Radiohead

The Bends

The Bends

 Label :     Capitol 
 Sortie :    jeudi 09 mars 1995 
 Format :  Album / CD   

Voilà le premier "gros coup" de Radiohead. Certains le qualifient même comme le meilleur du groupe. Je n'irai pas jusque là mais ce deuxième opus contient des perles. Et presque 10 ans après, on ne se lasse toujours pas des bijoux que sont "Fake Plastic Trees" ou "Street Spirit" ! C'est aussi sans doute, l'album le plus accessible, le moins expérimental du groupe.
C'est aussi à cette époque que le style Radiohead va s'affirmer. Album succédant à "Pablo Honey", il trouve alors l'occasion d'enterrer une bonne fois pour toutes leur hymne-single "Creep", trop encombrant à l'époque, sous forme de clin d'oeil avec "My Iron Lung". On assiste par ailleurs à la naissance d'un groupe à guitares sur des titres comme "Bones", "The Bends" ou "Just". Et la voix de Thom Yorke s'impose alors comme un véritable instrument, qu'il ne manquera pas d'exploiter sur les albums suivants. Sa voix torturée sait à la fois être puissante et déchirante, et à l'époque on pense de suite à une autre référence dans ce style : Jeff Buckley.
Alors même s'il n'y avait pas de quoi crier au génie avec The Bends, il fut pour beaucoup l'occasion de découvrir ce groupe avec des talents qu'il n'avait pas encore déployés jusqu'ici. On se souvient aussi de l'accueil mitigé qu'il reçut en France avec la presse notamment (les Inrocks) qui ont eu vite fait de bouder Radiohead. Tellement bien que pas mal de monde a pu passer à côté. Ce n'est que partie remise, les monstres sont nés, le phénomène arrive ...


Parfait   17/20
par Sleepyjack


 Moyenne 16.69/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 05 mai 2004 à 13 h 38

Mélodies simples ("Nice dream", "Bullet proof..wish I was"), tantôt tristes ("Fake plasic tree", "Steet spirit "), tantôt optimistes ("High & dry"), mais toujours empreintes d'une certaine mélancolie ("My iron lung"), se permettant quelques détours vers les guitares électriques ("The bends", "Bones" et surtout l'énorme "Just"), le tout porté par la divine voix de Thom Yorke: voilà à peu près ce qui vous attend dans "The Bends".
Le résultat est satisfaisant; pas le meilleur album de Radiohead, mais un très très bon disque tout de même.
Parfait   17/20



Posté le 16 septembre 2004 à 18 h 02

Je suis fan de Radiohead mais un fan bizarre(Ok Computer ne m'a que très peu touché...) et en écoutant The Bends, j'ai compris pourquoi ces mecs ont arreté (enfin quasiment) les guitares... Parce qu'elles ne leur apportaient plus rien !! Vu le sommet musical qu'est The Bends... Qu'elles soient électriques, énervées, acoustiques, mélancoliques, utilisées en nappe... Elles sont maniées par 3 géants de la guitare (Thom Yorke, Ed O'Brien et le fantastique Jonny Greenwood). Ajoutez à cela un sens du rythme et de la mélodie évident, cette voix qui sait être si douce, cet art d'arriver à enrichir les chansons de Thom Yorke (exemple: "Fake Plastic Trees", "Bulletproof" , "High And Dry"...) et une production très habile (John Leckie et Nigel Goldrich, rien que ça), et vous comprenez pourquoi Radiohead touche à l'électro, au free-jazz et autres expérimentations en tout genre... Immerse your soul with love...
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 12 novembre 2004 à 20 h 53

Et bien pour moi, presque à égalité avec "Kid A" et "Hail To The Thief" : c'est le meilleur, il n'y à rien à redire je pense.
Comment ne pas être touché par la voix et l'émotion que fait passer Thom Yorke ? Pour moi, c'est vraiment l'un des rares chanteurs à pouvoir faire passer ses émotions à un pareil point ; moi à chaque écoute, il me fait frissoner, et je sais que même si j'arrive à la fin, je vais pouvoir me regaler avec "Street Spirit" ...
Voilà, pour moi c'est l'album qui a permis au groupe d'évoluer comme ils l'ont si bien fait...EXCELLENT.
Excellent !   18/20



Posté le 23 novembre 2004 à 11 h 16

Cet album intervient juste aprés la période "Creep" qui nous a permis de mieux connaître Radiohead en France. N'ayant pas la force du fameux Ok Computer, il n'en reste pas moins un très bon album bien au dessus, musicalement parlant, de ce que l'on peut entendre encore de nos jours. Il m'arrive de me laisser bercer par un "Street Spirit" de toute beauté.
Les fans apprécieront l'album à sa juste valeur, les autres n'auront qu'à écouter Kyo.
Pas mal   13/20



Posté le 30 décembre 2004 à 23 h 50

The Bends... A mon sens leur album le plus remarquable. Un son à tomber par terre, des riffs monstreux, des ballades magnifiques, une voix tantôt douce, tantôt rageuse, le tout pouvant atteindre des sommets divins, ne bougez pas, c'est Radiohead. Thom Yorke et sa bande en mettent plein la vue (et surtout plein les oreilles) avec cet album pauffiné aux petits oignons, mais qui semble toujours si... spontané ! je pense à "My Iron Lung", un très bon exemple de cette spontanéité brute de décoffrage et très rock. On se dit "Après tout ils ont raison. Pourquoi passer par quatres chemins ?". Des chansons de génies qui sonnent comme une évidence... Une spirale infernale entre euphorie et dépression, avec des chansons d'une grande tristesse, qui semblent délivrer un message de désespoir et d'impuissance face à la contemplation du monde moderne ( "Fake Plastic Trees", "Street Spirit" bouleversante). "High And Dry" avec son air pop simple, reste la chanson la plus "sage". Cet album est empli de richesses et de subtilités qui sont si jouissives que la moindre des choses est de les découvrir par soi-même. Le contraire serait pareil à bacler la fin d'une histoire avant que l'enfant ait pu finir de la lire... Oui, The Bends, est précieux comme un conte de fées...
Intemporel ! ! !   20/20



Posté le 18 mars 2005 à 11 h 16

Après un premier album de très grande facture ("Pablo Honey" nous avait démontré que les cinq Anglais maitrisaient la pop avec un style inimitable), c'est le choc émotionnel !

Radiohead franchit plus qu'un palier et nous livre en 1995, année magique pour le rock des nineties, un disque riche, varié (alternance de douceur, de lenteur avec de nombreuses ballades et de puissance avec des morceaux plus rapides comme "The Bends"...).

"The Bends" amène la pop, style d'excellence et chasse gardée des Anglais depuis les Beatles, vers des contrées lointaines : là où les accords de guitares sont simples et complexes à la fois, où les mélodies sont imparables et recherchées et où la voix cristalline et vibrante en est le moteur !
Là où "Pablo Honey" enchaînait les chansons, certes magnifiques mais sans réelle cohésion entre elles, "The Bends" nous entoure, durant ses 50 minutes à peine, d'une matière sonore homogène et riche.

Tout simplement le meilleur album de pop-rock des années 90 !
Intemporel ! ! !   20/20



Posté le 17 septembre 2005 à 12 h 18

Que dire sur ce disque qui n'ait déja été dit ?? ...

Album pop rock ultime, "The Bends" éclabouss de toute sa classe l'année 95, pourtant synonyme d'excellence en matière de musique vu les albums sortis. Pop, rock et très spacial à la fois, très cérébral, ce disque est le compagnon d'une vie, le genre de disque, à l'image de ceux des Pumpkins, que l'on met pour se sentir bien, pour évacuer sa peine, pour faire exploser sa colère, pour retrouver la sérénité ...
Quand un disque permet tout cela, c'est que c'est un grand disque, une oeuvre qui marquera l'histoire du rock. "The Bends" définitivement fait partie de cette catégorie. ET Radiohead est tout simplement énorme.
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 08 janvier 2006 à 14 h 49

The Bends, présenté par beaucoup comme un chef d'oeuvre des années 90, ne m'a jamais intéressé plus que ça.

Ok il y a de belles guitares, ok Tom Yorke rivalisait vocalement avec Buckley (et alors Mattew Bellamy aussi...), ok après Nirvana et pendant la morne période Oasis c'était l'un des groupes à guitares mainstream les moins ridicules de la période. Mais il ne faut pas perdre de vue que ce Radiohead pépère, encore loin du génie de Kid A, ne prenait aucun risque. Les guitares 'Top Of The Pop' régnaient sur les 12 pistes. Il en a résulté un objet musical sans surprise. Faut dire que Nigel Goldrich n'était pas encore aux commandes et le vieux John Leckie en légendaire requin de studio, grand magnat brit pop qui touche tous les disques moyens en or s'était occupé du truc.
Le résultat final n'est pas mauvais pour autant. Il est juste trop linéaire. Après la chanson punk-light taillée pour les charts et sans danger, "The Bends", on enchaîne la ballade crève coeur, "Fake Plastic Tree", que l'on devine désormais pénible pour eux d'interpréter. Maintenant que l'on connaît les véritables aspirations et ambitions du groupe.

Enfin, pour l'une des rares fois de l'histoire, les fans de Placebo auront dans leur discothèque un disque signé d'un grand groupe...
Pas terrible   9/20



Posté le 28 août 2006 à 19 h 10

Dites donc, il me semble qu'on encense autant cet album sur un site comme celui-ci. Ok c'est beau, Ok c'est nappé, lyrique, Ok on entend déjà le génie du groupe... Mais comment pouvez-vous lui attribuer de si bonnes notes ? Comparé aux sommets d'iconoclasme atteints dans les albums suivants, celui-ci reste somme toute joli mais pas exceptionnel. Et au vu de ce qu'a fait Thom Yorke depuis, je pense que les chansons de The Bends doivent les emmerder plutôt qu'autre chose.
Je crois que The Bends n'est qu'au tout début de la quête artistique de Radiohead. Soit ils n'étaient pas assez reconnus pour avoir la possibilité de s'affranchir des moules pop (ballades, couplet/refrain/couplet, etc...) que leur imposaient la production et leurs impératifs de vente, soit ils n'imaginaient pas encore qu'ils avaient les ailes assez grandes pour s'envoler sur des cimes aussi hautes !
Pour terminer, si cela n'avait pas été du Radiohead, j'aurais mis 17/20 à The Bends. Pas de chance, pour moi c'est du Radiohead pas au sommet de son art, qui ne mérite que 13/20...
Pas mal   13/20



Posté le 27 février 2007 à 22 h 07

Pour moi cet album est le meilleur de Radiohead, il est bien plus plaisant à écouter que Kid A ou Amnesiac, non ?
Il comporte de grandes chansons, des tubes en puissances ("High And Dry", "Fake Plastic Tree", "(Nice Dream)", "Just", "My Iron Lung"...) !
Radiohead n'est pas encore connu pour son innovation (Kid A...), mais cet album surpasse tous les autres de son temps (peut être même Oasis). La voix de Thom Yorke est une nouvelle fois superbe, O'Brien et Greenwood maîtrisent parfaitement leurs instruments, ce qui rend l'album plus exceptionnel.
Les seules chansons décevantes de cet album sont :
- "Planet Telex", qui annonce les mêmes textures que le prochain album (OK Computer),
- et "The Bends" qui n'est pas au niveau des autres à cause d'un couplet un peu lassant.

The Bends est l'album le plus rock de Radiohead et moi le rock fait par Radiohead, j'apprécie.
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 22 avril 2007 à 11 h 55

Dans le domaine du pop-rcok british, The Bends est l'album à recommander de toute urgence ! C'est par cet album qu'il faut découvrir le groupe (après, ce sera leur meilleur OK Computer mais c'est une autre histoire) avec ses excellents tubes s'enchaînant très vite: "High And Dry", "Just", "My Iron Lung", "Street Spirit"... L'album démarre très bien avec "Planet Telex" qui reste une de mes favorites du disque puis "The Bends", très entraînante. Après une grande "Fake Plastic Trees" et une "Bones" au refrain grandiose vient "(Nice Dream)" qui porte très bien son nom vu la douceur de la chanson. J'adore "Just", très intrigante (peut-être à cause du clip vidéo me direz-vous) et "My Iron Lung", qui commence doucement pour finir violemment, pour moi la meilleure de cet album. "Bullet Proof... I Wish I Was", "Black Star" et "Sulk" sont toutes les trois très accrochantes et "Sulk" nous laisse sur un merveilleux "Street Spirit", il aurait pu commencer l'album ou le terminer, les deux choix sont excellents mais il se place donc à la fin pour venir presque nous endormir une fois l'album terminé. The Bends est un des albums les plus remarquables du groupe même si j'aurai toujours une préférence pour OK Computer. The Bends est l'album le plus 'rock' du groupe, OK Computer se tournera plus vers l'electro et le calme tout en restant un peu pop-rock. Bref, pour terminer, The Bends est un album grandiose qu'on adore dès la première écoute, un must-have !
Intemporel ! ! !   20/20



Posté le 07 mars 2008 à 11 h 41

Quand un Cd contient à la fois des odes à la mélancolie ou au désespoir comme "Fake Plastic Trees" (véritable (dé)contemplation devant notre monde) ou "Street Spirit" (Immerse your soul in love, une des plus jolies paroles qu'il m'ait été donné d'entendre), tout autant que des tubes rock quasi-teenage "The Bends" et "Just" (il n'est pas un jour où je n'attends pas la réponse du groupe quant à la fin du clip de cette chanson), il ne peut être que réussi. Cet album contient de nombreuses chansons jouées en live (je croise les doigts pour le 15 juin à Nîmes), qui prennent leur véritable signification et que les fans adorent.

"Fake Plastic Trees", petite chansonnette, commençant acoustique, finissant dans un déluge de guitares et à nouveau la voix de Thom Yorke "If I could be who you wanted all the time"... Une phrase qu'on a envie de dire à la personne qu'on aime, tous les jours... "Street Spirit", chanson d'apocalypse, basée sur deux riffs de guitare simples mais terriblement efficaces avec un des plus beaux clips qu'il m'ait été donné de voir...

La concurrence est rude pour déterminer quel est le meilleur album de Radiohead, et celui-ci par son génie précoce pour de simples gars d'à peine 30 ans, par un album rock mené de main de maître, peut rivaliser légitimement avec les autres chef-d'oeuvres radioheadiens..

De bout en bout, et après un Pablo Honey, encore un peu immature, Thom et sa bande frappent un grand coup avant les prochains monuments Ok Computer etc... Un album inégal certes, mais qui, dans la continuité, se laisse aisément écouter du début à la fin et permet d'enterrer définitivement la période "post-Creep", vécue assez difficilement par Yorke ("My Iron Lung").

Un indispensable...
Excellent !   18/20



Posté le 01 octobre 2008 à 19 h 59

Pablo Honey était imparfait, The Bends l'est presque tout autant. Mais l'effort des Anglais est ici beaucoup plus grand : ils nous rendent un album homogène, ce que le précédent n'était pas du tout. On s'éloigne un peu du rock légèrement "teenager" de Pablo Honey pour aller vers quelque chose de plus réfléchi et c'est pas plus mal. The Bends comporte d'excellents morceaux, comme "My Iron Lung", "Bones", "Just", "Black Star" ou "Street Spirit (Fade Out)". Oui ça fait beaucoup, mais le problème c'est que personnellement, je trouve le reste nettement moins bon. The Bends est peut-être trop homogène et des écoutes répétées peuvent se révéler vite saoulantes... Un album qu'il vaut donc mieux écouter de temps à autres, et là c'est un réel plaisir !
Bon   15/20



Posté le 24 janvier 2010 à 10 h 20

Le second album de Radiohead, celui qui a inspiré tant de nouveaux groupes... On comprend vite pourquoi, entre les guitares de "The bends" et de "Bones", les accords démentiels de "Just", la tristesse de "Street Spirit" qui nous emmène à toujours avoir la petite larme à l'oeil que cela soit par la voix juste magnifique de Thom Yorke ou par la coordination de tout les instruments qui nous font plonger dans un autre monde...

Ce qu'il ya de bien dans cet album c'est que l'on en a pour tout les goûts car les titres cités ci-dessus ne sont pas vraiment supérieurs aux autres, chaque chanson dans cet album a sa petite touche technique rien qu'à elle; "Fake Plastic Trees" fait penser à du Jeff Buckley retouché by Radiohead, "Bulletproof" et "Nice Dream" sont les deux chansons les plus douces de l'album qui pour l'une triste et l'autre plus joyeuse, mais bizarrement produisent exactement le même effet, quelque chose d'envoûtant, qui régale. "Black Star" et "Sulk" avec leurs refrains ravageur sont deux chansons très faciles d'accés, "Black Star" avec son petit coté mélancolique et "Sulk" par sa "puissance", de bonnes chansons bien rock qui aideront "Street Spirit" à clôturer cet album.

En bref Radiohead nous a pondu un album mythique, pour moi l'album des 90's, un album dont on ne pourra jamais se lasser.
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 15 mars 2013 à 18 h 05

The Bends, second album des étudiants d'Oxford s'avérera-t-il aussi pompeux et foireux que le premier ?

Je ne cache pas que sur Pablo Honey, le récital de la diva emphatique Thom Yorke m'avait fait vider mes boîtes d'acide acétylsalicylique, Thom chantait "I'm a creep", à cette époque je ne lui donnerai pas tout à fait tort. Radiohead jouait les gamins autistes se dandinant sur scène comme pris d'épilepsie pour se de donner de la crédibilité en oubliant au passage d'écrire une bonne chanson. Radiohead faisait de la merde indie pour d'jeuns crédules, aujourd'hui Thom Yorke fait de la merde arty pour vieux bobos. La boucle est bouclée.

Revenons-en à The Bends.
Ben ça commence moyennement bien, le chant est toujours aussi ampoulé, le refrain hideux et les progressions de cordes sans grand intérêt, le tout associé d'effets en tout genres pour le remplissage ou plutôt le rembourrage. Ça ne s'arrange guère avec le second titre donnant son nom à l'album. Et il y aura beaucoup d'autres moments pénibles : "Bones", "Just"... mais qui a eu cette idée folle un jour d'inventer l'rock prog. D'autre moments sympathiques pour ne pas dire autre chose (narcoleptiques) : "Nice Dream", "Black Star", "Sulk".
En revanche quand Radiohead lâche la carte des lamentations et des fanfaronnades ostentatoires ringardes, que Thom Yorke chante de sa douce voix angélique de petit garçon et plaque de belles mélodies ("Hight And Dry" "Fake Plastic Trees", "Bullet Proof"), que Jonny Greenwood compose de beaux arpèges ("Street Spirit", "My Irong Lung"), on se met à croire que Radiohead pourrait être plus que passable.
Passable   11/20







Recherche avancée
En ligne
254 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...