Depeche Mode

Devotional

Devotional

 Label :     Mute 
 Sortie :    mardi 07 décembre 1993 
 Format :  Live / DVD  VHS   

Devotionnal retrace l'un des concerts de la tournée marathon de 1993-1994. Depeche Mode à cette époque est l'un des groupes les plus inventifs et les plus importants de la scène musicale. C'est donc sans surprise que l'on se retrouve devant une performance exceptionnelle.
Dès le début du concert, on comprend que l'on ne va pas voir un groupe de country, ni même de rock. Il débute sur "Higher Love" et son ambiance aèrienne. On ne voit que les gigantesques ombres du groupe, cachés derrière d'immenses rideaux. Le chant et l'instrumentation sont intenses, très tendus: bref on est sous le charme dès les premières secondes. Puis Gahan apparait, et là c'est l'explosion: le public jubile, sentiment que l'on ressent également ! A la fin de la chanson, les rideaux tombent, mais la scène est plongée dans le noir: le suspens est à son comble ! Dès les premières notes de "World In My Eyes", la salle est innondée de rouge, et l'on est éblouis par la scène que l'on aperçoit enfin !
Gahan est seul en contrebas, derrière lui plusieurs écrans d'environ 2 mètres et demi, diffusant des films très réussis signés Anton Corbijn. Le reste du groupe (Andrew Fletcher, Alan Wilder qui faisait encore partie du groupe, et surtout Martin Gore) se trouve sur les écrans, chacun derriere leur synthé ! Et au dernier plan, 2 autres écrans, vraiment gigantesques, pour un total de 11 écrans sur scène ! L'éclairage est lui aussi impressionant, donnant une ambiance tantôt sombre, tantôt sensuelle; bref, il contribue aussi à rendre le concert inoubliable, et à metre les showmen en avant.
Car au-delà de la technologie, c'est bien l'élément humain qui fait la force de l'enregistrement. Dave Gahan chante parfaitement, sa voix est plus grave que sur CD, mais tout autant passionée. Possédant tout une scène pour lui, il s'amuse vraiment, vit sa musique, fait chanter le public... Restituer son attitude est impossible, mais sachez qu'il s'agit de l'un des meilleurs showmen qu'il m'ait été donné de voir, mais aussi que vous ne serez pas au bout de vos surprises. Martin Gore se taille aussi la part du lion: il rejoint souvent Gahan en contrebas, et, fait nouveau pour le groupe, il joue de la GUITARE ! Il ne s'agit pas d'un "guitare heroe" (heureusement), mais il est véritablement jouissif de le voir jouer ! En plus, certaines chansons en sortent vraiment grandies: le riff insoupçonné de "Mercy In You" est magnifique, la variation sur "Enjoy The Silence" restera culte... Quant à son chant, il est vraiment parfait: parfois lyrique, parfois effeminé, il s'agit du contrepoint parfait à celui de Gahan. Alan Wilder se retrouvera lui aussi sur la scène du bas, jouant de la batterie. L'apport de cet instrument donne vraiment une puissance supplémentaire aux titres déjà intenses du groupe. Quant à "Fletch", il reste fidèle à sa reputation de froideur, incarnant le côté "cold wave" du groupe: en effet, il ne bougera pas de son synthé !! Musicalement, il n'y a vraiment aucun reproche à faire: le choix des chansons est judicieux, avec même quelques surprises; des interprétations novatrices (on n'a jamais l'impression de voir une sorte de DJ set), pleines d'émotions et de tension...
Concernant la réalisation, on ne peut qu'applaudir des pieds et des mains ! Le concert est filmé la plupart du temps en large focale, permettant d'apprécier toute la scène, tout le groupe. Les gros plans restituent bien les expressions des protagonistes, et on n'échappe pas à quelques angles originaux bien sentis. Le montage quant à lui est vraiment vif et énergique, ne laissant aucun répis (13 cameras, ça aide !!). Au niveau des considérations techniques, cela me paraît tout à fait correct ! Les couleurs sont vraiment profondes, la voix de Gahan est vraiment bien restituée, la balance avec les instruments est excellente. Les cris du public sont aussi présents, dans d'excellentes proportions, permettant de s'immerger à fond !! Ce premier DVD est donc parfait !
Côté bonus, c'est aussi la fête ! Il fait la part belle au travail de Anton Corbijn, qu'on surnomme pafois le 5e Depeche Mode (il travaille en effet avec eux depuis 86). On y retrouve 7 excellents clips, donnant au groupe une image sexy mais sombre (surtout "Walking In My Shoes"). On peut aussi regarder les films projetés pendant le concert, ainsi qu'une classieuse galerie de photos. Enfin, le DVD contient 2 interviews: une première de Corbijn, commentant le concert d'un point de vue technique. La deuxième a été réalisée par MTV, à une époque où on y voyait autre chose que du hip-hop... Très intéressante, elle évite un ton cire-pompes et aborde le conception de l'album, les clips et l'image du groupe. A ce titre j'ai vraiment été étonné par Martin Gore, qui semble vraiment traumatisé par l'image insouciante que le groupe possédait à ses débuts, et refusant vraiment qu'on l'assimile à un artiste pop ! (ce qu'ils sont loin d'être...).

Bref, il s'agit là d'un DVD absolument excellent, passionant de bout en bout, possédant en outre un packaging classieux ! Loin d'être une simple opération commerciale, il s'agit d'un témoignage, permettant de cerner l'importance du groupe, son sens de l'avant-garde et tout simplement ses performances scéniques. Au regard de celles-ci, difficile d'imaginer le silence radio dans laquelle Depeche Mode allait s'enfermer pendant plusieurs années. En effet, pour supporter les cadences effrénées, Gahan sombrera dans la drogue, Gore dans l'alcool, Fletcher sombrera dans la depression, et comble de tous les malheurs, Wilder quittera le groupe; semant le doute sur la suite de leur histoire... On sait aujourd'hui que ce n'était que partie remise: aujourd'hui, le groupe semble à nouveau en pleine forme, et s'apprête à revenir en 2005...


Exceptionnel ! !   19/20
par Joe the lion


  Sorti à l'origine fin 1993 en VHS, cette vidéo a été rééditée au format 2 DVD en 2004.

  • DVD 1:

  • Setlist:
    Higher Love
    World In My Eyes
    Walking In My Shoes
    Behind The Wheel
    Stripped
    Condemnation
    Judas
    Mercy In You
    I Feel You
    Never Let Me Down Again
    Rush
    In Your Room
    >>>
    Personal Jesus
    Enjoy The Silence
    Fly On The Widescreen
    Everything Counts

    Bonus:
    Halo
    Policy Of Truth


  • DVD 2:

  • Clips:
    Walking In My Shoes
    I Feel You
    Condemnation (Paris Mix)
    Condemnation(Live)
    In Your Room
    One Carress (US Version)

    Interview
    Anton Corbijn (8 minutes, 2004)
    Depeche Mode (MTV Rockumentary, 23 minutes, 1993)

    Projections des films du concert
    Walking In My Shoes
    Stripped
    Condemnation
    Judas
    I Feel You
    Never Let Me Down Again
    In Your Room
    Enjoy The Silence


    Proposez votre chronique !







    Recherche avancée
    En ligne
    202 invités et 0 membre
    Au hasard Balthazar
    Sondages
    Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?