Radiohead

The Best Of

The Best Of

 Label :     EMI 
 Sortie :    lundi 02 juin 2008 
 Format :  Compilation / CD   

Fut un temps où j'adorais Radiohead. Une époque où "Street Spirit (Fade Out)" était ma chanson favorite, OK Computer mon disque de chevet. Cela remonte à loin déjà, mon appétence pour ce groupe, que j'ai suivi jusqu'à Hail To The Thief, a depuis disparu, la faute à des albums de plus en plus insipides et où les éclairs de génie ("Idioteque") se faisaient de plus en plus désirer. Depuis, il n'y a plus un seul album que je puisse écouter en entier sans m'ennuyer, aussi une compilation me semble être la meilleure des façons pour renouer avec une passion de jeunesse.
Le premier disque est une collection imparable des tubes que tout le monde connaît ("Paranoid Android", "Karma Police", "Creep", le final grandiose de "No Surprises", etc.) et j'apprécie le fait qu'ils ne soient pas classés par ordre chronologique. Cela donne à ce Best Of un côté foutraque qui illustre bien le talent de compositeur multi facettes de Radiohead. Il y en a donc pour tous les goûts, pour tous les cœurs, les grands comme les petits : Pop, Pop Rock, Rock Atmosphérique, Electro Rock, tout est fait pour démontrer mathématiquement le génie touche à tout des Anglais qui, bien plus qu'un Muse ou un Placebo, ont su réinjecter un peu d'intelligence dans le Rock Alternatif.
Comme je m'y attendais, je me suis passé en boucle "Street Spirit" avec au fond du bide une petite boule d'émotion sincère, cette chanson étant pour moi une des plus belles du vingtième siècle.
Le deuxième disque fait la part belle à des compositions moins connues du grand public mais que les fans connaissent sur le bout des doigts et, sans parler de remplissage, on sort un peu du cadre d'un simple Best Of pour proposer non pas des fonds de tiroir mais une facette plus confidentielle bien que tout aussi intéressante.
Après, cela ne reste jamais qu'une compilation qui n'apporte rien de plus ou de nouveau à la discographie de Radiohead. Ceux qui ont déjà tous leurs disques peuvent se dispenser de l'achat, seuls ceux qui sont passés à côté (il y en a encore certainement) ne regretteront pas l'investissement.


Sympa   14/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
134 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :