miles Davis période électrique mais en plus free et plus exotique. John Zorn a du beaucoup écouter On The Corner et surtout Bitches Brew. Mais ce qui est extraordinaire reste comment il parvient à ce résultat en concert.
Miles Davis, avec son producteur Teo Macero, enregistrait pendant des jours des improvisations. Miles Davis se contentait de donner des suggestions laconiques à ses musiciens et de les diriger par quelques interventions instrumentales (il a un son si bellement autoritaire). Puis il découpait les bandes pour en garder les meilleurs moments afin de les réunir et construire ainsi une sorte de Best-Of des sessions: l'album. Cette manière de produire est du génie et Bill Laswell (acolyte de John Zorn et fin producteur) a réinterprété trente ans plus tard dans un superbe projet les innombrables bandes du trompettiste pour en faire un produit "anti-jazz". (Ce que nous montre Laswell est que Miles Davis a laissé une matière que chacun peut interpréter, les disques n'étant qu'une sélection arbitraire de moments parmi tant d'autres).
En ce qui concerne John Zorn il a le meêl rendu que Miles Davis, mais en Live! Il reproduit cet effet de collage propre à Davis en direct et ce par une direction orchestrale proche de celle de Zappa (tous deux potentialisent au maximum ce qui se passe, un juste milieu entre ouverture et autorité). Les solos de Marc Ribot sont magnifiques, passant du surf au solo hendrixien pur et dur (et très juste chaque fois). Ikue Mori bourdonne avec ses machines, une constellation de bruits et d'oscillations qui font fourmiller le son d'ensemble etc etc... Et puis les solos de Zorn, toujours aussi puissants, chauds et en même temps bien architecturés. Les deux disques de l'album d'Electric Masada sont les mêmes morceaux mais interprétés lors de deux concerts différents (certains diront que c'est de l'arnaque 100% Tzadik d'imprimer deux fois la même playlist): John Zorn nous montre que chaque concert est unique et que la part interprétative est source d'Eternel Retour que le disque live se doit de reproduire (encore une fois l'oeuvre zappaïenne reste la quintessence de l'exploration de cette part interprétative qui fait enfler le corpus d'un morceau avec notamment ces compilations "You Can't Do That On Stage Anymore"). Cet album est un très beau projet, donnant une idée de ce qu'aurait pu être une collaboration Coltrane/Davis dans les années 70. Bouillant!!!!
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
211 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :