Queens Of The Stone Age

Rated X [Rated R Deluxe Edition]

Rated X [Rated R Deluxe Edition]

 Label :     Interscope 
 Sortie :    mardi 03 août 2010 
 Format :  Compilation d'inédits / CD   

Devant la pléthore d'éditions deluxe, c'est cet excellent album des Queens Of The Stone Age qui y passe pour fêter ses dix ans.

Pour ce qui est de l'album, c'est bien simple : c'est un indispensable.
Homme a été rejoint depuis peu par Oliveri et les deux compères s'entendent à la perfection, à tel point que la plupart des morceaux sont co-écrits. L'approche crooner musclée de Homme est enrichie par la paire de balloche titanesque d'Oliveri, ce qui dope les tubes instantanés comme "Feel Good Hit Of The Summer" ou "The Lost Art Of Keeping A Secret". Non seulement le bassiste apporte sa folie déjantée et, nous ne le dirons jamais assez, ses COUILLES aux compos pêchues qu'il chante ("Quick And To The Pointless" et le rescapé de Mondo Generator "Tension Head") mais il démontre son talent de compositeur et sa sensibilité sur l'inégalable "Autopilot". Au passage, si vous avez un doute sur l'apport testiculaire du barbu chauve, écoutez les albums qui suivent son départ : le groupe de Homme ressemble à un castrat. CQFD.
En parlant du rouquin, il nous fait danser sur "Monsters in the Parasol" et planer sur les longs mais néanmoins très bons "Better Living Through Chemistry" et "I Think I Lost My Headache". Seul "Leg Of Lamb" et la parfaitement inutile "Lightning Song" (seul morceau de Dave Catching) sont en dessous du reste mais c'est le prix à payer pour profiter d'un tel disque. De même, on pourra regretter la dose homéopathique de Lanegan, qui n'est présent que sur l'excellent "In The Fade" et pour les chœurs d'"Autopilot", qu'il chantera dans les tournées qui suivent pour notre plus grand plaisir.

Pour ce qui est du second disque, c'est une autre paire de manche. Tout d'abord, 5 faces b déjà disponibles à peu près partout et à la qualité variable (les excellentes "Ode To Clarissa" et "Born To Hula" couplées à "You're So Vague" ainsi qu'une paire de reprises). Puis une version live assez plate, donc sans intérêt, de "Monsters In The Parasol". Enfin, l'ensemble d'un Reading Festival de 2000 ma foi peu convaincant. On voit tout l'apport de Troy Van Leeuwen quand on écoute ce live qui précède son arrivée! On a l'impression que le groupe ne s'est pas encore totalement approprié les morceaux (surtout cette version antérieure bien fade de "Millionaire" que seul Nick Oliveri parvient à sauver), et on regrette l'absence d'un batteur du niveau de Grohl ou Castillo. Le choix de ce live est d'autant plus déroutant qu'il circule des bootlegs de bien meilleure qualité!
L'album mérite un 18 ou un 19 (et les qualificatifs qui vont avec), mais le disque de bonus tape plutôt dans le 8 ou 9. En faisant la moyenne des deux, on est à 13,5. Je suis plutôt un prof qui surnote, donc je vais arrondir à 14, mais c'est dommage car avec un bon disque bonus (largement faisable vu le matériel existant) on aurait pu atteindre la perfection.

En résumé, si vous ne possédez pas cet album, achetez plutôt cette version, ne serait-ce que pour la présence des paroles dans le livret (ou plutôt pour la présence de quelques faces B). Par contre, si vous aviez déjà la version bleue, il est inutile d'investir le moindre centime dans celle-ci. A moins d'être un collectionneur idiot comme votre serviteur.


Sympa   14/20
par Blackcondorguy


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
173 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques