David Bowie

Bowie At The Beeb : The Best Of The BBC Sessions 68-72

Bowie At The Beeb : The Best Of The BBC Sessions 68-72

 Label :     EMI 
 Sortie :    lundi 25 septembre 2000 
 Format :  Live / CD   

Entre un décevant Hours ... et un sacrément bien foutu Heathen, Bowie décide de ressortir du placard quelques friandises pour ses fans de la première heure, ceux qui sont restés et ceux qui ont depuis longtemps quitté le navire. Tant mieux, tout le monde sera content.

L'idée, comme l'évoque parfaitement le titre – Bowie At The Beeb: The Best Of The BBC Radio Sessions 68-72 -, est de rafraîchir un grand coup les meilleurs moments que Bowie ait pu nous offrir lors de ses nombreuses prestations pour le compte de la célèbre chaîne anglaise de média BBC et de les regrouper sur une seule et même double galette. Autant le dire tout de suite, le pari est réussi ! Mais était-il osé ? Pas vraiment. Les enregistrements présents datent pour la plupart de la grande époque Stardust, entouré alors d'excellents musiciens, aidé par sa popularité alors croissante et débordante et doublé par son propre talent unique, Bowie nous proposait des moments lives de haute volée.

Ce qui est tout particulièrement savoureux avec cette compilation, c'est que le sieur Bowie n'a pas profité pour la Xeme fois de sa célébrité internationale et de ses innombrables tubes connus et reconnus de tous qu'il joue et rejoue encore de jour. Non, très chers, il a préféré nous offrir de vraies gâteries, des interprétations pour ainsi dire introuvables autrement, des reprises tout ce qu'il y a de plus fructueuses (Amsterdam, repris de Jacques Brel, est tout à fait transfiguré !), des faces b intelligentes ou encore des titres relativement peu joués en live, voire inconnus, remontant aux tout débuts de sa carrière. Bien sûr, les grands classiques sont là, réinterprétés, tout du moins partiellement, gagnants en énergie pure, prestations en directe oblige. Il va sans dire que notre bien aimé David a un foutu organe et nous prouve encore une fois qu'il sait l'employer excellemment bien (je parle de sa voix) !

Pour conclure, voilà une pièce tout simplement indispensable à tout fan de Bowie et une valeur sûre pour tout fan de bonne musique, même sans être un inconditionnel du bonhomme. On y découvre ici des petites perles, qui nous permettent de retracer brièvement la carrière du Thin White Duke jusqu'à Ziggy Stardust, son tout grand classique, et, ainsi, peut-être mieux comprendre l'(r)évolution musicale et humaine de David Robert Jones, simple citoyen Britannique, à Ziggy, l'homme par qui le scandale arrive, accompagné par ces sales garçons des Spider From Mars.


Exceptionnel ! !   19/20
par Mr.dante


  Note du rédacteur : L'édition collector de cette excellente compilation proposait un troisième CD, tout aussi excellent, d'un concert donné par Bowie au BBC Theatre de Londres, en Juin 2000.


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
153 invités et 2 membres
Arno Vice
Nykobouk
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :