Radiohead

Easy Star All-Stars - Radiodread

Easy Star All-Stars - Radiodread

 Label :     Easy Star 
 Sortie :    mardi 22 août 2006 
 Format :  Tribute / CD   

Radiodread, sorti l'été dernier, est un tribute album du chef d'oeuvre déjà vieux de dix ans de Radiohead, OK Computer. Ce n'est pas une surprise, l'horrible (ou très drôle, c'est selon) titre vend quelque peu la mèche, il s'agit d'un tribute reggae. Derrière ce projet plein d'audace, on trouve le groupe instrumental américain Easy Star All-Stars, déjà auteur d'un reggae tribute de Dark Side Of The Moon (Dub Side Of The Moon), qui pour l'occasion s'est entouré de grands noms de la musique jamaïcaine faite à la gloire de Jah: Toots Hibberts, Horace Handy, Israel Vibration ou Frankie Paul.

C'est Horace Handy qui démarre avec "Airbag"; sa présence est légitime car en plus d'être une des plus belle voix du reggae, il est un collaborateur régulier de Massive Attack qui faillit réaliser un album de remix d'OK Computer. Son interprétation est parfaite d'autant plus que pour l'accompagner, les Easy Star All-Stars ont judicieusement reproduit le riiff de guitare mémorable du morceau original. "Paranoid Android" revient quant à elle à la douce voix féminine de l'inconnue Kristy Rock qui ne donne pas, fort heureusement, dans la surenchère. A noter que sur cette version reggae du classique de Radiohead, le riff nerveux et explosif de Jonny Greenwood est remplacé par un riff de trompette assez explosif lui aussi. Ces deux premiers morceaux constituent à n'en pas douter deux sommets de ce tribute album qui compte malheureusement quelques ratés à commencer par l'inaudible "Subterranean Homesick Alien" par Junior Jazz. on peut y mettre également "Climbing Up The Walls" par Tamar-Kali tandis que le "No Suprises" des Mediations à défaut d'être nul perd de la beauté de l'original. Une des autres grandes réussites de cet entreprise est la reprise ska de "Let Down" par Toots And The Maytals, des pionniers du genre à qui on attribue habituellement la paternité du mot reggae. Toots et son groupe s'approprient si parfaitement ce morceau qu'on croirait entendre un de leur classique. "Karma Police" par Citizen Cope, "Exit Music For A Film" par Sugar Minott, "Lucky" par Frankie Paul et "The Tourist" par les immortels Israel Vibration sont dans une moindre mesure les autres réussites de ce tribute album qui est loin d'être ridicule comme on pouvait le craindre, pour les fans de Radiohead comme pour les fans de reggae.

Il y a un an ou deux, Jonny Greenwood avouait que les membres de Radiohead n'écoutaient que du reggae depuis qu'ils étaient entrés en studio pour enregistrer le successeur de Hail To The Thief, il parait donc naturel que Tom Yorke ait salué amicalement la sortie de ce projet.


Bon   15/20
par Bobby Joe


 Moyenne 17.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 23 juillet 2018 à 15 h 59

On était pépères au Bar du Coin à boire des bières et à discuter de la magnifique course de mouvement que fut le Giro 2017 (l'étape du Stelvio venait d'être gagnée par ce requin de Nibali était à peine finie... Mais ça, c'est une autre histoire !) et la sono me fit redécouvrir l'émotion éprouvée la première fois que j'ai maté le clip de "Karma Police" (j'avais même pas 14 piges !) sur du dub ! Je tendis l'oreille et mince: les mêmes paroles, les mêmes notes qu'un de mes titres préférés d'OK Computer (avec "Let Down", "Lucky" et le passage sur Dieu dans "Paranoid Android") que je ne tiens pas spécialement en estime comparé à Bends, Kid A et mon chouchou Amnesiac qui ne cesse de se bonifier écoute après écoute (à mes yeux, en tout cas). Mais quel est ce groupe qui s'est aussi bien saisi de cette chanson ? Le barman me donne le nom Radiodread et on reprend la discussion sur les mérites de Pinot et les chances de Tom Dumoulin d'enlever la plus belle course par étapes du monde (le Tour et le défilé Sky m'ont franchement lassé, malgré les efforts des organisateurs pour nous en mettre plein les yeux: on est là pour le vélo ou pour mater des paysages ? Je suis assez grand pour aller demander des plaquettes à l'office du tourisme !) avant de rentrer à la maison et chercher à quels autres titres ces diables de Radiodread se sont attaqués... Surprise ! Le groupe s'appelle Easy Stars All Stars et a invité des artistes constituant la fine fleur du dub et du reggae pour pondre un tribute to OK Computer. C'est en déroulant la playlist Youtube que je me suis rendu compte à quel point l'album original était bien écrit... Les mecs n'ont quasiment pas touché aux partitions mais leurs arrangements et leurs choix d'instrumentations m'ont fait péter la beauté désespérée d'un "Exit Music", la rage d'un "Climbing up the Walls" à la face ou la beauté psalmodique de "Paranoid Android" ! Quant aux sections de cuivre qui font la fête à la fin de "Lucky", qui magnifient la minute finale toute en disto et delay de "Karma Police" ou qui transforment "Let Down" en chanson plus euphorisante que mélancolique et badante, que dire ! C'est la preuve que fatalement, je suis passé à côté du "vrai" OK Computer mais les Easy Stars All Stars (j'adore ce blaze: on croirait qu'ils sont au reggae ce que les Harlem Globe Trotters sont au basket-ball...) m'ont prouvé que le troisième album de Radiohead est plus qu'un classique. Merci de l'avoir tuné avec de grosses basses, masse de cuivres et toutes ces voix chaleureuses !
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
111 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?