Frank Zappa

Cruising With Ruben & The Jets

Cruising With Ruben & The Jets

 Label :     Verve 
 Sortie :    lundi 02 décembre 1968 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Au milieu de tous les albums cultes de Frank Zappa parus à la fin des années soixante, on trouve ce Cruising With Ruben & The Jets à la pochette curieuse demandant si ce n'est pas encore un tentative pathétique des Mothers of Invention pour passer à la radio. Probablement pas, car le répertoire présenté ici n'est constitué que de Doo-wop! Ce genre musical où les fameux backing vocals abusent des "ooh", "aah" et autres "dou dou dou dou" fut l'un des premiers amours de Zappa, on le sait, on le trouve sur Freak Out !, Burnt Weeny Sandwich, ici où là dans les premiers albums...
Seulement, ces relents d'une époque révolue (c'est à dire d'une musique populaire il y a 50 ans avant de disparaitre brusquement) ne sont amusants et sympathiques que disséminés sur toute une discographie. Mais 13 chansons! Mais 40 minutes! Tout cela est-il vraiment raisonnable ?

Sirupeux au possible, l'album se veut une parodie-hommage, mais est plus repoussant qu'autre chose. Et d'ailleurs, où commence la parodie et où s'arrête l'hommage? Le ton mièvre est constant, discréditant les 2 ou 3 tentatives d'introduire un peu d'originalité. Difficile de supporter plus de 3 chansons ces voix désagréables sur des rythmiques strictement identiques d'un morceau à l'autre. Et c'est bien la dernière chose que l'on recherche lorsqu'on écoute un album de Zappa! Son attachement a un "matériau non-noble", cette volonté de constamment dés-intellectualiser sa musique est unique et souvent formidable, mais seulement associé à des recherches, à de l'audace, à une raison d'être!
A moins de fantasmer sur les 50s ou de vouloir absolument avoir écouté tout Zappa, on se passe volontiers de cet album, certainement plaisant à réaliser pour un compositeur qu'on voit très bien les yeux pétillants, en face de son rêve de gosse, lors des séances d'enregistrement, mais sans intérêt, voir consternant pour l'auditeur.
Superfétatoire (et je reste poli...).


Insipide   7/20
par Sytizen


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
281 invités et 1 membre :
Blackcondorguy
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead