Eels

Oh What A Beautiful Morning !

Oh What A Beautiful Morning !

 Label :     E Works 
 Sortie :    décembre 2000 
 Format :  Live / CD   

Butch, qui était alors le bien aimé batteur de Eels, fit une nuit un bien étrange rêve : son groupe faisait une tournée avec un orchestre. Le lendemain, il raconta son songe à son ami Mark-Oliver Everett, et c'est ainsi que les deux compères de Eels décidèrent de réaliser ce rêve.
Oh What A Beautiful Morning ! est le témoignage de ce rêve devenu réalité.

Enregistré lors de la tournée qui suivit la commercialisation Daisies Of The Galaxy, l'album vaut surtout pour ses prises de position : rien ou presque ne sonne identique aux versions studio, les tubes sont remisés au placard, et le disque est gorgé d'inédits et de reprises. Eels commence avec "Feeling Good", chanson bien connue des fans de Nina Simone (et, accessoirement, des fans de Muse ...) et Mr E, seul au piano, montre qu'il n'est pas nécessaire d'atteindre des aigus pénibles pour émouvoir.

L'orchestre ici présent est toujours discret et sert parfaitement les chansons. Des grands moments ? ... L'émouvant "Climbing To The Moon", la face B "Fucker", le très beau "It's A Motherfucker" ou l' hilarant "Hot & Cold" qui montre à quel point ce que le fameux Butch cité plus haut, apportait au groupe, enfin sans oublier "Overture" qui est un mix symphonique de quelques une des chansons du groupe.
A noter aussi la présence sur ce live de Lisa Germano au violon/piano/guitare/flûte traversière/choeur, ainsi que quelques titres enregistrés lors de la tournée acoustique solo de E en première partie de Fiona Apple (ce qui occasionne quelques rigolotes interventions de M-O Everett entre les chansons).
On peut regretter la non présence d'inédits interprétés lors de cette tournée comme le "Can't Help Falling In Love" du King ou le superbe "Cheater's Guide", que tous les fans de Eels attendent de voir un jour sur un album. Mais bon, vu ce qu'on a déjà, ne faisons pas la fine bouche.

Au final un très beau live, très original, Eels prenant toujours soin de surprendre lors des apparitions scéniques. Rien d'indispensable cependant, ce disque est avant tout destiné aux fans.


Sympa   14/20
par Thinwhitejs


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
221 invités et 2 membres
Dylanesque
NicoTag
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?