Radiohead

OK Computer

OK Computer

 Label :     Parlophone 
 Sortie :    vendredi 13 juin 1997 
 Format :  Album / CD   

Dans la bataille du 'Quel est le disque qui restera des années 90 ?', Radiohead aura frappé un grand coup, quelques années seulement avant la fin de la décennie, avec cet album, OK Computer.
Que dire d'OK Computer sinon qu'il est L'ALBUM ultime par excellence, le Electric Ladyland de son temps, le Pet Sounds des années 90... En bref, un opus créateur du son de son époque.
Avec "Airbag" -où Thom Yorke veut sauver le monde, "Paranoïd Androïd"- petit bijou à quatre temps, la meilleure chanson du groupe à ce jour, où des titres comme "Karma Police", "No Surprises" qui ironise sur la vie quotidienne et routinière de chacun d'entre nous, ou le robotique "Fitter, Happier", tout est là pour faire de OK Computer un grand album : guitare saturé, voix nasillarde, chansons rock, ballades, critique (intelligente)de la société... Ne cherchez pas, tout y est...
En 1997, Radiohead nous a pondu là un album tout simplement génial, intemporel et qui restera comme LA bande son référence des années 90. Du très grand art.


Intemporel ! ! !   20/20
par Charterhouse11


 Moyenne 16.89/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 04 novembre 2002 à 19 h 16

S'ouvrant sur un magnifique "Airbag" ce disque semble sur ce premier morceau se diriger vers une version adulte et sublime de son prédécesseur, l'inégal "The Bends" ,... au lieu de cela le groupe va se vautrer dans un paté assez indigeste, en témoigne le terriblement mauvais et prétentieux "Paranoid Android", sorte de version de l'an 2000 de "Stairway To Heaven", avec riff heavy de mauvaise facture, des coeurs ridicules et une structure en trois parties ressemblant plus à du "copié collé" qu'à un effort de composition... ce sentiment de faire du neuf avec du vieux ne quitte pas l'esprit, tant le disque trempe dans les seventies, sauf peut être sur "Karma Police" qui ressemble à du Radiohead pur jus (ce morceau slow qui tue n'arrive pas quand même à faire oublier "Street Spirit"). "Fitter, Happier" atteint des sommets de manque de finesse, "Lucky" est niais à en mourrir... Bref on s'ennuie ferme sur un disque produit par Nigel Goldrich, qui arrive à sauver les meubles par une production plus que parfaite. Le disque d'une génération??? mouais...
Sans intérêt   8/20



Posté le 22 janvier 2004 à 00 h 52

Rien à dire...
Mis à part que ce disque est tout simplement exceptionnel (et là je comprend ce qu'on peut reprocher à "paranoid android", c'est une tare d'etre un nouveau "stairway..." ?).
Aller hop ! La meilleur galette des tetes de radios, tout simplement ! Et une des meilleurs de tout les temps, peut-etre...
...avec "the bends" bien sur...
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 23 février 2004 à 17 h 49

On trouvera toujours des détracteurs à ce genre d'album... ne comptez pas sur moi! Où trouver trace de King Crimson dans cet album, comme le prétendent certains?!? Aucune idée. Beaucoup de morceaux sont sublimes ("Paranoid Android" et "Exit Music (For A Film)" en tête), les autres seulement excellents ("Let Down", "Airbag", "Lucky") et un seul titre qui ne casse pas des barreaux de chaise ("Electioneering").
Et quand on commence à comprendre les paroles, leur sens, les idées... là on part pour ne plus jamais revenir indemne.
Excellent !   18/20



Posté le 05 juin 2004 à 20 h 35

C'est le disque le plus mélancolique que je connaisse ! C'es le genre de truc qu'on peut écouter 20 fois de suite, on se lasse pas !
"Ok Computer" est un album qui signifie tellement de choses, qui'il est difficile d'en sortir indemne. Il faut comprendre la musique, c'est ici du grand art il faut plonger ses pensées dans cette merveille pour en comprendre toute signification ! Là, quand on a réussi à franchir ce cap, plus rien ne nous arrête et on est en extase ...
Les sonorités de la guitare sont execptionnelles notamment dans "Airbag" qui est accompagné par une excellente batterie qui complète la musique pour en faire un tout !
Que dire de "Paranoid Android", sinon qu'elle est à mon goût la meilleure chanson de ce groupe car elle nous tient en haleine de part sa durée et son intensité, rien ne se répète, c'est tout simplement magnifique ! Ensuite, les 3 suivantes sont excellentes avec l'originalité et la décontraction de la voix de Thom !
"Karma Police", certainement la plus reconnue, n'a pas vraiment quelque chose de plus que d'autres titres, mais le rapport chanteur et instruments s'allie à merveille ; ce qui en fait d'elle une musique d'antologie !
La septième musique est étrange, mais pourquoi avoir écrit un titre si bizarre dans un album si perfectionniste ?? Cependant, la conduite instrumentale nous fait réfléchir sur le but d'un tel choix ! "Electioneering" est un peu la 'distroyed' du disque, avec la batterie en pleine effervescence ! La guitare très mélancolique de "No Surprises" est appréciée en raison d'une sonorité qui nous rappelle la harpe !
Le seul hic : les deux dernières musiques sont un peu décevantes. Mis ce n'est pas ça qui fera penchera critique qui pour ceux qui n'auraient pas compris : sensationnel album ! Inoubliable !
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 12 juin 2004 à 13 h 35

Alors là, moi je dis juste wouah ! Bravo Radiohead, c'est tout simplement leur meilleur album. Je pense que si je dis "Exit Music", tout le monde me comprend, c'est pas possible de pas aimer... à moins d'être taré.
En fait, je connais pas trop Radiohead, mais quand on m'a prêté cet album, j'ai vraiment eu du mal à le rendre (ce qui est assez compréhensible !)
Je pense sincèrement que la voix de ce cher Thom est envoûtante et vous emmène là où il veut vous emmener ; il vous fait comprendre ce qu'il a envie de vous faire comprendre ... et personne ne peut dire 'non'.
Parfait   17/20



Posté le 04 septembre 2004 à 14 h 02

Juste une question qui me trotte dans la tête: pourquoi "OK Computer" est-il si aimé ? Moi, je trouve qu'il y a une chanson 'intemporelle': "Let down"(une montée en tension magnifique, des paroles géniales, une utilisation des instruments très originale), "Karmapolice" et "No Surprises et le reste est bien variable, ma foi... Il y a de très beaux passages mais d'autres... Prenez un morceau comme "Exit Music": vous trouvez ça beau les cris de Thom à la fin et ce son trop chargé alors que l'intro accoustique est très belle?... "Electioneering" me fait penser à un french cancan électrique... Et cetera... Enfin bon, tout ça pour dire que tout le monde ne partage pas le même avis sur OK Computer...
Pas mal   13/20



Posté le 06 septembre 2004 à 13 h 02

Un soir du mois de mai 1997, je découvre à la télé le clip de "Paranoid Android" (au passage, féliciitations à Magnus Carlsson pour la série "Robin") et là, je reste abasourdi devant le son et l'image. "Paranoid Android", la meilleure chanson de tous les temps!

Je décide d'aller acheter le disque quelques semaines plus tard.
Résultat: le meilleur disque de tous les temps. Rien à jeter du début à la fin.

Pour peu qu'on écoute les paroles en plus de la musique, les émotions surgissent très facilement. La voix de Thom Yorke, l'instrumentation, l'ordre des chansons, tout est là pour contribuer à scotcher l'auditeur.

Il m'aura fallu plus de 1000 écoutes en entier pour envisager un début de sevrage. Aujourd'hui, je l'écoute assez rarement car je l'ai trop écouté, mais mon opinion n'a toujours pas changé: LE MEILLEUR DISQUE DE TOUS LES TEMPS.

Son succès (au fil des deux ou trois années après la commercialisation) lui aura valu (malheureusement ?) des détracteurs, mais le privilège de l'avoir écouté très peu de temps après sa sortie restera à jamais gravé dans ma mémoire.

Ce disque sera difficile à détrôner.
Intemporel ! ! !   20/20



Posté le 30 décembre 2004 à 23 h 19

Si cet album est autant aimé, je crois que c'est parce que c'est un de ces albums que l'on peut écouter des centaines de fois et qui ne devient jamais lassant: la musique est d'une telle richesse qu'il y a toujours quelquechose de nouveau a y découvrir. Radiohead est un groupe magique... "Paranoid Android" est une chanson géniale, une vraie épopée; à son écoute je suis transportée dans un autre monde, j'ai l'impression de marcher sur les nuages... (je n'approuve en rien la comparaison avec "Starway To Heaven", j'aime ces 2 groupes mais ils n'ont rien a voir a mon avis...). Plein de mélodies imparables, avec cette voix enchanteresse qui fait planer. Ce disque a quelque chose d'inattendu, il est ambigu donc affrayant mais en même temps complètement logique... Dans l'apaisement apparent on entendra toujours une légère discorde... Une oeuvre aux multiples facettes, du grand art.
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 28 mai 2005 à 20 h 51

J'ai un nouveau surnom pour Ok Computer: après "Le plus grand disque de tous les temps", "Le meilleur disque des années 90" etc, pour moi c'est "L'album le plus surévalué des années 90". Attention ne sortez encore pas les crocs de boucher, je vais m'expliquer.
Cet album est beau, certes et il contient des chansons absolument sublimes comme les poncifs "Karma Police", "No Surprises", les un peu moins connues "Paranoïd Androïd", "Airbag" et la magnifique "Climbing Up The Walls" qui arrache littéralement le coeur de l'auditeur à chaque écoute mais aussi des chansons franchement chiantes comme "Lucky". Alors oui cet album est très bon mais je le trouve par exemple nettement en dessous de "The Bends", album précédent du quinquette d'Oxford, et puis les "concept albums" vous trouvez pas ça un peu fumeux ? Désolé les mecs mais pour moi, "Le meilleur album de tous les temps", c'est "Marquee Moon" de Television.
Très bon   16/20



Posté le 17 juin 2005 à 18 h 24

Difficile de ne pas sombrer dans les superlatifs pour décrire cet album.
Je vais être direct : c'est l'un des 5 albums les plus importants des années 90. Pourquoi ?
C'est un album fédérateur de publics : electro, rock et bien sûr pop. Il est idéal -selon moi- en tant qu'introduction à l'oeuvre des maîtres anglais : il se trouve à la croisée des différentes périodes du groupe:

AVANT "OK Computer" : Rock - "Pablo Honey" et dans une moindre mesure "The Bends". Le public rock qui aura découvert Radiohead par ces albums préférera les précédents opus.

APRES "Ok Computer" - période actuelle : Plus Eeectro. Le public électro vouera un culte à "Kid A".

Mais bien sûr, Ok Computer est génial par la qualité de ses chansons - rien à jeter. De "Airbag" à "The Tourist", en passant par "Exit Music" ou "Climbing Up The Walls", chacun peut y trouver son bonheur et sa chanson favorite.
Cependant, Il ne faut pas se lancer dans certains débats :
- Ne comparons pas ce disque à "Electric layland" ou à du King Crimson
- Evitons de dire que "Paranoid Android" est la meilleure chanson du groupe -pour certains c'est "Creep", pour d'autres cela peut être "Street Spirit", ou pourquoi pas "Pyramid Song".
Intemporel ! ! !   20/20



Posté le 03 août 2005 à 14 h 34

Avec cet album, Radiohead nous pose une question difficile : comment qualifier un chef d'œuvre ? Suffit-il de composer 3-4 morceaux prodigieux pour rédiger l'œuvre de sa vie ?

"Ok Computer" comporte des petites perles qui le graveront dans le cœur de leurs admirateurs et qui sauront conquérir les autres. Mais "Ok Computer" ne semble construit que sur ces quelques titres, qui composent à tout casser la moitié de l'album. Et les autres alors ? ... Ils sont là. Ils décorent. Ils sont là, figés, sans vraiment vivre. Ils servent de simple cadre aux véritables beautés. Par leur insignifiance, par leur manque de créativité, ils rendent les autres d'autant plus beaux.
L'exquise peinture est formée ainsi par : " Air Bag", "Paranoid Android", "Let Down", " Karma Police", "Climbing Up The Walls" et "No Surprises". En eux, tout y est ; tout ce qu'on pouvait attendre de mieux, tout ce qu'on avait envie d'entendre, et tout ce qu'on ne pouvait même pas envisager. Là, dans ces six morceaux. La poésie ( "Air Bag" exprime avec merveille la vie sauvée après un accident), les envolées de guitares mélodiques (" Let Down"), la multiplicité parfaite des sonorités et des styles ( "Paranoid Android"), l'accord parfait entre voix et musique ( "Climbing Up The Walls" vous donnerait presque envie de vous jeter par la fenêtre de votre appartement, tant ce qu'il exprime vous touche) : voilà ce que j'ai aimé.

Le reste n'est rien, qu'une inconsistance qui n'est là que pour faire briller la seconde moitié : voilà ce qui m'a déçue.
"Ok Computer" n'est donc pas le plus beau disque de Radiohead : c'est sont plus beau demi disque.
C'est donc un demi chef d'œuvre, tout simplement.
Bon   15/20



Posté le 18 octobre 2005 à 19 h 51

1997, la sortie de l'un des monstres du rock pour certains chroniqueurs qui frisent carrément le délire.

Ce qui frappe dès le début, c'est que ce ne sont pas des chansons pop-rock comme les autres, ce sont des chansons qui vous emmenent très loin, qui vous font oublier vos soucis à moins qu'on ne se penche sur les paroles, apparmement très belles (j'ai pas eu le courage de vérifier).

Bon je m'enflamme un peu mais par rapport à la masse d'album de pop rock gentillette qui sort tout les mois, je préfère me plonger dans cet album qui a le mérite d'innover un peu, malgré la voix de Thom Yorke des fois bien pompeuse.
Parfait   17/20



Posté le 04 avril 2006 à 21 h 43

Encore une chronique sur Ok Computer. Je peux d'ores et déjà entendre râles et soupirs d'ennui. Mais voilà, malgré tout, j'apprécie vraiment cet album, et il fallait bien que j'en parle. Que vous lisez ou non, ce sera fait.

1997, à la radio, c'était l'année de No Doubt, des Spice Girls, de Prodigy à Portishead en passant par Eels. Et puis, vint cette galette belle à chialer.

Comment ne pas succomber à "Let Down" ? Ce rythme languissant et cette puissance, cette petite mélodie accompagnés de sons electros scintillants faisant penser à une nuit étoilée, couchés dans l'herbe au bord d'un lac au coeur de la Marne. (euh...) Ok Computer, putain la claque...
"Paranoid Android", mon Dieu, mais où vont-ils chercher des sons pareils ? A son écoute, on a l'impression de fondre et tomber de désespoir lorsqu'un riff de guitare bien brutal vient vous réveiller et vous intime de vous accrocher !
"Subterranean Homesick Alien", merde j'ai l'impression d'être en 1972 et d'entendre Echoes de Pink Floyd à leur Live à Pompéi, mais non, c'est encore mieux, ça me parle encore plus, c'est infini, c'est incisif, c'est génial !
"Karma Police" a fait beaucoup parler d'elle, elle a aussi fêlé mes hauts parleurs, et plus d'un, comme moi, s'est égosillé dessus, s'est troué le tympan à la fin de la piste ; tout un symbole.
"No Surprises", le bijou de l'album, elle ne me lasse jamais, elle passe en boucle, elle rappelle des souvenirs, elle attriste, elle tue... Il ne fallait pas grand chose pour obtenir une bonne musique sur un chant sincère et envoûtant. On n'arrête pas de parler des jérémiades de Yorke. Mais après tout, c'est comme ça qu'on l'aime non ?

Album exceptionnel !!
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 11 avril 2006 à 11 h 52

OK Computer un album assez incroyable avec une jolie palette de sonorités. Il s'approche de l'album parfait (s'il en existe un), des mélodies accrocheuses et des envolées somptueuses, une tournée radieuse et douloureuse. Je tiens à souligner que les B-side de cet album sont également dignes d'intérêt (on en parle peu), Palo alto (le versant rock de Radiohead), Polyethylène (la suite de Paranoid Android)... Cet album est aussi la suite logique de The Bends et n'est en aucun cas comparable à ce dernier,pas les mêmes moyens, pas les mêmes collaborations (exit John Leckie et émergence de Nigel Godrich) pas les mêmes sons (the bends acoustic et ok computer plus electric). Radiohead est comme le bon vin et se bonifie avec le temps.
Ok Computer reste l'album à avoir dans son audiothèque pour la période 1990-2000 moi personnellement après une réécoute je trouve qu'il s'en tire pas trop mal en 2006.
Excellent !   18/20



Posté le 08 janvier 2007 à 20 h 38

Radiohead est certainement un groupe surestimé (attention, je ne dis pas que c'est mauvais, mais de là à leur donner le statut qu'on leur donne...), et OK Computer ne déroge pas à cette règle. Je l'avais écouté à l'époque et je l'avais trouvé bon mais sans plus, me disant que je l'achèterais certainement un de ces jours. 10 ans après, c'est enfin chose faite. Force est de constater que la déception est grande. On n'est pas là face à une œuvre majeure ! Certes, à l'époque, il n'y avait pas grand chose d'intéressant musicalement, Radiohead a peut-être profité de ce vide relatif. Certains morceaux de cet album passent lors d'émissions à la télé toutes plus inintéressantes les unes que les autres, c'est dire le niveau de ce disque, qui confine à l'easy listening. Il est vrai que quelques titres sont très bons, comme "Paranoid Android" ou "Karma Police", mais de là à crier au génie ! Le tout baigne dans une ambiance futuriste plus ou moins angoissante, mais qui n'a rien non plus de révolutionnaire. Cet album prend souvent des allures de rock progressif, mouvement détestable s'il en est. Les morceaux sont tous longs et lents, on est loin de l'urgence d'un "Anyone Can Play Guitar" de leurs débuts. En résumé, un album surestimé, qui s'adresse à un public jeune.
Passable   11/20



Posté le 28 janvier 2007 à 12 h 11

Voici ma toute première chronique sur XSilence et en espérant faire l'unanimité, je cherche cependant la facilité en chroniquant, on dira, le disque très facilement 'chronicable'...
Que dire de plus sur ce disque qui n'ait pas été dit ? Je me souviens du premier jour où j'ai entendu une chanson de Radiohead. C'était bien entendu "Creep" et l'énervement de Jonny sur sa guitare... Conquis tout de suite mais cependant, c'était une sorte de fan attitude sur un morceau malgré tout très rock... Là, une nouvelle ère commençait.. Celle de moi fan de Radiohead... Ensuite vint "No Surprises" et un ami me prêta donc OK Computer en me disant 'si tu aimes "No Surprises", tu aimeras Ok Computer'. Je dois avouer le disque entier ne m'emballa pas et je me contentais de passer en boucle la chanson sus-nommée... Mais au fur et à mesure des écoutes, l'introduction au piano de "Karma Police", l'envolée lyrique de "Lucky", la folie incontrôlée de "Paranoid Android", la noirceur froide de "Exit Music", la batterie samplée de "Airbag"... Tout cela m'enivrais et me faisait littéralement voyager... La musique est recherchée mais élémentaire à la fois... Je ne sais pas, c'est unique, irreproductible... La dernière chanson que j'ai redécouvert étant "The Tourist", sorte de condensé du meilleur de Ok Computer et du meilleur de The Bends, mais cependant restant hermétique à "Subterranean Homesick Alien" par exemple, je ne peux cependant mettre de note inférieure à la note suprême, pour le chef-d'oeuvre des années 1990, voire des 20 dernières années, le disque de ma déjà trop entamée adolescence, le disque qui m'a fait découvrir la musique dans le plus beau sens du terme...
Intemporel ! ! !   20/20



Posté le 13 février 2007 à 18 h 02

Si je devais décerner le prix de l'album le plus surestimé des 50 dernières années, il irait sans conteste à OK Computer.

Il n'y pas grand chose à garder de cet album, si ce n'est les 2-3 chansons qui ont connu un peu de succès commercial, le reste est franchement tout à fait dans la lignée de Radiohead, égocentrique et geignard.

Le problème de Radiohead, c'est que tout est basé sur Thom Yorke et ses pleurnicheries. On ressent dès lors un manque évident de créativité lié au monopole de celle-ci par une seule personne.

Il suffit de regarder les vidéos de Radiohead pour s'apercevoir que seule la tête de Yorke est visible, et en gros plan s'il vous plaît pour satisfaire à son égo surdimensionné.
Un groupe, c'est un groupe, pas une personnalité qu'on met en avant, et on ne peut faire perdurer un groupe qu'en se fiant à l'ensemble de ses membres pour se renouveler au fil des ans.
Radiohead s'englue inévitablement dans cette voie unique, et c'est encore plus flagrant sur les albums suivants.

Bref, je donne des points à cet album pour les quelques chansons correctes qui y figurent.

Mais si on y regarde de plus près, ce soi-disant album influent n'a qu'une réelle influence visible et tout aussi geignarde et égocentrique: Coldplay.

OK Computer est une des plus grosses escroqueries musicales qui soient et n'a jamais eu la moindre influence notable. On écoute encore les 2-3 titres valables comme on écouterait du RATM ou du Offspring (et encore, c'est leur faire injure que de les comparer à ce simulacre de musique), mais ça s'arrête là. Pléthore de groupes ont laissé des traces bien plus visibles durant les 90's. Radiohead sera vite oublié.

La ville d'Oxford a des attraits musicaux à mettre en évidence, mais Radiohead ferait plutôt tache dans ce paysage.
Insipide   7/20



Posté le 14 février 2007 à 19 h 23

Voilà Radiohead, après nous avoir sorti le magnifique The Bends, ils en remettent une couche et mon dieu quelle couche ! ! !
Les têtes de radio nous font un album sensible, émotionnel, puissant, recherché. La recette habituelle pour faire un chef d'oeuvre, et bien évidemment c'est réussi.
Le trio de tête de cet album est magnifique : "Airbag" (chanson reposant sur la voix formidable de Thom Yorke), "Paranoid Android" (à l'intro complètement énorme, pour finir sur des notes de guitare violentes), "Subterranean Homesick Alien" (on croît voir les extraterrestres passer !)
Mais le niveau de l'album redescend légèrement avec "Exit Music (For A Film)" pourtant très apprécié des fans de Radiohead, mais elle ne m'a pas convaincu (une fin lourde ou Thom en fait des tonnes)...
L'album se redresse avec l'envoûtant "Let Down", il enchaîne avec la mythique "Karma Police" jugeant la société de nos jours...
Puis le très 'robotique' "Fitter Happier" avec une voix monotone, mais une instrumentale derrière très émouvante.
Le très rapide et dansant "Electionnering" continue parfaitement l'album, il continue magistralement avec "Climbing Up The Wall", et le deuxième mythe de cette album "No Surprises" avec les notes nous remémorant le sublime "Sunday Morning" des Velvet Underground. Et l'album finit avec deux chansons "Lucky" et "The Tourists", elles sont légèrement semblables avec un petit plus pour "Lucky".
Voilà Radiohead nous fait un album remplit d'émotion à la clarté rare.
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 14 février 2007 à 23 h 12

Radiohead a toujours suivi une évolution logique. Tout commence par Pablo Honey où on nous sert de la pop énergique mais sans réelle profondeur. S'ensuit le très bon The Bends avec ces chansons aux allures calmes et posées tout en conservant ce côté survitaminé. C'est là qu'intervient OK Computer qui, toujours étant de la pop, gagne beaucoup en complexité, mais d'autre part perd en efficacité. Rien à voir avec la brit pop qui faisait tendance à l'époque, c'est pour cela que Radiohead a su se faire remarquer, car c'est avec leur style, leur image qu'ils se sont créés pour devenir un des groupes majeurs des années 90. Enfin bref... Quand je dis groupe majeur, il ne faut pas oublier que des disques aussi bons, et même nettement meilleurs sont sortis à la même époque. Je ne vais pas le cacher cet album est bien ! Même si je dois avouer que le succès qu'il a engendré m'agace un peu... Leur étiquette pseudo intellectuelle, dont le groupe n'arrête pas de réfuter, est assez agaçante. Thom York a toujours dit qu'il faisait de la pop musique facile à écouter, et il a bien raison. La stupidité des gens en a fait un groupe intouchable surtout après la sortie de Kid A ; Radiohead est un groupe comme tous les autres, qu'on se le dise. Bref passons maintenant à l'album lui-même.

Tout commence par un titre unique "Airbag" qui figure en ouverture. Un morceau qui se différencie des autres compositions ; son intro de choc, ces arpèges silencieux et ces coupures brutales de guitare en font un des meilleurs morceaux de l'album. "Airbag" peut paraître assez dur à appréhender, c'est seulement à la 5eme écoute que j'ai commencé à accrocher. C'est la chanson disons pop futuriste.
Apres 4 petites notes de synthé, le titre "Paranoid Android" commence. Cette song a été proclamée meilleur titre de l'album, elle a été aussi comparée à la "Bohemian Rhapsody" de Queen pour son côté soit disant ‘épique'. C'est la chanson surestimée à l'état pur ! Ce n'est pas parce qu'une chanson se divise en 3 parties et qu'elle contient plusieurs mélodies différentes qu'il faut crier à la chanson du 20ème siècle ! Je dois avouer que le morceau est sympa, le refrain accrocheur, et les guitares efficaces, même si parfois on se demande où ils veulent en venir avec leur chanson.
On passe ensuite au morceau le plus planant : "Subterranean Homesick Alien", mais aussi le moins génial. J'ai toujours eu un peu de mal à l'écouter, c'est une chanson à se mettre en guise de berceuse, histoire de se vider l'esprit. Quand j'y pense, c'est sans doute le morceau le plus complexe avec "The Tourist". Ces 2 morceaux ont d'ailleurs un petit côté rock progressif, dommage ... Il aurait fallu les rendre un peu plus légers pour qu'ils soient efficaces. "The tourist" est tout de même un poil au-dessus par rapport à "Subterranean Homesick Alien".
En parlant d'efficacité, les 2 hits de Radiohead : "No Surprises" et "Karma Police" sont les chansons les plus faciles à écouter, il faut en juger par son système : Couplet et refrain faciles à retenir. "No Surprises" est vraiment une chanson paisible; j'ai lu quelque part qu'elle a été composée pour rassurer après le terrible morceau : "Climbing Up The Walls". Mais son défaut majeur est son manque de punch, aucune variation au niveau du couplet refrain. A la longue, cela lasse un petit peu, mais ceci dit, ça reste quand même un morceau sympa ! Pour le "Karma Police", bizarrement c'est un peu le contraire de "No Surprises" , on ne s'en lasse pas du tout, et c'est peut être même le seul titre que je peux écouter en boucle. L'ambiance de Radiohead y est bien décrite. Tout un monde enveloppé d'angoisse, où toute issue parait impossible. Et puis elle est la plus accessible de l'album, ce qui doit faciliter les choses.
Il y a un morceau qui aurait pu figurer en tant que The Bends par son ambiance, je cite par-là : "Electioneering", qui avec son riff de guitare efficace peut en faire bouger plus d'un, le seul morceau énergique de " Ok Computer ". Du moins pas tout à fait le seul, car "Let Down" avec son rythme entraînant dégage vers la fin une montée de puissance très appréciable, une chanson bien radioheadienne d'ailleurs ! Simple, efficace, posée, tout y est ! Ce n'est d'ailleurs pas la seule chanson à être comme ça, "Lucky " est tout aussi excellente, et même nettement mieux ! C'est la beauté à l'état pur, la chanson sans défaut, celle qui nous rend joyeux à chaque écoute. La guitare de Johnny m'arrache les tripes à chaque fois qu'il balance ses notes, et que dire de cette phrase ‘Pull me out of the aircrash' que chante Thom avec une telle passion ? Magnifique tout simplement.
Je voudrais aussi faire-part de 2 morceaux les plus angoissants d'OK Computer : "Exit Music (For A Film)" et "Climbing Up The Walls". Pour le premier, c'est la totale. Quelques accords balancés par Thom, accompagnés par les chœurs du synthé, une basse bien saturée suivie d'une envolée lyrique. Pour information j'avais lu qu'ils s'étaient isolés chacun dans une pièce froide pour enregistrer. Drôle de méthode... Mais le résultat est là ! Et pour le suivant, "Climbing Up The Walls" c'est toute une flopée d'anxiété en un seul morceau, il aurait pu figurer en tant que titre de Joy Division (Bon ok... Peut être pas, mais presque... ? ). Sans doute ma chanson coup de cœur. A Chaque écoute je me sens tiraillé de tous les côtés, bousculé, ravagé, souillé pour enfin éclater en sanglots vers la fin. Une chanson choc pour moi, et sans doute celle qui surpasse tous les autres morceaux.
Ah ! J'allais oublier de parler de "Fitter Happier" qui est en guise de transition après "Karma Police" ; ici une voix d'ordinateur divulgue tout ce qu'un homme doit faire pour une vie ordinaire avec une lignée de piano pas très rassurante, bref on n'est vraiment pas à l'aise, ce qui doit être le but du morceau finalement...

Après l'écoute de OK Computer, on remarque que dans l'ensemble les morceaux sont bons avec quelques perles. Radiohead a toujours été très fort pour mettre une ambiance dans ses disques. OK Computer n'est peut être pas pour moi le disque d'une génération, mais il est dans ma discographie, et ça, ce n'est pas rien !
Bon   15/20



Posté le 02 mars 2007 à 21 h 33

D'un point de vue strictement musical, technique, tout a été dit dans les chroniques précédentes, alors autant en venir tout de suite à l'essentiel: pourquoi ce disque, cette oeuvre, est intemporel ?

Est intemporel ce qui existe indépendamment du temps et de ses variations, qui est immuable, invariant, mais aussi qui n'appartient pas au monde matériel, qui est d'un autre ordre... Ces qualificatifs conviennent parfaitement à ce disque. Ici, les conventions même de la musique rock sont chamboulées, la musique est l'expression la plus directe d'émotions, c'est pour cela qu'à la première écoute le style peut paraître confus, incohérent (confère bien sûr "Paranoid Android"). Ainsi, cet OK Computer n'est pas un cercle de plastique percé en son centre, ni même une voix, des guitares ou une batterie, c'est quelque chose qui après quelque dizaines d'écoutes vous habite, qui s'ancre au plus profond de vous même. C'est un agrégat d'émotions diffuses qui s'agencent pour former un tout cohérent, en quelque sorte la définition d'une oeuvre d'art.

Sa complexité en fait une quelque chose difficile d'accès, ce qui peut expliquer certains avis présents sur cette page et autre part... C'est le prix de l'élitisme, comme l'illustre "Karma Police" qui est pour moi la meilleure chanson de Radiohead, mais qui n'a pas eu beaucoup de succès en tant que single.

Au final, il faut être un tant soit peu spirituel pour réellement comprendre ce disque, même si on peut tout à fait l'aimer à un premier niveau et percevoir les émotions qui s'en dégagent, particulièrement l'angoisse.

Les véritables oeuvres d'arts sont rares dans la musique 'populaire' actuelle, celle-ci est la plus belle.

A expérimenter plus qu'à écouter...
Intemporel ! ! !   20/20



Posté le 07 avril 2007 à 21 h 22

Radiohead, ce n'est pas n'importe quel groupe... Jusque là, ils ont fait un sans-faute avec Pablo Honey et The Bends (qui est d'ailleurs presque au même niveau que Ok Computer) mais c'est là que Radiohead nous apporte leur 3ème disque... Certains le trouveront définitivement intemporel et d'autres le trouveront à jamais surestimé mais pour moi, c'est évident: Ok Computer est une perle ! Tout est si beau dans cet album, tant d'émotions, et personnellement, j'adore la voix à moitié entraînante, à moitié endormante voir même hypnotisante de Thom Yorke. De "Airbag" à "The Tourist", tout est parfait et ce n'est pas une coïncidence si le meilleur morceau de l'album reste "Paranoid Android", un des plus connus du groupe. Les accrochantes "Subterranean Homesick Alien" et "Electioneering" et les tristes "Karma Police" et "No Surprises" sont aussi excellentes. C'est évident, c'est un disque qui fait passer beaucoup d'émotion, les deux dernières "Lucky" et "The Tourist" sont très touchantes, le livret et la pochette sont également des plus beaux aussi. Je n'ai pas grand chose à dire de plus sur ce disque à part que c'est, avec quelques albums grunge, un des meilleurs albums de ces 20 dernières années. Si on doit retenir un seul disque du groupe, c'est Ok Computer, qui marque également un changement de style dans le groupe, pour se tourner plus vers l'électronique tout en restant aussi 'rock' que sur les albums précédents.
Intemporel ! ! !   20/20



Posté le 08 avril 2007 à 18 h 29

OK Computer

Quel album génial! J'en avais pas mal entendu parler sans jamais l'avoir écouté pour autant. Il y a un an de ça je me décidais finalement à l'écouter et j'ai été déçu, je ne comprenais pas ce qu'il y avait de si extraordinaire et j'ai donc passé mon chemin.
Et pourtant voilà un mois, je l'ai réécouté par hasard et cette fois-ci, la grosse claque, j'ai failli passer à côté... une vraie merveille !
Chacune des pistes est un réel bonheur pour les oreilles, les émotions qui naissent à l'écoute de cet album sont vraiment intenses.
En ce qui me concerne la chanson qui m'a le plus interpellé dès le départ est "Let Down", certainement parce qu'il s'agit de la plus accessible...la montée en puissance est vraiment jouissive, les voix qui s'entremêlent sur la fin du morceau tout bonnement inspiré!
"Paranoïd Androïd" est quant à lui un véritable alien, plusieurs écoutes sont réellement nécessaire pour pleinement l'apprécier. La voix de Yorke est réellement exceptionnelle, les envolées lyriques qu'il assure dans ce morceau sont vraiment époustouflantes...
Une autre piste qui m'a particulièrement marqué est "The Tourist", Yorke semble vouloir y interpeller chacun d'entre nous, et de quelle manière, sur le fait que le temps passe vite... il invite l'auditeur à remettre sa vie en question afin qu'il en ait une nouvelle vision. Un morceau magnifique, empreint de nostalgie, de fatalité ... magnifique.
Au final, toutes les chansons qui constituent cet album sont autant de perles qu'il serait dommage de louper pour tout amateur de (vraie) musique qui se respecte.
Cet album est vraiment une référence, et pour très longtemps je pense; tout simplement un chef d'oeuvre.
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 01 avril 2008 à 19 h 41

OK Computer est l'un des albums les plus importants, impressionants et influents des années 90. On ne le savait pas encore à l'époque, mais OK Computer marquait la transition entre le Radiohead post-grunge de Pablo Honey et The Bends vers le groupe aventureux de Kid A.

Fortement influencé par des artistes électro comme DJ Shadow, les morceaux de l'album comprennent tous des touches électroniques, parfois discrètes mais parfois cruciales, comme pour l'ouverture d'album "Airbag", ou "Paranoid Android", qui le suit. Á l'époque, on l'a comparé à "Bohemian Rhapsody", par rapport aux différentes parties qui le composent. Mais la comparaison est faible, "Paranoid Android" est bien plus important, mais une fois de plus, les mots ne suffisent pas, il faut l'écouter, comme tout l'album, en fait.

"Exit Music (For A Film)" est un des morceaux les plus poignants jamais composés : le début nous empêcher de respirer, puis à 2"50, une basse vrombissante soulève le morceau avant que le final ne l'envoie dans des cieux rarement atteints. Une pure merveille alliant technique et émotion, comme l'etouffant "Climbing Up The Walls", ou l'étourdissant "No Surprises". "Karma Police" est un morceau simple, mais qui se termine par des bruitages étranges, comme un avant-goût de ce qui allait arriver ; de même, "Electioneering" rappelle les vieilles guitares en les mettant à jour.

C'est assez étrange d'évoquer OK Computer aujourd'hui. À l'époque, on louait son caractère innovant, mais maintenant, quand on voit l'oeuvre dans son ensemble, on voit que c'était une étape cruciale dans l'évolution de Radiohead. Pour réussir à réunir le meilleur des deux mondes, il sera peut-être toujours considéré comme leur meilleur, mais Radiohead est un groupe pour lequel la hiérarchie des albums n'a que très peu d'importance.

L'étape la plus importante restait à venir, et une des plus grandes surprises du rock contemporain. Kid A.
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 01 juillet 2008 à 16 h 25

Nous y voilà. OK Computer. Ce disque en a gavé plus d'un, et, je dois bien l'avouer, m'a aussi un peu gavée au départ. Ainsi, pendant plus de six mois, je l'ai laissé de côté me disant que je n'y retoucherai plus. Pourtant, un soir, je ne sais quelle force maléfique m'a poussé à le remettre dans mon discman (oui, les discman existaient encore...).
Je ne peux pas dire que ça a été "la révélation", mais je me suis rendue compte que j'étais passée à côté de quelque chose pendant ces six mois. D'où une frénésie ensuite, une sorte de besoin compulsif de l'écouter le plus souvent possible par peur de passer à nouveau à côté de quelque chose. Et le truc formidable, c'est qu'à chaque fois j'y trouvais quelque chose de nouveau. Un son, un riff, une voix, un détresse, une émotion, un cri. Quelque chose.

Objectivement, je comprends très bien l'agacement qu'on peut avoir à l'écoute de la voix de Thom Yorke, souvent comparée à celle d' "un chat qu'on serait en train d'égorger". Je comprends totalement qu'on puisse trouver à cet album un côté surfait.

Mais on ne peut décemment pas prétendre qu'il n'a servi à rien. Cet album a eu un sens au moment de sa sortie, en a un aujourd'hui, et en aura peut-être un demain. Après, prétendre que ce disque est intemporel, je pense que c'est difficile, car il reste quand même le disque d'une époque, le disque de la détestation du capitalisme à outrance, le disque qui crachait sur le Nasdaq et le Dow Jones (avec élégance certes, mais qui crachait quand même!), le disque du désespoir extrême qui autorisait à dire "No future" à nouveau, d'une autre manière. Plus besoin d'être uniquement punk, l'électro avait aussi son mot à dire.

L'enchaînement des morceaux est une évidence, un ensemble implacablement cohérent. La force de cet album réside là aussi : chaque morceau y trouve un sens parce qu'il y est entouré des autres. Seul, il n'a pas la même saveur. On ne dit pas "Fitter Happier" : on dit "Karma Police, PUIS "Fitter Happier", PUIS "Electioneering", PUIS...".

Dire que cet album est parfait serait grossier, car il en est évidemment loin, mais rarement les défaillances auront été à ce point touchantes et magnifiantes.

Dire que cet album est essentiel, oui.
Très bon   16/20



Posté le 15 août 2008 à 23 h 36

Il n'y a rien à dire....
On ne peut que l'écouter.

Ceux qui ne l'ont pas apprécié devraient peut être l'écouter avec moins d'apriori... Ils ont réussi à composer des chansons incroyables et on ne se rend pas toujours compte de cela, en l'écoutant, c'est toujours plus facile d'écouter, et c'est ce qu'il y a de mieux à faire avec ce disque.
"Airbag" introduit parfaitement, "Paranoïd Androïd" est un OVNI qui tient vraiment du génie (les solos sont assez incroyables dans leur construction comme dans leurs rendus sonores),"Alien", "Let Down", génial, arrive l'incroyable "Karma Police" (une référence en matière de guitare + piano et des paroles géniales), "Fifter Happier", "Electionnering" (là encore, la guitare est terrible), "Climbing Up The Walls" (on n'est pas le même avant et après l'avoir écouté), "No Surprises", "Lucky", "The Tourist"...
Bravo
Intemporel ! ! !   20/20



Posté le 31 août 2008 à 17 h 50

OK Computer est, à mon avis, légèrement surestimé, mais peut-être pas l'album le plus surestimé des années 90 ou de tous les temps comme certains le disent... Ce n'est pas parce que des tas de gens hurlent au chef-d'œuvre absolu que le disque plaira à tout le monde, donc pas la peine de le descendre en flammes. Mais d'un autre côté, l'érection de ce disque en monument définitif et parfait du rock est un peu exagérée.

OK Computer est un très beau disque qui, déjà, possède plusieurs atouts : la production est d'une perfection absolue, personne ne contestera ça. Et la voix de Thom Yorke, qu'on l'aime ou pas, est arrivée à son apogée : traînante, geignarde, avalant des lettres, elle confère une vraie mélancolie au disque.
Les deux premiers titres de l'album, "Airbag" et "Paranoid Android" sont non seulement les meilleures chansons de l'album, mais aussi du groupe. Elles possèdent toutes deux des riffs de guitare saturée totalement géniaux, et "Paranoid Android" démontre l'affiliation de Radiohead au rock progressif.
Autre morceau de choix, "Exit Music (For A Film)" qui démarre l'air de rien mais débouche sur un moment de tristesse infinie, sublime. Ce sont là les trois titres véritablement excellents de cet album. Le reste est un peu en deça, surtout la deuxième partie. Arrivé à sa moitié, on a un peu l'impression que OK Computer a déjà tout dit, qu'il est arrivé à ses limites... Ce qui rend la deuxième partie beaucoup moins savoureuse lorsqu'on écoute attentivement le disque (au casque par exemple).

Donc, chef-d'œuvre, sans doute, oui même, mais pas absolu ou définitif. Kid A fera aussi bien sinon mieux.
Excellent !   18/20



Posté le 06 avril 2011 à 00 h 42

Et si l'on arrêtait de crier au chef d'œuvre pour tout et n'importe quoi. Honnêtement OK Computer n'est pas un mauvais album, loin de là, mais le considérer comme le meilleur album des années 1990, c'est un peu pousser mémé dans les orties comme dirait l'autre. Alors d'accord le solo de "Paranoid Android" est tripant (ouais les djeuns), "Subterranean Homesick Alien" (bien que plagié sur un titre de Can) s'en tire assez bien. Mais l'insipide "Karma Police" avec les gémissements agaçants du pauvre Thom, et le sirupeux "No Surprises", une des chansons les plus niaises jamais écrites. Là non c'en est trop pour moi: aversion totale. Le seul titre qui s'en tire avec les honneurs (et m'évite mettre une trop mauvaise note à l'album), c'est "Exit Music" où soudain comme par miracle les gémissements de Thom semblent devenir authentiques.
Passable   11/20







Recherche avancée
En ligne
107 invités et 1 membre :
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused