Frank Black

Frank Black And The Catholics

Frank Black And The Catholics

 Label :     PIAS 
 Sortie :    mai 1998 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Après un troisième album solo décevant, Frank Black revient avec Frank Black And The Catholics. Avec cet album, l'ancien meneur des Pixies a la lourde tâche de démontrer qu'il est encore capable de créer des morceaux possédant la dynamique et la fraicheur de ses meilleures compositions.
Cependant, l'impression ressentie à l'écoute de cet album est assez mitigée. En effet, alors que "All My Ghosts", "Back To Rome" et "Do You Feel Bad About It" ouvrent fort bien ce quatrième opus en proposant du rock assez classique chez les créations de Frank Black, "Dog Gone" et "I Gotta Move", eux, ne comptent vraiment pas parmi les meilleurs titres composés par le gros monsieur. Ils ne surprennent pas et ont donc tendance à ennuyer plus qu'à passionner.
Malheureusement, ces deux exemples ne sont pas uniques. Le très rockabilly "Six-Sixty-Six" ne trouve pas sa place et apparaît ici inutile et grotesque (alors que Frank Black en a fait maintenant une splendide version en live...). De même, l'hommage à Jonathan Richman, "The Man Who Was Too Loud" pourrait être un excellent morceau, mais il lui manque cette touche de folie que Frank Black maîtrisait parfaitement quelques années auparavant.
Cependant, tout est loin d'être mauvais ou raté. "I Need Peace" est un morceau impressionnant de maîtrise et d'efficacité, joué toutes guitares dehors, avec un solo tonitruant joué de main de maître par Lyle Workman (qui quittera les Catholics en bons termes après cet album pour rejoindre Beck). Ceci dit "I Need Peace" n'est pas la seule bonne surprise de Frank Black And The Catholics, puisque Frank Black nous gratifie également d'un sauvage "Suffering" au refrain totalement dévastateur ainsi que du splendide "Solid Gold", morceau construit autour d'un riff simple mais rempli d'électricité et de nervosité contrôlée.
Avec cet album, Frank Black ne réussit pas complètement à convaincre. Cependant, il prouve qu'il est toujours bel et bien là, et qu'il est encore capable d'écrire quelques bons morceaux.


Moyen   10/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
225 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused