Tom Waits

Real Gone

Real Gone

 Label :     Anti 
 Sortie :    lundi 04 octobre 2004 
 Format :  Album / CD   

Waits, Tom Waits. Vous connaissez ? Ok, je vous le concède, c'est pas le genre de chanteur qu'on voit à la télé ou qu'on entend sur les ondes. C'est bien connu : si vous cherchez des objets de valeur, il faut pas rester le nez collé dans la ... Bon, je ne vais pas critiquer la programmation musicale des radios ou des chaînes TV.

Revenons-en à Tom Waits, né le 07.12.1949 à Pomona, Californie, USA. On va s'arrêter là pour la partie biographie, parce qu'après tout on est là pour parler musique, et on s'en fout que le petit Tom ait été ... Bref, on s'en fout.
L'année 2004 a vu la sortie du nouveau Tom Waits : Real Gone. Un album entre blues, folk, rock et aarff ! ... Impossible de le classer.
Pour indication, les premiers albums de Waits étaient plus jazzy-blues ; puis il y a eu une déviance dans les années 80, et maintenant nous avons à chaque fois un melting pot de styles musicaux (je vous renvoie à la très bonne chronique de Rain Dogs). Par contre, ce qui est invariable, c'est que les chansons de Waits sentent les volutes de fumées, les gorgées d'alcool et l'Amérique des loosers, des laissés-pour-compte. Bref, pas étonnant de savoir que le bonhomme a fréquenté Charles Bukowski. Real Gone est dans cette veine, tour à tour déstabilisant, intriguant, fascinant.
Pas besoin de comprendre l'anglais pour aimer et trouver tout cela poignant. On oscille toujours entre blues et accès d'hystérie ; on navigue entre rêves et cauchemards d'hommes brisés.
Real Gone est un radeau salvateur dans la mélasse qui nous bouffe les oreilles.

Pour ceux qui aime les voix cassées et les 'gueules'.
Pour ceux qui aiment la musique qui n'envahit pas les bacs.
Pour ceux qui aiment la musique qui ne sent pas le pognon.


Excellent !   18/20
par Sir ArielGorius


 Moyenne 16.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 05 février 2006 à 16 h 33

Tom Waits fait tellement partie de mon univers musical que j'en oublie presque la place privilégiée qu'il y occupe !
Chaque album de TW est un événement simplement par son existence, il émane tellement de sentiments de ses textes, ses musiques. Real Gone est la suite logique de ses albums précédents, il y est toujours aussi à vif et même s'il ne nous surprend pas c'est toujours avec autant de plaisir que ses chansons défilent entre nos oreilles et parcourent les méandres de nos cerveaux pour en définitive faire vibrer nos sens.

A posséder, comme tous ses albums !
Bon   15/20







Recherche avancée
En ligne
123 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :