Tom Waits

Small Change

Small Change

 Label :     Asylum 
 Sortie :    juillet 1976 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Le plus vivant des bohème-poète-alcoolo délivre son quatrième album qui le révéla au public. Tom Waits est connu dans le milieu musical d'autant qu'il séjourne au Tropicana Motel à New York ou il côtoie Jim Morrison et Iggy Pop dans ce lieu culte dans le monde rock. Pour Small Change, Bones Howes, qui est un fan de jazz et producteur de The Association, est aux manettes. La production est soignée car Howes décide d'engager Shelly Manne comme batteur aux côtés de Tom Waits. Howes et Waits commencent alors l'écriture et leur démarche est plutot singulière comme le rappelle Howes : "Ce qui c'est passé, c'est qu'on a discuté de cinéma, de musiques, de films, et on s'est éloigné de l'idée de chansons".
Small Change est un véritable bijou. Tom Waits écrit divinement bien sur des chansons désormais mythiques comme "The Piano Has Been Drinking . Les thèmes n'ont pas changé: l'alcool, la déception amoureuse qui sont tous les deux synthétisés sur la chanson "Bad Liver and A Broken Heart" (un mauvais foi et un coeur brisé). L'album renvoie des images de son chanteur écumant les boites de jazz froides avec un verre à la main pour noyer son désespoir. Mais Tom Waits sait aussi rompre avec ce cliché pour signer des ballades émouvantes comme "Invitation To The Blues" (qui sera reprise par Nicolas Roeg pour son film "Bad Timing").
Un album qui délivre quelques unes des plus célèbres chansons de Tom Waits. L'album est très soigné et Tom Waits s'impose comme un chanteur de jazz-blues de premier plan.


Exceptionnel ! !   19/20
par Tomtom


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
267 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?