David Bowie

Never Let Me Down

Never Let Me Down

 Label :     EMI 
 Sortie :    avril 1987 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Alors là, c'est vraiment l'album de trop.

De son propre aveu, David Bowie ne s'intéressait plus ni à la musique des années 80 (pas grave) ni à sa propre musique (plus grave). Du coup, il retourne en studio en traînant des pieds et laisse ses collaborateurs faire tout ce qu'ils veulent au détriment de ses chansons, déjà bien merdiques.
Et c'est vraiment le grand n'importe quoi. Un duo avec Mickey Rourke (?!!!), Peter Frampton à la lead guitare (re-?!!!), un batteur au jeu tellement raide et inhumain qu'on jurerait entendre une boîte à rythme, une reprise de l'ami Iggy avec des choeurs (re-re-?!!!), j'en passe et des meilleurs (c'est pas de moi mais de Victor Hugo, je préfère préciser désormais). Rien de mémorable, que des chansons surproduites et sans intérêt, bref le disque à oublier au plus vite. Même Bowie chante comme s'il n'en avait rien à branler. Ce qui était certainement le cas.
A l'époque, il se demandait s'il n'allait pas abandonner la musique pour la peinture. Son interrogation était légitime car malgré le titre, on a vraiment envie de le laisser tomber.

Et c'est ce même mec qui a écrit "Ashes To Ashes" ? Mystère encore plus troublant que la combustion spontanée.


Immonde !   2/20
par Thinwhitejs


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
165 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?